Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 2,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

avec DRM

Yann Andréa Steiner

De
148 pages
Trouville, Les Roches Noires et les pétroliers d’Antifer. Théodora Kats, la monitrice et l’enfant aux yeux gris de l’été 80. Yann Andréa. L’Indochine, l’alcool, l’amour. Le martyre juif. L’enfance. C’est par le fil rouge de toute l’œuvre de Marguerite Duras qu’est traversé Yann Andréa Steiner.
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

Le Cri du canard bleu

de ActuaLitteChapitre

Carnage, constellation

de ActuaLitteChapitre

PARIS HAPPENING

de ActuaLitteChapitre

Extrait de la publication
Extrait de la publication
Extrait de la publication
YannAndréa
Steiner
Extrait de la publication
Extrait de la publication
MargueriteDuras
Yann
Andréa
Editiondéfinitive
Steiner
P.O.L 8,villad'Alésia,Paris,14e
Extrait de la publication
@ ISBN
1992,P.O.L 2-86744-244-3
Extrait de la publication
Avanttout,audépartdel'histoireiciracon-téeilyavaiteulaprojectiondeIndiaSongdans uncinémad'Artetd'Essaide cettegrandevillevousviviez.Aprèslefilmilyavaiteuundébat auquelvousaviezprispart.Puisaprèsledébat nousétionsallésdansunbaraveclesjeunes agrégatifsdephilosophiedontvousfaisiezpartie. C'estvousqui m'avezrappeléaprès,bienaprès, l'existencedecebar,assezélégant, agréable,et quecesoir-làj'avaisbudeuxwhiskies.Moije n'avaisaucunsouvenirdeceswhiskies,nide vous,nidesautresjeunesagrégatifs,nidel'en-droit.Jemesouvenaisouplutôt,ilmesemblait quevousm'aviezaccompagnéeauparkingdu
Extrait de la publication
YANNANDRÉASTEINER
cinémaj'avaislaissémavoiture.J'avaisencore cetteR.16quej'adoraisetquejeconduisais encoreviteàcemoment-là,mêmeaprèsles accidentsdesantéquej'avaiseusàcausede l'alcool.Vousm'aviezdemandésij'avaisdes amants.J'aiditplusaucun,quec'étaitvrai.Vous m'aviezdemandéàquellevitessejeroulaislanuit. J'aidit140.CommetoutlemondeavecuneR16. Quec'étaitmagnifique.
C'estaprèscettesoiréequevousavezcom-mencéàm'écriredeslettres.Beaucoupdelettres. Quelquefoisunechaquejour.C'étaitdeslettres trèscourtes,dessortesdebillets,c'était,oui,des sortesd'appelscriésd'unlieuinvivable,mortel, d'unesortededésert.Cesappelsétaientd'une évidentebeauté.
Jenevousrépondaispas. Jegardaistoutesleslettres.
Extrait de la publication
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin