Chemin des petits hôtels

De
on est

peu pas

rien


on est

un temps

d’ombre


qui ombre

de l’instant


le blanc

on graffite

des petits mètres


jusqu’à fin

de mine
de riens
Publié le : vendredi 1 mai 2015
Lecture(s) : 2
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9791031000220
Nombre de pages : 56
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
JeanFrançoisAgostini
Chemin des petits hôtels Poèmes etPhotographies
éditions LesPressesLittéraires
6
avant de raccourcir par le marché le chemin des petits hôtels on faisait halte à la confiserie
les yeux de la dame comme le bleu distant de ses bonbonnières on entendait parfois mêlé aux courants d’air venus de l’arrière salle le nocturne 20 que son fils jouait trop allegro
plus souvent la little fugue on hésitait le temps qu’il l’inachève hollywood chewinggum ou carambar selon les centimes (et le jour de livraison du poisson)
8
on traversait le marché saint quentin l’épuisement de la motte de beurre souriait la crémière jusqu’au portemonnaie trouvé rendu sous les applaudissements du hautparleur sept ans de bonheur pas plus
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Surprises sous-marines

de les-presses-litteraires

Les contes de Paris

de les-presses-litteraires

Transes digitales

de les-presses-litteraires

suivant