Un neurinome sur une balançoire

De
Un neurinome est une tumeur bénigne qui se manifeste sur l’enveloppe entourant le huitième nerf crânien qui relie l’oreille au cerveau. À terme, la tumeur non traitée finit par comprimer le cerveau et entraîner la mort de l’individu…
Ce diagnostic cataclysmique tombe comme un couperet sur un homme et le paralyse. De Sudbury au Rhode Island, de la balançoire de son enfance au jardin du poète, la pièce, malgré son point de départ autofictionnel, nous mène droit à la poésie au bout d’un combat sans merci, là où on ne l’attendait pas.
Un « neurinome sur une balançoire » raconte les souvenirs d’un père qui disparaît, d’un poète épris de silence, d’un guérisseur bienveillant et de l’amour qui menace à chaque instant d’imploser. Une introspection saisissante, qui rend de manière drôle et émouvante la disparition d’un héros, la fascination de la poésie et la fétichisation de cette laideur : une tumeur cachée quelque part dans un crâne.
Publié le : samedi 10 octobre 2015
Lecture(s) : 1
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782897440367
Nombre de pages : 76
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Ancrées dans le Nouvel-Ontario, les Éditions Prise de parole appuient les auteurs et les créateurs d’expression et de culture françaises au Canada, en privilégiant des œuvres de facture contemporaine.
Éditions Prise de parole C.P. 550, Sudbury (Ontario) Canada P3E 4R2 www.prisedeparole.ca Nous reconnaissons l’aide financière du gouvernement du Canada, par l’entremise du Fonds du livre du Canada (FLC) et du programme Développement des communautés de langue officielle de Patrimoine canadien, ainsi que du Conseil des Arts du Canada, pour nos activités d’édition. La maison d’édition remercie le Conseil des Arts de l’Ontario et la Ville du Grand Sudbury de leur appui financier.
ALAINDOOM
UNNEURINOMESURUNE BALANÇOIRE
Théâtre
Éditions Prise de parole Sudbury 2015
Œuvre en première de couverture :That cheap head sliding trickde Ed Pien (collection de l’auteur), avec l’aimable autorisation de la Galerie Pierre-François Ouellette art contemporain (PFOAC) Photographie de la balançoire : Xavier Doom Conception de la première de couverture :Olivier Lasser Tous droits de traduction, de reproduction et d’adaptation réservés pour tous pays. Copyright © Ottawa, 2015 Diffusion au Canada : Dimedia Catalogage avant publication de Bibliothèque et Archives Canada Doom, Alain, 1967-, auteur Un neurinome sur une balançoire / Alain Doom. Pièce de théâtre. Publié en formats imprimé(s) et électronique(s). ISBN 978-2-89423-942-1. – ISBN 978-2-89423-781-6 (pdf). – ISBN 978-2-89744-036-7 (epub) I. Titre. PS8607.O694N48 2015 C842’.6 C2015-905494-X C2015-905495-8 ISBN 978-2-89423-942-1 (Papier) ISBN 978-2-89423-781-6 (PDF) ISBN 978-2-89744-036-7 (ePub)
À mon père À Robert Dickson À Charles Hamann Au Docteur Gérard Mohr
Un neurinome sur une balançoire, une production du Théâtre du Nouvel-Ontario avec l’appui de l’Atelier et de la Chaire de recherche sur la francophonie canadienne (pratiques culturelles) de l’Université d’Ottawa, à été créée à Ottawa le 15 septembre 2015.
Équipe de création
Texte et interprétation Mise en scène et conseils dramaturgiques Conseils artistiques Scénographie Costumes Environnement sonore Éclairages Régie Direction de production
Alain Doom Joël Beddows Geneviève Pineault Jean Bard Isabelle Bélisle Jules Bonin-Ducharme Benoît Brunet-Poirier Julie Grethen Christina Leblanc-McHenry
Ce projet a reçu l’appui du Conseil des arts de l’Ontario. Un merci tout particulier à Marcia Babineau, René Cormier, Hélène Dallaire, Alain Jean, Dominique Lafon, André Perrier et Stefan Van Muylem.
Dans ce monologue polyphonique, les personnages émergent d’un comédien seul en scène, entre conte et témoignage : Alain Docteur Droopy Enfant Espionne Hôtesse Infirmière Lui Nurse Secretary Stevie Nicks Surgeon Vendeuse Voyageur Toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes ou ayant existé ne saurait être que volontaire et dépendante de ma volonté.
SCÈNE1
ALAIN Que les hommes ne valent rien Que les hommes ne valent rien Et les garçons encore moins bien…
SCÈNE2
ALAIN(ÀTOI) Parle-moi! Raconte-moi tout ce qui te passe par la tête! Vite! N’importe quoi, invente, mais dis-moi quelque chose! Dépêche-toi, je ne vois de nouveau plus rien! Je ne te mens pas, c’est comme si j’avais comme un feu d’artifice dans les yeux! C’est comme si je voyais des étoiles qui scintillent dans mes yeux! Mais dis-moi quelque chose, merde! Non, je n’exagère pas! C’est comme si j’avais un marteau dans la tête. Un marteau qui me frappe, là. À l’intérieur de la tête! On se parlait de tout avant, alors pourquoi maintenant tu ne dis plus rien? Parce que tu veux me laisser, c’est ça? Je suis pathétique, c’est ça? Oui, je te mets des mots dans la bouche, mais qu’est-ce que tu veux que je fasse? / Ne m’interromps pas! Je sais que tu n’as rien dit, ce n’était rien qu’une joke! En plus, tu sais bien que je dois prendre l’avion aujourd’hui et que je n’aime pas ça! Je ne veux pas prendre cet avion sans qu’on se soit parlés avant, tu m’entends! Je ne sais pas ce qui m’a pris d’aller au bout du monde! Tu es déjà allé au bout du monde, toi? Ça ne t’intéresse pas? Qu’est-ce que tu fais? Tu m’écoutes? Tu ne comprends pas que j’ai peur de ce que tu ne dis pas? J’ai tout le temps peur du vide, de tout ce qu’on ne me dit pas!
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Si tu m'entends

de albin-michel

Mots mêlés

de editions-du-pantheon

Rêve totalitaire de dieu l'amibe

de editions-prise-de-parole

Corbeaux en exil

de editions-prise-de-parole

Strip

de editions-prise-de-parole

suivant