Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus
ou
Achetez pour : 9,99 €

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

Une vie travelling

De
124 pages
Raconter une génération à travers un récit rapide, comme un travelling de cinéma, c'est le vœu de l'auteur, documentariste depuis les années 70, auteur d'une vingtaine de films. Ce recueil, commencé il y a très longtemps et repris par hasard ces dernières années, témoigne d'une génération qui bénéficia des 30 Glorieuses, et vécut 68 « sans entraves ».
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

Anne-Marie Lallement
Une vie travelling
/ Récits
Rue des Écoles
Récit
Rue des Écoles Le secteur « Rue des Écoles » est dédié à l’édition de travaux personnels, venus de tous horizons : historique, philosophique, politique, etc. Il accueille également des œuvres de fiction (romans) et des textes autobiographiques. Déjà parus
Caudron (Hervé),Aux portes de l’oubli, roman, 2017. Mothes (Patrick),Lieu-dit « Beau-soleil »,roman, 2017. Solvas (Éric),C’est là-bas qu’il faut aller, récit, 2017. Laclaverie (Marie-Thé),À la septantaine, je te raconte…, récit, 2017. Cerf-Verny (Catherine),Les ailes de Nathan, roman, 2017. Jolly (Raymond),Le roi des pêcheurs, récit, 2017. Benoit (Jean-Louis Gabriel),Rue des rêves, roman, 2017. Robin (Jean-Paul),Lettres mortes, récit, 2017. Delécraz (Guy),L’aventure commence à treize ans, récit, 2017. Harquel (François),La diva ravie, roman, 2017. Nesme (Alain),Lisbeth ou la vérité, récits, 2017. Rey (Michel)Le cri de la hulotte, roman, 2017. Ces douze derniers titres de la collection sont classés par ordre chronologique en commençant par le plus récent. La liste complète des parutions, avec une courte présentation du contenu des ouvrages, peut être consultée sur le site www.harmattan.fr
UNE VIE TRAVELLING
© L’Harmattan, 2017 5-7, rue de l’École-Polytechnique, 75005 Parishttp://www.editions-harmattan.fr ISBN : 978-2-343-10787-5 EAN : 9782343107875
Anne-Marie Lallement Une vie travelling Récit
Du même auteur
« Tours, détours,pourtours d’unjardin solidaire. Chronique d’unjardin disparu, Passage Satan, Paris XXème »,La Courte échelle / Editions Transit, 2010
« La mémoire-allées, avec le soleil »,L’Harmattan, 2012
Lescendresdupère, résistant et Juste, renaissent dans les films d’Anna,entre l’intime et le militant.
7
Ilya cette bouffée d’air frais, cette impression d’ivresse, cesjournées où elle est étudiante… Elle débouche du métro, expirée des mornes « wagonnets»qui l’ont amenée de sa lointaine banlieue levalloisiennejusqu’à cetteplace de l’Odéon où domine un Danton unpeu las.Quelques minutesplus tard, on la retrouveplace Saint-Germain-des-Prés, un livre à moitié ouvertpour se donner une contenance et tenter de vaincre sa timidité ; dans ce square où elle retrouve la statue d’Apollinaire,qui lui fait songer, par elle ne saitquel détour, tout à la fois au buste de femmequi trône dans le salon de sagrand-mère maternelle et à une photo de sa sœur Jacqueline à l’âge de quinze ans. Elle ferme lesyeux, tente de retrouver la délicieuse odeur de cire dupetit appartement à Levallois, celui du grand-père André, lepère dupère, de leurpère…de son père, où tous les cinq ont débarqué deux hivers après la Seconde Guerre.
LespL » etits « et leur mère, comme on va bientôt les appeler dans lequartier. La tribu est facilement reconnaissable : la mère toujours en noir, robe stricte, les trois filles en robe tricolore,puis en kilts écossais, auxquels succèdent des uniformes bleu marine à liséré blanc, impeccables. Culottes courtes bleu marine, également,pour le fils, bientôt remplacéespar des pantalonsgris anthracite, tristes, uniformément identiques à tous ceux que portent les garçons de bonne famille à cette époque. Tous les cinq se placent ensemble, chaquejeudi,jour de congé, etparfois le samedi, de bureaux en hôpitaux, d’hôpitaux en ministères, à la recherche de documents ou
8
de témoins ayant connu leurpère. Pierre L : mortpour la France au camp de Bergen-Belsen, le 26 mars 1945. De l’hôtel Lutetia à la Pitié-Salpêtrière, ils font de nouvelles connaissances, de nouveaux amis. Jules, tout d’abord, àqui on a dû retirer unpoumon au retour du camp, etquipelotegentiment les seins de la mère lorsque celle-ci s’approche de lui, les mainspleines de douceurs: fruits, gâteaux et brochures catholiques en prime…Mais maman, Jules est communiste ! Justement, ma chérie, les communistes et les catholiques font le même combat. Il leur fautjuste remplacer la figure de Marxpar celle de Jésus. Franchement, ce dernier a un peu plus d’expérience… Deux mille ansqu’on y croit! Mais maman…Allez, les filles, on en reparlera ce soir. Ilyaussi Mario, il n’a a pour bras valideque le droit, avec lequel il crée d’étranges marionnettesgrimaçantes aux costumes bariolés. Anna, laplusjeune des trois filles, est sapréférée. La blondinette auxyeux bleus et au sourire ravageur, malgré sespetites dents de lapin, la voilà assise sur son lit, à rire et à lui raconter des histoires rigolotes. C’est évident, elle est làpour redonner la vie au mutilé… Il n’yapas à réfléchir, du haut de ses six ans, elle assume, les tripes en bouillie et le sourire aux lèvres. Cinq ansplus tard, ce seront des aveuglesque la mère invitera au dîner de Noël, mais, cette fois-là, la fillette quitteraprécipitamment la table. Elle ne supportera pas leurs regards vides…
9
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin