Les Vacances de Markus

De
Publié par

Jamais ils n'auraient dû laisser Markus partir en vacances. Ce fonctionnaire parisien, solitaire affligé, mi-falot, mi-lunaire, collectionneur à ses heures, va malgré lui secouer la quiétude d'un petit village de province et réveiller les instincts triviaux de ses habitants. En filigrane, cette bouffonnerie aigre-douce matérialise les préjugés et la médiocrité qu'une société malade peut sécréter. Par le biais d'un absurde jubilatoire, elle témoigne de l'insignifiance de la parole, de la fatalité de l'incommunicabilité et propose une caricature acide de l'étrange ambiguïté des rapports humains.


Publié le : jeudi 3 juillet 2014
Lecture(s) : 29
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782342025743
Nombre de pages : 62
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Cyrille Godefroy LES VACANCES DE MARKUS
Mon Petit Éditeur
Retrouvez notre catalogue sur le site de Mon Petit Éditeur : http://www.monpetitediteur.com Ce texte publié par Mon Petit Éditeur est protégé par les lois et traités internationaux relatifs aux droits d’auteur. Son impression sur papier est strictement réservée à l’acquéreur et limitée à son usage personnel. Toute autre reproduction ou copie, par quelque procédé que ce soit, constituerait une contrefaçon et serait passible des sanctions prévues par les textes susvisés et notamment le Code français de la propriété intellectuelle et les conventions internationales en vigueur sur la pro-tection des droits d’auteur. Mon Petit Éditeur 14, rue des Volontaires 75015 PARIS – France IDDN.FR.010.0119634.000.R.P.2014.030.31500 Cet ouvrage a fait l’objet d’une première publication par Mon Petit Éditeur en 2014
« Lire, écrire, rêver, pour inventer le temps, pour tolérer la vie. »
Cyrille Godefroy
« Nous agonisons depuis la naissance. »
Eugène Ionesco
Liste des personnages Markus, petit fonctionnaire en vacances La boulangère Le mendiant Roger, le patron de bar Les trois obèses chauves, clients du bar Le maire Le procureur Le juge L’avocat Le boulanger
7
De l’extérieur, Markus semble résolu mais est en fait fonciè-rement dénué de toute forme d’assurance. Ses mains claquent des dents. La rue est déserte. Il pousse la porte d’une boulange-rie. L’intérieur du commerce est sombre et tranche radicalement avec l’extrême luminosité de la rue. Une femme déboulant de l’arrière-boutique apparaît. Elle pose ses deux mains sur ses hanches, comme si elle venait de conquérir de haute lutte sa liberté. Markus :Bonjour madame ; quelle chaleur n’est-ce pas ? La boulangère: C’estcomme ça depuis cinq mois. Il s’agirait d’un blocage météorologique selon les experts. Qu’est-ce que je vous sers, monsieur ? Markus :je me disais aussi. Ça ne pouvait pas être tout à Ah, fait naturel. La boulangère: Laterre est sèche. Les experts ne savent pas quand cela va se débloquer. D’éminents scientifiques améri-cains ont été mandatés avec leurs belles trousses à outils ro-ses et leurs calepins en soie d’Afghanistan. Markus: Impressionnant ! La boulangère: Oui, mais je suppose que vous n’êtes pas venu ici simplement pour parler du climat ou de la chaudière de la voisine. Qu’est-ce que je vous sers ?
9
LES VACANCES DE MARKUS
Markus: Bien sûr, cela va de soi, je m’excuse. Une canne à pêche et une boîte d’hameçons, s’il vous plaît madame. La boulangère: Vous êtes dans une boulangerie, monsieur ! Markus: Je ne suis pas aveugle, madame ! La boulangère: Je n’ai pas dit ça, monsieur. Markus: Désolé, je pensais que vous l’aviez dit. La boulangère: Je vous l’aurais dit sinon. Markus: Cela va de soi. Encore une fois, veuillez m’excuser. J’ai le mental à fleur de vigne ces temps-ci. La boulangère: Ce n’est rien. En tout cas, je n’ai pas de canne à pêche dans mon commerce, monsieur. Markus: Peut-être quand le temps se débloquera. La boulangère: Ça m’étonnerait. Le lien de cause à effet n’est pas clairement établi. Markus: C’est embêtant. Votre boutique semblait pourtant excellemment pourvue. La boulangère: Je peux vous proposer une très, chagrinée belle tête-de-nègre à la place. Elle est sur l’étal depuis près d’un an. C’est quasiment une pièce de collection. Markus: Non merci, je ne suis pas canivettiste. Y aurait-il une autre boulangerie dans le village ?
10
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Le Cercle des illusionnistes

de presses-electroniques-de-france-les-cygnes

Ma part du gâteau

de presses-electroniques-de-france-l-avant-scene-cinema

suivant