La cuisine italienne de tradition

De
Publié par

Vous avez entre les mains un livre d'amour et de tendresse, pour un pays, l'Italie, riche d'histoire(s), comblé par les artistes, nuancé de couleurs troublantes, pour l'Emilie, surtout, où les gens et la nature sont généreux. Le contenu de cet ouvrage ne se trouve regroupé dans aucun autre. Il est le fruit d'un réel travail de recherche. Il traite d'une cuisine "maison" traditionnelle et non pas de recettes revues pour s'adapter le mieux possible au goût universel. Mais, en plus de plats faciles à réaliser, avec des produits simples et de qualité, ce livre comporte une foule d'anecdotes, d'histoires qui entourent les plats. En quelque sorte... un voyage en Italie! Environ 275 recettes!
Publié le : lundi 20 juin 2011
Lecture(s) : 265
EAN13 : 9782304020106
Nombre de pages : 311
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
La cuisine italienne de tradition
Françoise Beck-Pieterhons
La cuisine italienne de tradition Région par région
Guide pratique
Éditions Le Manuscrit
© Éditions Le Manuscrit, 2008 www.manuscrit.com ISBN : 978-2-304-02011-3 (livre numérique) ISBN 13 : 9782304020113 (livre numérique) ISBN : 978-2-304-02010-6 (livre imprimé) ISBN 13 : 9782304020106 (livre imprimé)
Françoise Beck-Pieterhons
REMERCIEMENTSMerci aux Fidèles Janine Laysell pour sa relecture minutieuse Carolina Galetto, ma sœur et documentaliste préférée Giovanna Riggi pour ses recettes siciliennes Salvatore Gucciardo pour son dévouement infaillible Luisa et Renzo Barazzoni, Silvia Ghirelli, Maria-Rosa Grasselli, toujours disposés à nous mettre en contact avec leurs amis Cesare des caves Fantesini Mme et Mr Pataccini Alberto Tagliavini A tous ceux qui croient en mes entreprises, en particulier, bien sûr, mon époux
7
La cuisine italienne de tradition
8
Françoise Beck-Pieterhons
PETITES PRÉCISIONS POUR LA COMPRÉHENSIOND’abord et avant tout ! Peut-être vais-je déranger dans ma façon de présenter les recettes. J’en prends le risque ! Une large part d’entre elles, en effet, ne propose pas les ingrédients selon des quantités précises. Il ne s’agit pas de négligence, mais d’un choix de travail. Les recettes de tradition ne sont que rarement présentées avec des quantités pharmaceutiques. On jauge soi-même les quantités nécessaires pour équilibrer le plat. Un exemple : Risotto alla bonarda– Lombardie Rissoler un bel oignon haché au beurre. Ajouter le riz. Avant d’ajouter le liquide, il faut que le riz « sonne » sur les bords de la casserole. Ajouter du vin blanc et, peu à peu, du bouillon de viande ou du bouillon végétal. Quand lerisottocuit, allonger d’une est portion de beurre en tournant d’avant en arrière.
9
La cuisine italienne de tradition
Cette recette, indiquée dans notre chapitre « Pâtes,risottietpolenta» parle d’ingrédients, tels que le riz, le vin blanc et le beurre, sans en donner de mesures exactes. Comment résoudre ce mystère ? En sachant que 300 à 350 gr de riz suffisent pour 4 personnes, la quantité de vin sera d’un verre pour ne pas trop mouiller le riz, et le beurre sera dispensé dans une quantité telle qu’il donnera du goût sans excès. Bien sûr, nous aurions pu indiquer des quantités précises à chaque recette ! Il nous a semblé que cette rigueur entacherait le côté spontané de ces préparations de tradition, car qui dit tradition, entend que les recettes varient selon la cuisinière. A vous aussi d’ajouter votre touche personnelle aux recettes ! Les recettes présentées par régions sont classées en - primi : nous pouvons les interpréter comme des entrées - secondi : le plat de viande ou de poisson dolce : les desserts - contorni : les légumes, y compris les pommes de terre L’Italie est la reine desantipasti, chacun le sait. Quoi de plus appétissant qu’une table
10
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.