//img.uscri.be/pth/a91f5518661fe190b0d44258e9a17de265faecba
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Warsan Shire

De
230 pages
Une scène poétique féminine émerge dans la diaspora somalienne dont la jeune Warsan Shire est l'une des figures les plus singulières. Son écriture explore avec subtilité les alvéoles sensibles d'un nouveau lyrisme, intimiste, urbain, transculturel. Si le point de vue est avant tout féminin, il est aussi polyphonique. L'amour, la guerre, la sexualité, la migration : ces thèmes interrogent la complexité des rapports de genres et de générations, dans les contextes de l'exil et de la domination patriarcale.
Voir plus Voir moins
William Souny
Warsan Shire Une voix poétique fémininede la diaspora somalienne
Ap p r o c h e s li t t é r a i r e s
Warsan Shire Une voix poétique féminine de la diaspora somalienne
Approches littéraires Collection dirigée par Maguy Albet Dernières parutions Marie-Christine BRIÈRE,Jusqu’à ce que l’enfer gèle. Hommage à Thérèse Plantier, 2017. Ali ABASSI,Flaubert dans le texte, Études sur la poétique romanesque, 2017. Maya OMBASIC,Paysages urbains et mélancolie chez Ohran Pamuk, 2016. Mamadou Abdoulaye LY,Malraux et la poésie, 2016. Gilles GONTIER,L’Ermite et le Renégat, 2016. José FONTAINE,La gloire secrète de Joseph Malègue,2016. Thierry Jacques LAURENT,André Maurois, Moraliste,2016. Rachid BAZZI,Permanence et variabilité dans le récit persan et arabe classique, 2016. Taïeb BERRADA,La figure de l’intrus, Représentations postcoloniales maghrébines, 2016 Magda IBRAHIM,Le personnage de Charlotte dans Le Testament français(1995) d’Andreï Makine, 2015. Claire CARLUT,Entre Poésie et Philosophie : l’œuvre de Christian Bobin, 2015. Jean-Philippe PETTINOTTO,À Marguerite Duras : L’écriture comme un fleuve asiatique, Représentation narrative de la vie familiale dans les œuvres de l’auteur, 2015. Petra KUBÍNYIOVÁ,À la recherche de l’identité dans l’œuvre de Frédérick Tristan, 2015. Ramona MIELUSEL,Langue, espace et (re)composition identitaire dans les œuvres de Mehdi Charef, Tony Gatlif et Farid Boudjellal, 2015. Rafik DARRAGI,Hédi Bouraoui. La parole autre. L’homme et l’œuvre, 2015. Youssef ABOUALI,Yasmina Khadra ou la recherche de la vérite,2013. Zohir EL MOSTAFA,Hommages à Driss Chraibi,2013. Mokhtar ATALLAH,Études littéraires algériennes, 2012.
William Souny Warsan Shire Une voix poétique féminine de la diaspora somalienne
Du même auteur Aux Éditions L’Harmattan : (coll. « Poètes des Cinq Continents ») Tarab, 1996 Hangool, 1998 Sahan(suivi de)Postface aux ruines, 2001 Notes comoriennes pour un comité de rivages, 2002 Somal, 2004 Sèt Po, Manifeste palmiste(suivi de)Pour Rodrigues, 2006 Les Somalies imaginaires, 2008 Comores en flammes,dernier appel, 2009 Mayotte suicide(suivi de)Le Principe archipel,2015 « Déchiqueté de monde » in Tancelin / Velten,Effraction, 2015. Malika des vertiges, 2016. (coll. « Critiques littéraires ») Essais sur le discours somali,2008 William J. F. Syad. Un poète de la Corne de l’Afrique, 2012 Chez d’autres éditeurs « Kabar des braises » inArt & Anarchie, 2012, K'A. « Trash Komor 99 » inBrisures comoriennes, 2013, Komedit. © L’Harmattan, 2017 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.editions-harmattan.fr ISBN : 978-2-343-11804-8 EAN : 9782343118048
à la mémoire de Didier Morin.
AVERTISSEMENT  Trois remarques s’imposent au préalable.  De nombreux poèmes, désormais expurgés, figuraient encore en 2012 sur l’ancienne version du blog poétique de l’auteure. Ils n’ont pas été mobilisés pour l’interprétation de l’œuvre, malgré notre archivage privé. Devenus pour la plupart inaccessibles au public sur Internet – tandis qu’une constellation de fragments, peu convoqués dans cette étude, sont disséminés au hasard de la Toile –, il semblait évident de respecter les motivations qui ont incité Warsan Shire à invisibiliser l’ensemble de ses ébauches postées sur son blog, au moment où s’annonçait l’édition de sa première plaquette,Teaching my mother how to give birth. À ce propos, les poèmes cités que nous accompagnons d’un numéro de page sont issus de ce recueil inaugural. Sinon, l’indication bibliographique mentionne aussi l’année de publication.  Ensuite, les traductions approchées que nous 1 proposons des poèmes et entretiens en ligne ne sont pas officielles. Il s’agit d’un travail d’amateur, à but non-lucratif, mené dans le seul souci d’accompagner le lecteur francophone dans sa découverte de Warsan Shire.  Enfin, nous ne voudrions pas éluder ceci : l’auteure, maintes fois contactée par courriel depuis 2014, y compris par l’intermédiaire de son éditeur britannique, n’a jamais donné suite à nos sollicitations. De ce fait, nous n’avons reçu de sa part ni encouragement, ni objection. C’est dans l’espace laissé vacant par ce silence que nous avons mené notre étude, avec l’humble ambition d’inviter le lecteur à goûter plus amplement les saveurs aigres-douces d’une œuvre aussi singulière que novatrice. 1 Avec, pour certaines, la collaboration amicale du cinéaste Mohamed Saïd-Ouma. Qu’il en soit ici remercié.
9