Au prix de la mort

De
Publié par

Cette pièce met en scène Delgrès (1772-1802) lors de sa révolte contre l'esclavage qui s'achève par un suicide collectif. En 1802, le Premier Consul s'apprête à rétablir, aux Antilles, l'esclavage qui avait été aboli huit ans plus tôt par la Convention. Il y envoie toute une escadre commandée par le général Richepance. Comprenant la menace qui pèse sur la liberté des anciens esclaves, Delgrès refuse de se soumettre. L'auteur relate ici les actions, les pensées, bien entendu, fictives (mais basées sur des faits réels et historiques) du héros noir. Tarant, quant à lui, est un personnage fictif ajouté à cette histoire pour permettre une plus grande liberté d'écriture.
Publié le : mercredi 17 février 2016
Lecture(s) : 11
Tags :
Source : http://www.monpetitediteur.com/librairie/livre.php?isbn=9782342048315
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782342048315
Nombre de pages : 74
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Du même auteur Le Journal d’un pirate, roman Jeune maîtresse, roman, 1981 24 ans, roman, 1982 Révolte en Guadeloupe, essai, 1981 Plume en deuil, recueil de poésie Toutiraso, essai fictif, Editions EUE, 2010 Si le Jour se Lève, roman, 2011 La Lettre d’édition, théâtre, 1978 Ondes Océanes, recueil de poésie Les Flammes du Passé, roman, 2011 Pour une réception communo-culturelle de la lecture, essai pédagogique, Editions l’Harmattan, 2011 À paraître Saga’s, saison 1 : de passion et de haine, roman Ivresse marine, recueil de poésie Une vie de M…,roman
Christine Lara AU PRIX DE LA MORT Les dernières heures de Louis Delgrès
Mon Petit Éditeur
Retrouvez notre catalogue sur le site de Mon Petit Éditeur : http://www.monpetitediteur.com Ce texte publié par Mon Petit Éditeur est protégé par les lois et traités internationaux relatifs aux droits d’auteur. Son impression sur papier est strictement réservée à l’acquéreur et limitée à son usage personnel. Toute autre reproduction ou copie, par quelque procédé que ce soit, constituerait une contrefaçon et serait passible des sanctions prévues par les textes susvisés et notamment le Code français de la propriété intellectuelle et les conventions internationales en vigueur sur la protection des droits d’auteur. Mon Petit Éditeur 175, boulevard Anatole France 93200 Saint-Denis – France Cet ouvrage a fait l’objet d’une première publication par Mon Petit Éditeur en 2016
Cette pièce est dédiée à mon frère Jean-Pierre et à mes enfants.
Remerciements Je tiens à remercier tout particulièrement Jean-Louis AROUI pour sa relecture attentive de la pièce et ses précieux conseils alors que je m’enlisais, parfois, dans les méandres de l’alexandrin. Je remercie également Romain BENINI et Benoit de COR-NULIER pour leurs encouragements et la relecture d’Au Prix de la Mort. Je remercie Camilla BURANA pour ses avis éclairés et sen-sibles.
7
Présentation
Pour bien comprendre cette tragédie, il faut avoir quelques notions de l’histoire des Antilles. Cette pièce met en scène Del-grès (1772-1802) lors de sa révolte contre le rétablissement de l’esclavage qui s’achève par un suicide collectif. L’esclavage a été aboli par le décret n° 2262 voté par la Con-vention en 1794. Les esclaves de la Guadeloupe sont désormais libres. Ils s’engagent dans l’armée ou exploitent des plantations, deviennent artisans, apprennent à lire. Mais en 1802, Bonaparte ordonne de rétablir l’esclavage dans les colonies. Le 2 mai 1802, une flotte de onze navires débarque trois mille cinq cents hommes en Guadeloupe sous le commandement du général Ri-chepance. Les nouveaux libres se révoltent contre cette injustice. Deux héros naissent alors : Delgrès et Ignace, qui vont lutter jusqu’à la mort pour maintenir la liberté des Noirs. Cette pièce montre Delgrès sous un aspect plus humain que celui qu’on dé-crit souvent.
9
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.