Baignades biologiques

De
Publié par

Les bassins de baignades sont différents des piscines traditionnelles : si le principe de la piscine chlorée est de tuer toutes formes de vie bactérienne, les piscines naturelles, dites biologiques, proposent de les optimiser afin de recréer un écosystème.



Cet ouvrage complet et efficace donne toutes les pistes pour comprendre le fonctionnement des piscines naturelles, leur réalisation et leur entretien. Quelles solutions adopter ? Comment ne pas avoir un étang impraticable au lieu d'une piscine biologique ? Comment fonctionne l'écosystème, comment l'entretenir ? Des explications claires et des exemples concrets sont à votre portée... pour que votre baignade soit un véritable plaisir inspiré de la nature...



"Un guide pratique et sur mesure pour des piscine bio et propres !"




  • Les principes de base


    • Le fonctionnement


    • Les coûts, les démarches, la réglementation




  • Les principes de mise en oeuvre


    • Mémento du constructeur bio


    • Le guide des plantes


    • Entretenir sa baignade


    • Annexe


    • Glossaire



Publié le : jeudi 7 juillet 2011
Lecture(s) : 47
EAN13 : 9782212853681
Nombre de pages : 108
Prix de location à la page : 0,0049€ (en savoir plus)
Voir plus Voir moins
7 jours d'essai offerts
Ce livre et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois

Z
BAIGNADES BIOLOGIQUES…
MODE D’EMPLOI
Bassin de baignade, piscine écologi­ design…) et multiples reportages à la
que, baignade biologique, bassin nata­ télévision, se trouve un principe com­
toire, étang de baignade… ce ne sont mercialisé depuis presque trente ans.
pas les qualifcatifs qui manquent pour Particulièrement développés en Autri­
désigner une piscine ne recourant à au­ che, Suisse et Allemagne, les bassins
cun produit chimique de traitement de de baignade se multiplient également
l’eau. Une baignade directement inspi­ depuis quelques années en Angleterre
rée de la nature et des plaisirs de l’eau et aux États­Unis. En France, depuis
sauvage. une dizaine d’année des paysagistes se
Ces termes, désignations, englobent de sont spécialisés dans cette activité.
nombreux concepts, brevets et vérités
« commerciales », de quoi déconcerter et La baignade naturelle répond à plu­
faire hésiter nombre de personnes inté­ sieurs attentes :
ressées par la réalisation d’un tel projet. • A bsence de traitement chimique
Pourtant, au­delà de l’aspect « mode » lié de l’eau, bénéfque pour les
essentiellement à la mise en avant des baigneurs (des études récentes
aspects biologiques et écologiques, les ont confrmé que le chlore présent
piscines naturelles répondent principa­ dans l’eau des piscines favorise le
lement à l’attente croissante d’une inté­ risque de développer un asthme
gration parfaite de la zone de baignade chez les jeunes enfants) comme
dans le jardin. pour l’environnement. L’eau est
Que l’on fasse appel à une société spé­ vivante et s’épure grâce aux plantes
cialisée ou que l’on se lance soi­même aquatiques.
dans la réalisation de la baignade de • Harmonie de la zone de baignade
ses rêves, tout est possible si l’on prend avec le reste du jardin : la piscine
le temps de bien se renseigner et de de vos rêves correspondant à votre
retenir une solution en connaissance de image.
cause. • Utilisation de matériaux décoratifs
À l’origine des baignades naturelles, naturels, un esthétisme parfait pour
de plus en plus médiatisées à travers le plaisir des yeux tout au long de
les nombreuses revues (jardin, piscine, l’année.
VII
user 189 at Fri Nov 19 12:17:16 +0100 2010PARTIE 1
GÉNÉRALITÉS
user 189 at Fri Nov 19 12:17:16 +0100 2010pent directement à la réussite du projet :
• la zone de baignade ;CHAPITRE 1
• la zone de fltration mécanique ;
• la lagune ou zone de régénération.
EN PRATIQUE,
COMMENT CELA
FONCTIONNE-T-IL ?LES PRINCIPES
Une piscine biologique, c’est un peu DE BASE
comme un grand bassin mais conçu
pour la baignade tant au niveau des
dimensions et des formes, qu’au niveau
Avant de se lancer dans l’aventure, de la fltration.
voici quelques questions-réponses Pour obtenir une excellente qualité sani­
qui vous permettront de bien cerner taire (conforme pour la baignade) et
les grandes lignes du projet. visuelle (absence d’algues, de dépôts),
il est indispensable d’installer une cir­
culation de l’eau. Celle­ci est évacuée
de la zone de baignade principalement LE CONCEPT
par le fond (au moyen de bondes) ainsi
que par la surface (skimmer, débor­
En quoi une baignade biologique est­ dements). Cette eau contenant les
elle différente ? déchets (feuilles mortes, poussières…)
Les piscines biologiques s’opposent passe d’abord dans un système de fl ­
aux piscines abiotiques principalement tration mécanique destiné à retenir
par le mode de fltration. Là où la règle les déchets (décantation, fltre à grille
est d’avoir un milieu désinfectant et une inox…) puis est aspirée par une pompe
eau sans vie, le bassin de baignade aux normes piscines.
propose une solution différente basée L’eau, déchargée des matières en sus­
sur l’auto­régénération biologique de pension, est alors refoulée dans la zone
l’eau grâce à différents concepts : vie de régénération (lagunage, plantes aqua­
bactérienne optimisée, aération, lagu­ tiques…). Il est possible d’adjoindre un
nage, plantations aquatiques… appareil à lampe ultra­violet (UV­C pis­
On distingue souvent trois zones qui ont cine) afn de détruire tout phytoplancton
chacune un rôle spécifque et qui partici ­ ou germe indésirable.
8
user 189 at Fri Nov 19 12:17:16 +0100 2010GÉNÉRALITÉS 1
®Principe de fonctionnement (exemple Biotech )
Maison
Source
Alimentation
de la sourcede la source
Ruisseau
Solariumcascadecascade et pontonet ponton
PompePompe
Encadrement en bois Bassin de
natationnatation
Bassin de
régénérationrégénération
Bassin
de filtration
Colonne de décantation
et de vidange
véritable fltre biologique. Les bactéries
transforment les déchets en substances QU’Y A-T-IL
assimilables par les plantes. Ces bacté­DE BIOLOGIQUE
ries, utiles pour la fltration, travaillent en
DANS TOUT CELA ? présence d’enzymes, d’oxygène et leur
action, combinée à celle des racines des
L’eau est fltrée et rendue compatible avec plantes aquatiques sélectionnées, lutte
la baignade de manière naturelle sans contre les bactéries pathogènes. De ce
adjonction d’aucun produit chimique, bac­ fait, on obtient une qualité d’eau de bai­
téricide ou algicide (chlore, sel, peroxyde gnade aux normes. Les laboratoires
d’hydrogène, ozone, cuivre…). Le sup­ agréés réalisent chaque année de nom­
port de la lagune (pouzzolane notam­ breuses analyses, à la demande des
ment) et les plantes agissent comme un propriétaires.
9
user 189 at Fri Nov 19 12:17:16 +0100 2010La réalisation semble bien complexe. Je possède une piscine traditionnelle,
Peut­on pour autant réussir une baigna de est­il possible d’en faire une piscine
biologique en auto­construction ? biologique ?
Bien renseigné, conseillé et accompa­ Bien sûr, de nombreux professionnels
gné si nécessaire, cette aventure est proposent des solutions pour rénover
tout à fait réalisable. Des spécialistes votre piscine existante ou la transformer
proposent leur assistance technique. en bassin de baignade.
Il existe également des forums de dis­
cussion spécialisés. La durée des tra­
vaux est plus longue (de quatre mois à L’EAU VIVANTE
un an) mais, en contrepartie, le budget
est moindre. Pour un bassin de 100 m²
de surface, il vous faudra compter envi­ Est­il vrai que de nombreux animaux,
ron 20 à 25 000 € tout compris en auto­ et notamment des insectes, sont attirés
construction contre 60 000 € et plus en par l’eau du bassin de baignade ?
passant par un entrepreneur. Le principe de la piscine biologique
repose sur la création d’un écosys­
tème. À la base, de petits organismes,
les bactéries, vont permettre d’obte­
nir une bonne qualité d’eau. Ensuite, LES COÛTS
le phytoplancton et le zooplancton se
développeront. Grenouilles, insectes
Puisque nous parlons de coûts, à com­ (libellules) et gastéropodes (escargots
bien peut­on évaluer la note annuelle d’eau) pourront évoluer dans le bassin
d’entretien ? ou parmi les plantes. Cependant, plus
L’entretien se décompose en deux le bassin sera utilisé en tant que lieu de
comptes : baignade et moins les animaux aqua­
• l ’électricité – pour alimenter les tiques sauvages seront présents.
pompes, l’appareil UV­C :
300 à 400 €/an, ASTUCE
• l ’eau – environ 40 à 60 m³ par an
Certaines espèces de poissons
pour un volume d’eau de 100 m³ domestiques peuvent être
(évaporation bassin et lagunage) : introduites dans le bassin de
baignade afn de lutter notamment 200 €/an.
contre la présence des moustiques En dehors de l’aspect fnancier, un bas ­
1et de leurs larves aquatiques .sin de baignade demande un entretien
régulier : contrôle des algues, net­
1. Vous pouvez vous reporter à la page 20.
toyage, suivi des plantations…
10
user 189 at Fri Nov 19 12:17:16 +0100 2010GÉNÉRALITÉS 1
plantés en début de saison (avril­mai),
QU’EN EST-IL ne commencent leur travail d’épuration.
Selon la conception du bassin, il est DES ALGUES ?
possible, les premiers temps, d’utiliser
un robot ou un aspirateur de piscine
Comme en bassin d’ornement, des pour nettoyer les parois.
algues peuvent se développer tant que Pour se baigner sur une plus longue
l’équilibre biologique n’est pas atteint. période, est­il possible de chauffer avec
La période transitoire peut durer jusqu’à une eau vivante ?
douze à seize mois après le démarrage Avec les différents paliers et la pré­
de la fltration. sence de zones peu profondes, vous
Le lagunage doit également être opéra­ pouvez opter pour une cascade…
tionnel. De trois à quatre mois sont par­ l’eau se réchauffe naturellement plus
fois nécessaires avant que les végétaux, vite qu’avec une piscine traditionnelle.
Schéma de fonctionnement d’une piscine naturelle couplée avec un panneau solaire
Panneau capteurs solaires
Soupape
Canalisation de retourDispositif de commande
Filtre
Sortie eau chaude
Pompe
Prise d’eau
Bassin de baignade
11
user 189 at Fri Nov 19 12:17:16 +0100 2010GÉNÉRALITÉS 1
Cependant, pour optimiser l’investis­
sement, il est possible de prévoir un LES DÉMARCHES
système de chauffage de l’eau (solaire, ADMINISTRATIVESgéothermie…) qui permettra, en début
et fn de saison, de gagner 4 ou 5 °C
supplémentaires. Quelles sont les démarches néces­
La plage idéale de fonctionnement bio­ saires avant le lancement des travaux ?
logique de la piscine naturelle se situe Avant toute chose, référez­vous à votre
entre 20 et 26 °C et doit respecter les plan local d’urbanisme (PLU, ancien­
saisons naturelles et le cycle de la nement POS), à votre législation com­
végétation. munale (éventuelles emprises des sites
12
user 189 at Fri Nov 19 12:17:16 +0100 2010GÉNÉRALITÉS 1
protégés, classés, naturels, etc.) ainsi S’agissant d’un cadre privé, la qualité
qu’au règlement de lotissement ou de sanitaire de l’eau est du ressort du pro­
copropriété, s’il existe. priétaire. Dans un cadre public ou semi­
Votre projet de bassin de baignade bien public, la DDASS valide les demandes
fcelé, présentez une demande d’autori ­ au cas par cas et impose un suivi strict
sation de travaux auprès de votre mai­ des baignades. L’AFFSET (Agence fran­
rie. Il est à mon avis primordial d’axer çaise de sécurité sanitaire de l’envi­
le projet sur la notion de bassin et non ronnement et du travail) a rendu en
de piscine. L’un est imposable, l’autre juillet 2009 un rapport complet relatif
généralement pas. aux risques sanitaires des baignades
En l’absence de texte spécifque, ce artifcielles.
dernier point dépend actuellement de Cet organisme offciel collabore étroi ­
l’interprétation faite par l’inspecteur des tement avec le ministère de la santé et
impôts dont vous dépendez. est mandaté pour établir les bases des
futures lois de protection sanitaire des
baignades publiques et semi­publiques.
Dans le cadre des marchés publics QUELLE
(baignades publiques) les construc­
RÉGLEMENTATION ? teurs devront posséder un agrément
délivré par le ministère de la santé.
En termes de sécurité, les bassins de Les premiers textes de loi encadrant
baignade, à l’heure actuelle, ne sont la réalisation de baignades naturelles
concernés par aucune réglementa­ (publiques) devraient ainsi voir le jour
tion. Les piscines naturelles n’étant pas au cours du premier trimestre 2010
reconnues distinctement par le Code pour donner suite aux conclusions et
de l’urbanisme, elles échappent aux recommandations de l’AFSSET (Avis et
dispositifs de sécurité obligatoires au expertise collective menée en 2009 par
er1 janvier 2006 (décret n° 2004­499). un groupe d’experts en charge de ce
Je conseille cependant vivement d’inté­ dossier).
grer à la réalisation un système de sécurité Toujours partant pour l’aventure ?
compatible avec l’intégration du bassin Voyons maintenant les différentes solu­
dans le jardin (barrières ou alarmes péri­ tions pour mener à bien le projet.
métriques aux normes piscines).
Pour rester en dehors de toute
contrainte (par exemple, demande de
permis de construire), restez en des­
sous de 100 m² de surface et ne dépas­
sez pas 2 m de profondeur.
13
user 189 at Fri Nov 19 12:17:16 +0100 2010GÉNÉRALITÉS 1
zones est parfaitement adaptée aux
LA RÉALISATION, spécifcités de la région (altitude, enso ­
leillement) et réalisée en connaissance LES DIFFÉRENTES
de cause. En maîtrisant le projet dans SOLUTIONS ! sa globalité, il est par la suite plus facile
d’apporter quelques correctifs en fonc­
Vous êtes bricoleur, vous maîtrisez le tion de l’évolution du bassin de bai­
terrassement, le béton ? Vous avez des gnade. Au contraire, vous n’êtes pas
plans et schémas de principe validés, particulièrement adroit de vos mains,
du temps disponible et des bras pour vous n’avez pas de temps libre et sur­
vous aider ? Alors l’auto­construction tout, vous n’avez pas de problème de
peut vous convenir. budget… Alors vous pouvez vous
La réalisation de sa propre baignade adresser à un spécialiste de la piscine
biologique est une entreprise passion­ naturelle qui concrétisera votre projet
nante. La construction de chacune des en s’occupant de toutes les étapes.
15
user 189 at Fri Nov 19 12:17:16 +0100 2010PARTIE 2
RÉALISER
SOI-MÊME
SA PISCINE
user 189 at Fri Nov 19 12:17:16 +0100 2010RÉALISER SOI-MÊME SA PISCINE 2
Ces techniques et informations sont
citées suite à la réussite de leur mise en CHAPITRE 2
œuvre depuis plusieurs années dans
différentes régions. Elles sont autant de
pistes de réfexion à prendre en compte PRINCIPES
pour que votre projet s’adapte aussi bien
à votre portefeuille qu’à votre attente.DE BASE Cependant, attention ! L’assemblage
maison de différents concepts, tech­
niques ne peut, en général, déboucher DE L’
AUTOsur un projet viable.
Voyons les grands principes de base, CONSTRUCTION…
qui vous permettront d’avancer sur
votre projet, en validant au fur et à
mesure les différentes étapes.
Le bassin de baignade est avant tout un
bassin, parfaitement équilibré biologi­
L’idée a germé, le projet fait son che- quement et optimisé pour la baignade.
min et c’est maintenant le moment
de chercher des informations
précises pour valider ses plans et se L’EMPLACEMENT
rassurer. Bon courage !
Effectivement on peut lire tout et son
contraire sur la réalisation d’une pis­ Le choix de l’emplacement est impor­
cine biologique. Pourquoi ? Tout sim­ tant. Le bassin devra être bien exposé
plement parce que sur ce marché très au soleil pour obtenir une température
convoité, chacun essaye de développer d’eau agréable sur une saison la plus
son concept en le désignant comme longue possible.
étant le seul qui fonctionne. Pas d’arbre à proximité : feuilles à l’au­
Or, il n’y a pas une technique unique et tomne, aiguilles de sapin, etc., qui se
suprême qui fonctionne mais diverses déposeront à la surface et entraîneront
possibilités, qui, chacune avec leurs un entretien plus important à la morte sai­
spécifcités, peuvent apporter du plaisir son (nettoyage des skimmers, fltration…).
au baigneur. Ne jamais intégrer le bassin de bai­
Les techniques et les exemples déve­ gnade dans une cuvette naturelle qui
loppés dans les pages suivantes ne pourrait recueillir les eaux de pluie ayant
répondent pas forcément aux stan­ lessivé le terrain en amont (apport de
dards ou concepts habituels. boue, terre, produits chimiques…).
18
user 189 at Fri Nov 19 12:17:16 +0100 2010RÉALISER SOI-MÊME SA PISCINE 2
pour connaître le volume exact du bas­
L’ÉTANCHÉITÉ sin. (Pensez à faire de même le jour du
remplissage de la lagune.)
L’utilisation d’une étanchéité compatible En cas d’eau provenant d’un forage, il
avec l’environnement et la vie aquatique faudra vous assurer du taux de nitrates
est obligatoire. Vous avez différentes et de phosphates avant de l’utiliser pour
possibilités : la baignade. Afn de conserver un équi ­
• Membrane EPDM (éthylène­ libre biologique, n’alimentez jamais votre
propylène­diène­terpolymère) : bassin directement avec les eaux de
élastomère (caoutchouc synthétique) toiture. L’eau de pluie décantée, après
obtenu par polymérisation stockage en citerne, est utile pour faire
(type Pond Liner Firestone). baisser pH et GH trop élevés.
• M embrane FPO (polyoléfnes Un pH plutôt neutre (entre 6,8 et 7,5)
souples), produite par enduction/ et un GH entre 8 et 12° allemands
extrusion d’un support toile (dureté totale) permettent d’éviter la
de verre (type Sarnafl) à souder. présence d’algues flamenteuses calci ­
• Membrane PVC (armée ou non) coles. L’ammoniac et les nitrites doivent
haut de gamme à souder. être à zéro, signe d’un bon équilibre
• Résine polyester avec fbres biologique. Les nitrates seront en des­
de verre et gelcoat. sous de 12 mg/l et les phosphates
• M embranes liquides à base de maintenus en dessous de 0,5 mg/l tou­
polyuréthane mono composant jours dans le but d’éviter la croissance
(type Imperaqua). des algues.
Comme pour un bassin d’ornement, il La plupart des eaux distribuées par les
ne faut rien déposer (graviers, galets…) compagnies d’eau potable correspon­
sur le fond du bassin. Le fond doit être dent à ces spécifcations. Vous pouvez
lisse afn de favoriser l’évacuation des par précaution vous munir d’un test (en
déchets par les bondes. gouttes ou bandelettes réactives) pour
les nitrites, nitrates, le pH, le GH afn
de suivre l’évolution de ces indicateurs
dans le temps et également en cas de LA MISE EN EAU
problème dans le bassin.
Le remplissage du bassin s’effec­
tue avec de l’eau dont la qualité est
connue. L’eau du robinet reste sou­
vent la plus utilisée. Relevez le comp­
teur d’eau avant et après le remplissage
19
user 189 at Fri Nov 19 12:17:16 +0100 2010RÉALISER SOI-MÊME SA PISCINE 2
Bien sûr, il ne s’agit pas de mettre n’im­
LA VÉGÉTALISATION porte quelle espèce et en n’importe
quelle quantité. En fonction du volume
La quasi­totalité des végétaux sera ins­ du bassin, il peut être accepté, à l’exclu­
1tallée dans la lagune . Vous pouvez sion de toute autre espèce :
cependant agrémenter le bassin de • u n groupe de trois à quatre carpes
baignade avec quelques plantes déco­ Koï ;
ratives sur les berges et des nénuphars • un banc de cinq ides mélanotes,
en panier dans les zones tranquilles, poisson insectivore aux couleurs
les remous de l’eau, les éclabous­ ornementales (orangée ou bleutée
sures répétées contrariant fortement la selon le type).
pousse des nénuphars. Les poissons jouent un rôle important
En limitant la présence de plantes dans dans la lutte anti­moustique et évitent
le bassin de baignade, on réduit égale­ la venue d’autres insectes aquatiques
ment l’apport de substances nutritives. indésirables. Les déchets des poissons
La terre des paniers de plantation favo­ permettent également de maintenir une
rise souvent la pousse des algues. activité bactérienne de qualité dans la
Le lagunage, situé dans une zone lagune.
indépendante du bassin de baignade,
accueillera de nombreux végétaux
aquatiques. Ils seront plantés, dès la fn
du remplissage, avec leur motte direc­
tement dans la pouzzolane.
L’EMPOISSONNEMENT
Il est possible d’introduire des pois­
sons dans les baignades biologiques.
Je le recommande fortement lorsque
des plantes aquatiques sont présentes
dans le bassin (zones de berge immer­
gées, nénuphars…).
1. Voir par exemple les pages 47 et suivantes
ou un cas concret de plantation p. 71 Carpes Koï
20
user 189 at Fri Nov 19 12:17:16 +0100 2010RÉALISER SOI-MÊME SA PISCINE 2
Ides mélanotes
Il est nécessaire d’attendre un mois baignade. (Les pompes, ainsi que
après le remplissage avant de mettre tout le matériel électrique nécessaire
les premiers poissons. au fonctionnement du bassin,
doivent être aux normes piscine.
Cela exclut la quasi­totalité des
pompes immergées disponibles LA FILTRATION actuellement sur le marché).
BIOLOGIQUE • Réaliser un lagunage, déporté,
avec une surface en rapport avec
C’est la clé de voûte du succès de votre le bassin et la quantité de déchets
réalisation. Il faut pour cela : organiques à traiter. Lagune avec
• Concevoir une circulation d’eau drains de récupération de l’eau et
optimisée dans le bassin afn plantée avec plusieurs espèces
d’évacuer tous les déchets végétales non envahissantes et
(au fond comme en surface). reconnues pour leur utilité.
• Installer dans un local technique • F avoriser l’oxygénation de l’eau en
un fltre mécanique (cuve de sortie de fltration, lors du retour
décantation, fltre à grille inox…) (cascade, larmier, débordements
pour retenir tous ces déchets. successifs…) dans le bassin de
• C hoisir un débit de pompe adapté baignade.
au volume d’eau du bassin de
21
user 189 at Fri Nov 19 12:17:16 +0100 2010RÉALISER SOI-MÊME SA PISCINE 2
La fltration de la piscine biologique vivantes (en solution liquide, en spray)
doit fonctionner vingt­quatre heures permettant d’accélérer l’activité bacté­
sur vingt­quatre et sept jours sur sept rienne dans la lagune.
pendant toute la durée de l’activité N’utilisez pas de produits chimiques à
bactérienne et biologique. On consi­ proximité du bassin : pesticides, insec­
dère que le seuil d’activité est atteint ticides, engrais gazon, désherbants…
lorsque la température de l’eau est Attention à la direction du vent en cas
supérieure à 8 °C. de traitement.
Les propriétaires de baignades natu­
relles sont unanimes et reconnaissent
que pour obtenir une zone de baignade L’ENTRETIEN
propre, ce type de réalisation exige plus
de présence et d’entretien qu’une pis­
L’équilibre de la baignade reposant cine traditionnelle.
sur un processus naturel, biologique, Vous devez particulièrement être atten­
il convient de proscrire tout produit tifs aux points suivants :
chimique anti­algues ou appareil élec­ • les déchets des plantes aquatiques
tronique libérant du cuivre dans le à enlever et le nettoyage des paniers
bassin. des skimmers ;
N’utilisez pas non plus dans votre bas­ • l a suppression des algues glissantes
sin de produits correctifs de l’eau à et disgracieuses sur les parois ;
usage des piscines abiotiques. Vous • le nettoyage des zones de plage ;
encourez le risque de retrouver vos • le brossage des pierres et des
poissons morts et, bien plus lourd de marches en bois rendues glissantes
conséquences, l’ensemble de l’activité par les algues…
bactérienne et de l’équilibre biologique Pour qui veut une baignade parfaite­
réduit à zéro. Une partie des plantations ment propre, c’est en général un mini­
peut également être détruite. mum d’entretien tous les deux ou trois
Vous pouvez utiliser, en début de sai­ jours en saison.
son, des produits biologiques bactéries Voyons maintenant dans le détail les
sporulées (en poudre) ou encore mieux grandes étapes de la réalisation…
PISCINE NATURELLE ET PISCINE EN ÉTANG…
C’est là tout le paradoxe de la baignade naturelle et l’acceptation ou non de
se baigner dans un cadre qui, au niveau des perceptions visuelles, olfactives
et kinesthésiques, ressemble plus à celui de la baignade en étang qu’à celui
d’une piscine abiotique.
22
user 189 at Fri Nov 19 12:17:16 +0100 2010

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Le pouvoir des gentils

de editions-eyrolles

J'arrête la malbouffe !

de editions-eyrolles

J'arrête de... stresser !

de editions-eyrolles

suivant