Pas chez nous

De
Lui est médecin, sa fille a vingt ans, ils se sont créés un univers coupé des souffrances du monde « dans la plus gentille maison dans le plus coquet village, dans le plus charmant comté… ». Ambiance bon-enfant d'opérette. Ils cherchent à faire entrer dans leur univers de joie systématique un jeune raté et une paysanne malade, dans la force de l'âge. Un bain de sang les attend dès la première réplique.
Publié le : mercredi 2 avril 2014
Lecture(s) : 6
EAN13 : 9791022101615
Nombre de pages : 23
Prix de location à la page : 0,0022€ (en savoir plus)
Voir plus Voir moins
7 jours d'essai offerts
Ce livre et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois
couverture
Alan Rossett

Pas chez nous

© Presses Électroniques de France, 2014

Personnages

Gordy

Myrtile

Tom

Flore

Chez le Docteur Gordy

Une pièce, mi-cabinet médical, mi-petit salon charmant.

Une porte centrale.

Une porte-fenêtre. Un espace entouré de rideaux. Un sofa.

Myrtile, vingt ans environ, arrange un service à thé. De son fauteuil, Gordy, genre Père Noël, lit le journal.

Gordy

Si la situation actuelle s'aggrave, dans les douze mois qui viennent, six pays seront rayés de la carte du monde tandis que vous... vous qui lisez cet article... serez réduits à bouffer vos semblables.

Non mais il est farfelu ou quoi, ce journaliste? Depuis des années, des années, il s'obstine à me convaincre que tous ces soi-disant problèmes peuvent nous concerner... tandis que moi... moi qui lis cet article...

Myrtile

… Nous continuons à vivre dans la joie !

Gordy

Oui, paisiblement...

Myrtile

... Dans la plus gentille maison. Dans le plus charmant comté de notre beau pays !

Gordy

Bien dit. Luttons, ma fille, luttons ensemble contre les maux imaginaires ! Il faut redonner le goût de vivre à ceux qui se croient malheureux. C'est dans notre intérêt, vu que le malheur est contagieux. Regarde-moi ; si gai d'habitude - j'ouvre le journal qu'est-ce que je vois : des faillites, des catastrophes à chaque page... la famine... et c'est bien là le pire... j'en perds l'appétit !

Myrtile

Tu vas le retrouver en mangeant mes toasts à la marmelade !

Gordy

(Allant vers elle)

Ah et c'est pour qui, tous ces toasts, pour moi ?

Myrtile

Plus tard... gros gourmand ! J'ai invité des gens à prendre le thé !

Gordy

Hé hé je m'en doutais ! Et qui ça peut être, ces gens-là... un jeune homme peut-être hé hé ?

Myrtile

Tu es terrible, tu sais ! Je vais te rédiger un nouveau journal, moi ! Seulement le mien sera consacré aux événements agréables ! Premier titre : Ce matin, dans un magasin de chaussures, un jeune vendeur s'est mis à genoux devant moi !


[...]

Dernière de Couverture
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Les plus belles œuvres de Fragonard

de Presses-Electroniques-de-France

Dom Juan

de Presses-Electroniques-de-France

Les plus belles œuvres de Vincent Van Gogh

de Presses-Electroniques-de-France

suivant