//img.uscri.be/pth/154fa78f09a9ba1b73b6206a89bdc9acfe118df0
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 13,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

avec DRM

Les nouilles coréennes se coupent aux ciseaux. Miscellanées gourmandes et voyageuses

De
187 pages
Riche en anecdotes historiques, ce garde-manger subjectif invite à suivre les tribulations de quelques nourritures terrestres emblématiques. Une élégante Indienne ? L’aubergine. Une belle Péruvienne ? La tomate. Elles ont toutes conquis le monde... et bien d’autres encore. Les contrebandes gourmandes n’ont cessé de franchir les frontières du goût, de transgresser les usages culinaires.
La babélisation alimentaire n’a pas attendu la mondialisation. Grecs, Perses, Arabes, Espagnols et Portugais ont participé, au fil des siècles et des routes, au bouleversement des pratiques gastronomiques. La sarabande des repas construit notre vie et structure notre vision du monde. Du désir aux croyances, tout est bon dans l’aliment car chacun raconte une histoire plurielle.
En Corée les serveuses dans les maisons de nouilles n’hésitent pas à les couper aux ciseaux dans l’assiette des clients.
La tomate fut découverte au XVIe siècle par les conquistadors au Pérou avant de prendre racine en Europe.
Originaire de l’Inde, plus exactement des régions indo-birmanes et de Madras, l’aubergine a emprunté les routes de la Soie pour entamer un grand périple le long de ces voies commerciales qui menaient des terres hellénisées aux régions septentrionales de l’Extrême-Orient. Avec pour première halte, les vallées fertiles des hautes terres de la Perse antique. Mais il faudra des siècles pour qu’elle arrive sur nos tables et qu’elle soit appréciée à sa juste valeur.
Voir plus Voir moins