Allah, Allah, Lamma Sabactani !

De
Publié par

Allah, Allah, Lamma Sabactani ! suivi de Le Retour de Xantippe.


Elle est tombée, la chère Madame, elle est tombée par terre et tout de suite vous vous faites du souci pour elle : vous lui demandez si tout va bien, si elle a besoin de vous, je ne sais pas, un examen chez le médecin, un peu de compagnie, puisque vous êtes un bon chrétien. Mais elle n’est pas tombée vers le bas, elle a volé vers le haut, c’est ce que l’on vous raconte.

Impossible ! Pourquoi pas : simple inversion divine de la polarité magnétique entre ciel et terre. Incroyable ! Non, non, puisque deux milliards de gens le croient, cela doit être vrai. Ce qui s’ensuit ici n’est donc que du simple néoréalisme. Xantippe était une brave femme qui faisait son devoir de femme en incitant chez son homme l’envie de se donner de la peine dans son travail. Un travail qui débouchera peut-être sur un progrès économique dont l’humanité entière pourra bénéficier. Pour le moment l’humanité est incarnée par sa seule femme, comme ça elle est contente. Son mari s’appelait Socrate et en effet il chassa et pêcha surtout pour l’humanité.

Malgré cela, des Xantippe sévissent encore par-ci par-là dans le monde et cela aussi c’est du néoréalisme, malheureusement.


Les auteurs, ayant cessé de travailler, se sont adonnés aux plaisirs de la création.

M. Locchi a à son actif deux romans en italien, La promotion, ou seuls ceux qui lisent savent faire l’amour, et Livourne, port franc, ainsi qu’un essai historique en français, Quels Juifs ?

Mme De Lombaert a été le moteur de ces deux pièces qui, sans ses critiques, révisions, conseils et suggestions, n’auraient jamais pu être terminées.


Publié le : lundi 1 janvier 2007
Lecture(s) : 112
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782960056419
Nombre de pages : non-communiqué
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
ACTE I
(La scène souvre sur un décor des Seychelles, avec des palmes et tout le reste. Jésus se balance dans un hamac. Il baille. On entend le crescendo de la messe en ut mineur de Cherubini, au plus haut du crescendo Marie entre. La musique cesse rapidement. Par la suite, chaque fois que quelquun entre en scène il est précédé par un peu de musique.)
MARIE.  (Entre avec un plateau et trois verres. Baille.) Mon chéri, que veux-tu manger aujourdhui ?
JÉSUS.  Cest déjà lheure ? Très bien
MARIE.  Très bien ? Tu es en train de devenir gourmand. Cest vrai quici on ne grossit pas.
JÉSUS.  Tu prépares pour trois ?
MARIE.  Jai pensé inviter Bacchus, comme ça on va rire un peu.
JÉSUS.  Bacchus ? Oh non ! Il me cause toujours des problèmes. Cest vrai quil est sympathique.
MARIE.  Alors, quaimerais-tu au déjeuner aujourdhui ?
JÉSUS.  Ouf, quelque chose dappétissant. Couscous avec du harissa.
MARIE.  Et quelle bouteille veux-tu que je touvre ?
JÉSUS.  Nimporte.
11
MARIE.  Ah ! Voilà Bacchus qui arrive. Demande-lui conseil, il sy connaît. Bavardez entre vous pendant que je prépare à manger.
BAC.  Bonne éternité, Jésus, comment ça va ?
JÉSUS.  Eh ! Espèce de garnement, tu te moques de moi, tu sais bien que cest du traintrain quotidien. Et toi pour-quoi es-tu ici ? Tu tes lassé de tes naïades ?
BAC.  Elles sétaient réunies toutes au gynécée. Mes autres amis dieux, Ausone, Adonis, Atys et Krishna, sont tous allés admirer le lever du soleil. Bouddha est toujours là à méditer à deux mètres du sol. Je me sentais seul et je suis venu te rendre visite, bavarder un peu avec toi et voilà que Marie ma invité. Elle est gentille Ta mère !
JÉSUS.  Eh ! Les cuisiniers sont comme les artistes, ils ont besoin dêtre applaudis
BAC.  Tiens, voilà. Cest une idée, faire une fête entre nous qui sommes au ciel avec le corps, papilles comprises, et goûter à la cuisine de Marie. Si elle veut bien, cest moi qui organise le tout. Pie XII ne pouvait pas avoir une meil-leure idée, vraiment, de nous envoyer Ta mère au Paradis. Enfin, on mange bien !
JÉSUS.  Certes, Lazare, le pauvre, malgré sa bonne volonté, lui nest certainement pas un cordon-bleu.
BAC.  À propos, comment se fait-il quil soit arrivé au Paradis avec son corps ?
JÉSUS.  Cest ma faute, cest parce que je lai ressuscité. Après sa mort, la PARCA, notre administration publique pour la recherche et le classement des âmes, en a perdu la trace.
BAC.  Comment donc ?
12
JÉSUS.  Le bordel, quil y a dans cette administration ! Tu vois, laffaire pour eux était classée, le tiroir fermé, pas de responsabilité, et ils ne vérifient rien. Bref, Lazare est arrivé chez nous. Malheureusement, cest un type qui veut se rendre utile à tout prix et il sest entiché de cuisiner pour nous. Mais, en le ressuscitant, il est devenu un peu mon fils adoptif et je laime bien. Il a un si bon caractère. Et maintenant, gare à qui le touche !
BAC.  Le voilà qui arrive.
LAZ.  Bonjour, Monseigneur. Bonjour divin Bacchus. Je vous prie dexcuser cette interruption, mais des rois mages se sont présentés à la porte avec des cadeaux.
JÉSUS.  Quoi, ils ont le courage de revenir ? Dis-leur que jai déjà donné, quils aillent se faire bénir et quils ne se montrent plus jamais !(Lazare fait une révérence et sort en reculant.)
BAC.  Pourquoi, ils te fâchent tellement ?
JÉSUS.  Considère. Quand je suis né, ils ont eu le culot de mapporter en cadeau de lor, de lencens et de la myrrhe. De lencens a moi, qui souffre dasthme ? À moi de lor, avec son cortège de tous les péchés du monde, lenvie, la jalousie, lambition, et les autres ? Tu sais comment est habillé le démon ? Dostentation ! De lor à moi, qui a toujours prêché la pauvreté comme source de richesse spirituelle, à moi faire cadeau dor, dencens et quoi encore ?
BAC.  De la myrrhe.
JÉSUS.  De la myrrhe !! À propos, cest quoi la myrrhe ?
LAZ.  (Entre, avec un paquet.) Ils sont partis.
JÉSUS.  Cest bien, ils ont pigé.
13
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi