Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 6,00 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : PDF

avec DRM

Traité du gouvernement civil - Locke

De
128 pages

Texte intégral des chapitres IX à XV. Toutes les clés pour connaître et comprendre l'oeuvre dans son ensemble.

Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

s
I ommaire
AVANT-PROPOS........................................................13
PREMIÈRE PARTIE Présentation et analyse duTraité du gouvernement civil
i REPÈRES....................................................................111 1. — La vie et l’œuvre de Locke.........................111 2. — Une philosophie empiriste...........................13 3. — Les circonstances historiques et la problématique duTraité.....................14 ......L’héritage de la Réforme et l’école du droit naturel 14 Une œuvre étroitement liée à son temps .......................17
ii ÉTUDE DE L’ŒUVRE..............................................19 1. — Résumé du texte................................................20 Rappel du propos duPremier traité................................20 L’absolutisme de Filmer......................................................20 Une critique de l’absolutisme...............................................21 La problématique duSecond traité..................................21 Résumé duSecond traité..................................................22 2. — Lecture pas à pas...............................................25 ...............................................................L’état de nature 25 Une situation historique prépolitique : égalité et liberté........25 L’autorité parentale...........................................................27
La loi naturelle....................................................................27 La liberté et la raison...........................................................28 La sociabilité est naturelle....................................................30 Le droit naturel de punir....................................................30 Les droits naturels de l’homme : liberté, égalité, propriété.....31 La propriété........................................................................32 L’invention de la monnaie et ses conséquences.......................33 Insuffisance de la justice privée.............................................34 Le contrat social : passage de l’état de nature à l’état civil .......................................................................35
3.Lecture thématique..........................................37 De la loi naturelle à l’institution de la souveraineté.........37 Le pouvoir politique comme puissance publique......................37 e L’héritage des « monarchomaques » duXVIsiècle..................38 La seconde scolastique espagnole et les droits de la personne.....39 e La nouveauté des doctrines du contrat auXVIIsiècle..............41 Origine du gouvernement civil.........................................41
iii LOCKE ET L’HISTOIRE DE LA PHILOSOPHIE POLITIQUE.....................43 e 1.LeXVIIsiècle......................................................43 ...............................Grotius contre le droit de résistance 43 Hobbes : le contrat social comme remède à l’état de guerre ..............................................................44 Pufendorf et le contrat social ...........................................45
2.Après locke...........................................................47 Montesquieu et la séparation des pouvoirs ......................47 Rousseau : contrat social et souveraineté du peuple ........49 ................................Constant et le libéralisme politique 50
i
DEUXIÈME PARTIE Lire leTraité du gouvernement civil: texte intégral des chapitres IX à XV et commentaire
TEXTE.........................................................................155
ii COMMENTAIRE.......................................................195 1.Plan du texte......................................................195 La raison d’être et les fins de la société politique 123-127) ......................................................................195 Les moyens de ces fins (§128-131) ...............................195 Des diverses formes de société politique (§132-133) ...196 Le dispositif institutionnel préconisé par Locke (chap. XXIV) ................................................................196 Récapitulation et distinction des pouvoirs confondus par les partisans de l’absolutisme (chap. XV) ................199
2.Explication linéaire.........................................199 Les raisons et les fins de l’institution du gouvernement civil (§123-133) ...............................199 Les inconvénients de l’état de nature...................................199 Nécessité des institutions.....................................................101 La délégation du pouvoir de punir ou les impératifs de justice à l’origine du contrat social.................................................102 Un dispositif institutionnel libéral (§134-168)..............103 Une théorie de la distinction des pouvoirs, mais non de leur séparation................................................103 Les lois fondamentales de l’État..........................................104 La notion de « trust »........................................................106 Le droit de résistance : l’« appel au Ciel » (§168)...............107 Les droits du peuple............................................................109
8
titre courant
Une doctrine des pouvoirs au service de la liberté des hommes.......................................................................110 Le despotisme est un état de guerre continué (§172)...........112 Un dispositif de pouvoirs qui se contrôlent mutuellement......113 Un système majoritaire......................................................114 Des pouvoirs distincts.........................................................114 Conclusion .....................................................................115
OUTILS
i LEXIQUE.....................................................................119 ii INDEX DES NOTIONS...........................................122 iii SUJETS DE DISSERTATION.................................123 iv BIBLIOGRAPHIE......................................................124
i repères
1. — La vie et l’œuvre de Locke Quarantequatre ans après Thomas Hobbes, l’auteur fameux duLéviathan, John Locke naît en1632dans une famille aisée du Somerset, près de Bristol. Comme il l’écrit luimême, à peine avaitil eu le temps de prendre conscience de son existence qu’il se trouva saisi dans une tempête, la première révolution d’Angleterre. Elle devait durer jusqu’en1660, date de la restauration des Stuarts, et ces troubles devaient, du reste, reprendre ultérieurement. Locke a grandi dans la tourmente politique qui e déchira l’Angleterre au cœur duxviisiècle. Pour la com prendre, il faut rappeler que les clivages politiques étaient étroitement liés aux affiliations religieuses : d’un côté les partisans d’un absolutisme royal de droit divin prenant modèle sur le roi de France, regroupés autour des Stuarts, catholiques, de l’autre les adversaires de l’extension de la prérogative royale (c’estàdire de la possibilité, pour l’exécutif royal, de légiférer), hostiles au pouvoir absolu. C’était le cas du père de Locke. Protestant partisan de la liberté, il avait fait partie de l’armée parlementaire comme capitaine de cavalerie, pendant la guerre civile qui s’était terminée par la condamnation à mort du roi er Charles I Stuart en1649et par la proclamation de la