//img.uscri.be/pth/55d0b606b7c8f1b46423b30fb045ce115178b7fb
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 7,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

sans DRM

Des voix sourdes

De
96 pages
Des voix sourdes est un texte écrit pour la radio que Jacques Taroni enregistra à l’ORTF de Strasbourg, au début des années 1970.
Ce texte est paru aux Éditions de Minuit en 2008.
Voir plus Voir moins
voix sourdes
DE BERNARD-MARIE KOLTÈS
AFUITE À CHEVAL TRÈS LOIN DANS LA VILLE,roman, 1984. QUAI OUEST,suivi deUN HANGAR,À LOUEST,théâtre, 1985. DANS LA SOLITUDE DES CHAMPS DE COTON,théâtre, 1986. LECONTE DHIVER(traduction de la pièce de William Shakespeare),théâtre, 1988. LANUIT JUSTE AVANT LES FORÊTS, 1988. LERETOUR AU DÉSERT,suivi deCENT ANS DHISTOIRE DE LA FAMILLESERPENOISE,théâtre, 1988. COMBAT DE NÈGRE ET DE CHIENS,théâtre, 1983-1989. ROBERTOZUCCO,suivi deTABATABAetCOCO,théâtre, 1990. PROLOGUE ET AUTRES TEXTES, 1991. SALLINGER,théâtre, 1995. LESAMERTUMES,théâtre, 1998. L’HÉRITAGE,théâtre, 1998. UNE PART DE MA VIE. Entretiens (1983-1989), 1999 (“double”, o n 69). PROCÈS IVRE,théâtre, 2001. LAMARCHE,théâtre, 2003. LE JOUR DES MEURTRES DANS LHISTOIRE D’HAMLET,théâtre, 2006. DES VOIX SOURDES,théâtre, 2008. RÉCITS MORTS. UN RÊVE ÉGARÉ,théâtre, 2008. NICKELSTUFF,scénario, 2009. LETTRES, 2009.
KOLTÈS
Des voix sourdes
ÉDITIONS DE MINUIT
2008 by LESÉDITIONS DEMINUIT 7, rue BernardPalissy, 75006 Paris www.leseditionsdeminuit.fr
En application des articles L. 12210 à L. 12212 du Code de la propriété intellectuelle, toute reproduction à usage collectif par photocopie, intégralement ou partiellement, du présent ouvrage est interdite sans autorisation du Centre français d’exploitation du droit de copie (CFC, 20, rue des GrandsAugustins, 75006 Paris). Toute autre forme de reproduction, intégrale ou partielle, est également interdite sans autorisation de l’éditeur.
Des voix sourdesest un texte écrit pour la radio. Il ne semble pas que BernardMarie Kol tès ait songé au plateau de théâtre. Une note autographe de l’auteur, sur la dactylographie originale, indique :(pour la radio). Jacques Taroni enregistra à l’ORTF de Strasbourg, au début des années 70, plusieurs pièces écrites par BernardMarie Koltès, dont Des voix sourdes, en 1974, interprétée par les comédiens du Théâtre du Quai. Sur la première page du texte «pour la radio», quelques notes de l’auteur sont ajou tées à la main : «Passage avec voiture : épouvante. Amour : vaudeville. VI et VII : présence de Stevan et d’Anna au e 2 plan. XVIII : scène de ménage – orage. »
7
NICOLAS ANNA HÉLÈNE STEVAN
VOIX DE PASSAGE
PERSONNAGES À PIED PERSONNAGES EN VOITURE HOMMES FEMMES PAYSANS HABITANTS TÉMOINS MÈRE FRÈRE
LIEUX
Scènes dans la rase campagne. Scènes dans les maisons. Monologues, dialogues et songes intérieurs. Murmures confidentiels.
Confidence.
NICOLAS. – J’avoue, puisque je suis ici pour avouer. Mais je ne comprends pas. Ce désirlà ne vous atil donc jamais pris, à vous ? Je n’ai jamais pu songer à l’argent qui m’appartenait, – je ne pouvais passer près de mes bâtiments, granges et fermes attenantes, je ne pouvais regarder, immobile, ma maison et ce qui s’y rattachait, sans rêver à cette nuit où j’y mettrai le feu, sans rêver à y mettre le feu tout de suite et regarder, tandis que la nuit n’aurait pas de lune pour troubler la lumière. (À quoi sert cet aveu, à des oreilles étrangè res ? Qu’importe : je suis là pour cela.) Ah que je brûlais alors de ce désirlà ! Com ment aije pu vivre ? Comment ne voyezvous pas comme je vois : « Allons, plus vite. Activez, activez ! Où mettezvous le foin ? Encore ! Ho ! Ho ! Laissez les bêtes, laissez les chevaux : ils doivent brûler aussi. » (Ah les chevaux qui brûlent et ma main appuyée le plus longtemps possible sur leur peau, pour la sentir frémir, pour sentir leur sang frémir, et
10