Trois capitaines

De
Publié par

Trois capitaines est un roman-jeu, un roman-piège : tout se passe au travers d'écrits dérivés, secondaires : lettres, carnets intimes. C'est-à-dire que le roman n'y est jamais donné comme tel, comme fiction, ce qui procure paradoxalement une étonnante impression de réalisme ou, plus exactement d'authenticité. Il s'agit de recomposer pour un écrivain qui pourrait très bien se reconnaître dans l'un de ses livres la vie d'un autre écrivain qui vient de mourir. Une femme, proche de ce dernier, s'y attache, distillant au long de lettres énigmatiques des informations qui ne le sont pas moins. Ainsi une figure mystérieuse, contrastée, contradictoire, peu à peu se dessine. Cependant le/la signataire des lettres elle-même, ou lui-même, devient un personnage important du livre lorsqu'il apparaît au fil des pages que son sexe et son identité ne sont pas si certains qu'on le pensait. L'idée d'une machination, d'un chantage, d'une supercherie se fait peu à peu jour et finit par s'imposer. Mais qui est le chasseur, qui le gibier?
Publié le : mardi 26 janvier 2010
Lecture(s) : 128
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782846828017
Nombre de pages : 292
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Troiscapitaines
DUMÊMEAUTEUR
chezlemêmeéditeur
DANSLATOUR,1984.
DanielleMémoire
Troiscapitaines roman
P.O.L 8,villad'Alésia,Paris14e
©P.O.Léditeur,1987 I.S.B.N.2-86744-098-X
Paris,le11octobre1982
Noslettres,Monsieur,seserontdonccroisées. Quevousayeznousrécrire,sansavoirautrement signedenous,redoublelaconfusionquifutlanôtreàla seuleidéequevous-même,vousnousrépondiezsivite. Nousnesongeronspasàvousfaireperdreplusdece tempsquenousconnaissonsprécieuxdanslaredited'in-formations,notrepremièrelettrevouslesadonnéesà présent,etnous necherchonsiciquel'occasionderenouve-ler,aveclesexcusesquenousvousprionsderecevoir,nos remerciementspourunintérêtdontnousdéploronscepen-dantdevousavoircontraintànouslemanifesterdeux fois
BaronLucas
Paris,le2novembre1982
Nousjouonsdemalchanceavecvous,Monsieur,et notrepremièrelettre,noncontented'avoirétésitardécrite, nevadoncjamaisvousparvenir,ilsemble. Ellevousauraitditavecquelleprofondeémotion nous avionsreçulavôtre,avecquellejoienousavionsaccueillice quevous-mêmeaviezeulabonté,etl'humour,debaptiser unerequête. Notresecondelettre,laseuleainsiquevousayezluede nousjusqu'aujourd'hui,sielleapuvousparaîtredésinvolte, etsiellevousadonnélesentimentqu'unpeuvitenous avionsprisnotrepartidel'honneurquinousvenaitpar vous,croyezquec'étaitcrainte,enl'expressionréitérée d'unegratitudequevousnepouvezpasignorervousêtre acquise,d'avoiràlafinlassévotrepatience. Quedirealorsdelafaveurdontilfallaitqu'avecl'op-portunitédevousrépondreentempsvoulunousprivâtun malencontreuxséjourloindeParis,sinonqu'elleest,plus qu'ensaconséquencevisibleetqui,donc,nousaéchappé publiquementcôtoyervotrenom,encequevous-mêmeayez pulevouloir. Del'uneetdel'autre,saconséquenceetlafaveur,soit quenousl'ayonsperdue,soitqu'ellenousresteinaliénable, croyezquedumoinsnoussavonstoutleprix
BaronLucas
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Le grand Charles

de le-nouvel-observateur

Lévy, Botul, Balkany

de le-nouvel-observateur

suivant