Mathieu Mathématiques

De
Mathieu Morin voit le monde en chiffres. Il est tellement bon en mathématiques qu’on lui réserve une place à Saint-Barnabé, une école pour enfants doués. Le seul hic, c’est que, pour fréquenter cette école située à quelques heures de chez lui, Mathieu se verra obligé de vivre loin de sa mère, de son institutrice et de sa chère amie Nathalie, la « super-commandante-et-dessinatrice-des-Étoiles-qui-bougent-dans-le-ciel ». Plongera-t-il malgré tout tête première dans cette aventure ?
De manière vivante et ludique, « Mathieu Mathématiques » présente les métaphores de l’exploration spatiale, l’apprentissage des mathématiques et la conceptualisation des idées, sans pour autant être un texte à saveur pédagogique.
Créée par le Théâtre la Seizième à Vancouver en 2004, cette pièce a remporté 3 prix Jessie, dont celui de la meilleure production pour jeune public.
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782894235911
Nombre de pages : 75
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
cover

Du même auteur

 

L’hypocrite, Sudbury, Prise de parole, 2002.

« Crime », dans Contes sudburois, Sudbury, Prise de parole, 2001.

 

 

Cinquante exemplaires de cet ouvrage ont été numérotés et signés par l’auteur.

Michael Gauthier

Mathieu
Mathématiques

Théâtre pour enfants

Prise de parole

Sudbury 2007

Catalogage avant publication de Bibliothèque et Archives Canada

Gauthier, Michael
Mathieu Mathématiques / Michael Gauthier.


Pièce de théâtre.
Pour les 5-12 ans.
ISBN 978-2-89423-187-6


I. Titre.


PS8563.A862M38      2006      jC842’.6      C2006-904604-2

 

Diffusion au Canada : Dimédia

 

Amomis.com

Ancrées dans le Nouvel-Ontario, les Éditions Prise de parole appuient les auteurs et les créateurs d’expression et de culture françaises au Canada, en privilégiant des œuvres de facture contemporaine.

La maison d’édition remercie le Conseil des Arts de l’Ontario, le Conseil des Arts du Canada, le Patrimoine canadien (Programme d’appui aux langues officielles et Programme d’aide au développement de l’industrie de l’édition) et la Ville du Grand Sudbury de leur appui financier.

Amomis.com

Œuvre en page de couverture et conception de la couverture : Olivier Lasser

Réalisation de la version ePub : www.Amomis.com

 

Tous droits de traduction, de reproduction et d’adaptation réservés pour tous pays. 

Copyright © Ottawa, 2007

Éditions Prise de parole

C.P. 550, Sudbury (Ontario) Canada P3E 4R2

www.prisedeparole.ca

 

ISBN 978-2-89423-187-6 (Papier)
ISBN 978-2-89423-395-5 (PDF)

ISBN 978-2-89423-591-1 (ePub)

Préface

En 2001, j’ai pris la barre du Théâtre la Seizième à Vancouver en tant que directeur artistique et général. Une des premières choses que j’ai faite aété de commander trois textes à trois auteurs, dont un à Michael Gauthier. En lui proposant la commande, je lui ai donné des consignes assez simples : un nombre maximum d’acteurs, une durée déterminée et, comme public cible, les étudiants du niveauélémentaire de la Colombie-Britannique. Je lui ai également demandé de vite nous fournir un titre provisoire afin que l’on puisse intégrer ce nouveau projet à notre lancement de saison. Michael nous est revenu avec le titre Mathieu Mathématiques.

Ni le titre ni le point de départ de la pièce n’ont changé tout au long de sa création : Michael voulait examiner en profondeur l’univers d’un jeune garçon doué en mathématiques. Ce qui a été modifié, ce sont les personnages peuplant le monde de Mathieu. La première versionétait axée essentiellement sur la relation entre Mathieu et son père. Ce dernier, un mécanicien, n’avait pas du tout la même facilité que son fils pour les mathématiques. Mathieu, pour sa part, avait une perception négative du travail de « col bleu » et croyait que les gens qui pratiquaient ces métiers avaient moins de mérite. Dans cette première version, Mathieu et son père finissaient par se lier d’amitié en partageant une passion pour les avions et l’espace.

Ce premier texte nous a fait découvrir que l’exploration de l’espace donnait à Mathieu un but à poursuivre dans ses études en mathématiques : même jeune, Mathieu ressentait le besoin de se dépasser, d’explorer des univers qui n’étaient pas le sien. Nous avons cependant constaté que notre personnage avait un défaut central : son intolérance envers les gens qui se démarquent dans des disciplines qui ne l’intéressent pas.

Comme c’est souvent le cas dans la création d’un nouveau texte, l’auteur a dû renoncer à une partie importante de sa version initiale. Lors des premières mises en lecture, nous nous sommes rendu compte que l’univers de Mathieu ne laissait pas de place au développement parallèle d’un deuxième personnage majeur : son père. Puisque la pièce s’appelait Mathieu Mathématiques, la décision était évidente : le père de Mathieu allait devoir attendre dans l’imaginaire de Michael une prochaine production. Monsieur Mécanicien peut-être ?

Il est important pour moi de signaler ici l’appui que nous a accordé l’école André Piolat, à Nord-Vancouver. Michael Gauthier et l’équipe du premier atelier ont passé deux jours avec les étudiants de cette école. Comme l’auteur avait situé l’action à Vancouver, il voulait entendre le rythme vocal des jeunes Franco-Colombiens afin de bien les représenter sur la scène. Ces jeunes étudiants ont véritablement inspiré l’auteur, qui a souvent mentionné l’impact positif de ce premier public sur la création de Mathieu Mathématiques.

Par la suite, Michael Gauthier a participé à une résidence d’écriture organisée par le Centre des auteurs dramatiques (CEAD), à Montréal. L’événement, coordonné par Alain Jean, conseiller dramaturgique au CEAD, regroupait six auteurs, deux conseillers dramaturgiques, un metteur en scène et des acteurs. La résidence se tenait sur trois semaines et a permis à Michael de se consacrer entièrement au monde de Mathieu. Au cours de cette résidence, Michael a eu la chance de travailler avec l’auteur et dramaturge Louis-Dominique Lavigne. Ceux qui le connaissent savent à quel point il apprécie les univers ludiques pour jeune public. Louis-Dominique a poussé Michael à exploiter jusqu’à ses limites l’imaginaire de Mathieu.

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Rêve totalitaire de dieu l'amibe

de editions-prise-de-parole

Corbeaux en exil

de editions-prise-de-parole

Strip

de editions-prise-de-parole

suivant