À tu et à moi

De
Toi c’est moi et vice-versa
À tu et à moi est l’histoire d’une femme sans nom. Ou sont-elles deux ? Ou trois ? Ou quinze ? Elles sont jeunes, vieilles, sages, folles… Elles se rencontrent mais ne s’y attendaient pas. Elles cheminent ensemble sans savoir où elles vont. Elles partagent ce qu’elles peuvent. Et jouent, jusqu’à l’épuisement.
Au fil de tableaux qui vacillent entre réel et symbolique, le lecteur est invité à interpréter les êtres qui lui sont présentés puisqu’il n’assiste ni à leur construction, ni à leur déconstruction, mais plutôt à une composition abstraite formée à coups de références au quotidien, au physique, à la fiction et aux rêves…
Publié le : samedi 10 octobre 2015
Lecture(s) : 0
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782897440442
Nombre de pages : 66
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Ancrées dans le Nouvel-Ontario, les Éditions Prise de parole appuient les auteurs et les créateurs d’expression et de culture françaises au Canada, en privilégiant des œuvres de facture contemporaine.
Éditions Prise de parole C.P. 550, Sudbury (Ontario) Canada P3E 4R2 www.prisedeparole.ca Nous reconnaissons l’aide financière du gouvernement du Canada, par l’entremise du Fonds du livre du Canada (FLC) et du programme Développement des communautés de langue officielle de Patrimoine canadien, ainsi que du Conseil des Arts du Canada, pour nos activités d’édition. La maison d’édition remercie le Conseil des Arts de l’Ontario et la Ville du Grand Sudbury de leur appui financier.
SARAHMIGNERON
ÀTUETÀMOI
Théâtre
Éditions Prise de parole Sudbury 2015
Photographie en première de couverture : Alexandra Campeau,Élan, 2013 Conception de la première de couverture :Olivier Lasser Tous droits de traduction, de reproduction et d’adaptation réservés pour tous pays. Copyright © Ottawa, 2015 Diffusion au Canada : Dimedia Catalogage avant publication de Bibliothèque et Archives Canada Migneron, Sarah, 1982-, auteur À tu et à moi / Sarah Migneron. Pièce de théâtre. Publié en formats imprimé(s) et électronique(s). ISBN 978-2-89423-948-3. – ISBN 978-2-89423-787-8 (pdf). – ISBN 978-2-89744-044-2 (epub) I. Titre. PS8626.I384A83 2015 C842’.6 C2015-905492-3 C2015-905493-1 ISBN 978-2-89423-948-3 (Papier) ISBN 978-2-89423-787-8 (PDF) ISBN 978-2-89744-044-2 (ePub)
À tu et à moi, une production de la compagnie L’Atelier (Ottawa) et de la Chaire de recherche en francophonie canadienne (pratiques culturelles) de l’Université d’Ottawa, a été créée le 12 septembre 2013 dans le cadre du Festival Zones théâtrales (Ottawa) et présentée au Studio Léonard-Beaulne de l’Université d’Ottawa du 18 au 21 septembre 2013. Équipe de création
Texte Mise en scène Conseils dramaturgiques Chorégraphie Costumes Éclairages Assistance à la mise en scène Régie Direction de production
Sarah Migneron Joël Beddows Dominique Lafon Céline Paquet Geneviève Couture Benoît Brunet-Poirier Marie Claude Dicaire Tina Goralski Ariane Carrière
Distribution
Catherine Boutin, Katie Bunting, Miriam Cusson, Sasha Dominique, Marie-Ève Fontaine, Élise Gauthier, Gabrielle Lalonde, Annie Lefebvre, Andrée Rainville, Anie Richer et Manon St-Jules
La pièce a été écrite pour deux interprètes. Les symboles – et — représentent les deux entités, ou voix, ou personnages. Libre à qui lit, monte, joue ou voit la pièce de décider à qui on a affaire.
1
– Hier soir, je marchais dans la rue. — Je marchais dans la rue hier soir. – J’ai aperçu du sang qui coulait de mes veines. — De mes veines, j’ai aperçu du sang qui coulait. – J’ai marché vers ce coulis couleur framboise. — Ce franc bois vert couleur coulis, je l’ai marché. – Plus j’approchais, plus il cherchait à me fuir. — Plus cherchait-il, plus j’approchais à me fuir. – J’ai commencé à courir. — À courir commençai-je. – J’ai couru et couru dans les rues de la place. — De la place des rues j’ai couru et couru. – J’ai perdu ma trace. — Ma trace éperdue. – J’ai perdu la tête. — Ma perte entêtée. – Je me suis arrêtée et je me suis penchée; je me suis recroquevillée. — Penchée et arrêtée, je me suis, je te suis; recroquevillées nous nous sommes. – J’ai placé mes mains autour de mes chevilles et j’ai placé mon âme autour de mon corps. — Mes chères mains j’ai placées autour de la ville et mon âme et mon corps autour de la place. – J’ai regardé le ciel et le ciel m’a regardée. — J’ai cillé vers le ciel et le ciel m’a remerciée. – J’ai fermé les yeux et le ciel a éclaté. — J’ai fermé le ciel et mes yeux ont éclaté. – Je suis restée sous la pluie et mon sang est parti. — Sans rester sous la pluie je suis partie sans mon sang. – Je suis restée sous mon sang et la pluie est partie. — Sous mon reste je suis sanglée et partie est la pluie. – J’ai senti une main se poser sur mon épaule. — Se poser sous une main j’ai senti mon épaule. – Mes yeux se sont ouverts et c’est toi que j’ai vue. — C’est toi que j’ai ouverte et mes yeux se sont vus. – Tu as fermé les yeux et nous nous sommes reconnues. — On s’est tues et reconnues yeux fermés nous sommes nous. – Je me suis relevée et je t’ai regardée. — Regardée je me suis et relevée je t’ai. – J’étais là dans tes yeux et tu disais mes mots. — Dans tes maux j’étais là et mes yeux tu disais.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Rêve totalitaire de dieu l'amibe

de editions-prise-de-parole

Corbeaux en exil

de editions-prise-de-parole

Strip

de editions-prise-de-parole

suivant