7 jours d'essai offerts
Cet ouvrage et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois
ou

Publications similaires

Okinawa Food

de mango

Yogafood

de mango

My Natural Beauty Book

de editions-eyrolles

Vous aimerez aussi

suivant

R e m e r c i e m e n t s
Un grand merci à Cyril, mon maître zen au quotidien, qui a contribué à l’écriture de ce livre ! Et
comme toujours, merci à Patrice et Aurélie pour toutes ces années de collaboration fructueuse.RECETTES ET CONSEILS NUTRITION
POUR MOINS STRESSER ET MIEUX DORMIR
LAURE KIÉ SHI-ZEN.FR
PHOTOGRAPHIES : PATRICE HAUSER
STYLISME ET RÉALISATION DES RECETTES : LAURE KIÉ
Préface
« Mange quand tu manges, dors quand tu dors ! »
Cette injonction célèbre d’un maître zen à son disciple peut paraître d’une terrible banalité, et
pourtant...
Pourtant, qui d’entre nous mange vraiment quand il mange ?
Qui d’entre nous dort vraiment quand il dort ?
Si la tradition zen tire ses origines d’une époque lointaine, ce conseil donné aux disciples du
Bouddha apparaît aujourd’hui encore plus d’actualité. Car dans notre monde «
hyperconnecté », nous sommes, en fait, déconnectés du présent et de nous-mêmes. Tout va toujours
plus vite, plus loin, plus fort. Et dans cette fuite en avant, nous nous sommes perdus. Perdus
dans une toile d’araignée d’un espace trop étroit et d’un temps trop court où le cercle vicieux du
stress s’installe : nous mangeons mal, nous dormons mal, nous vivons mal…
Pourtant, et c’est justement ce que nous apprend le zen, malgré cette agitation incessante, nous
pouvons toujours revenir à la paix. Mais pour cela, il nous faut changer nos habitudes à la
source de notre stress. Et pour cette tradition millénaire, la façon de nous nourrir est un élément
central dans cette transformation. Car nous sommes d’abord ce dont nous nous nourrissons.
De par mes origines japonaises (d’où est issue la tradition zen), cette importance portée à la
nourriture a toujours été essentielle pour moi. Et à travers des stages autour du zen et de la
cuisine japonaise que j’ai organisés avec mon mari qui enseigne la méditation, j’ai pu constater,
à travers de nombreuses personnes, les effets incroyablement bénéfiques d’un retour à cette
simplicité zen...
Et si cette simplicité semble parfois difficile à mettre en place dans notre quotidien bien rempli,
j’espère que ce livre, à son modeste niveau, pourra contribuer à vous faire adopter un style de
vie plus simple, plus sain, plus paisible... plus zen !
Laure Kié
Laure Kié, auteur de livres de cuisine japonaise et végétarienne, est née à Tokyo d’une mère
japonaise et d’un père français. Elle anime, depuis quelques années, des cours de cuisine
japonaise et des stages de bien-être.
Pour suivre son actualité : www.laurekie.com
Pour en savoir plus sur les cours et les stages : www.shi-zen.frLa santé du corps et de l’esprit
Un état d’équilibre global
La santé est sans doute ce qui nous préoccupe le plus dans notre vie. D’elle dépend une grande
partie de notre qualité de vie. « Avoir une bonne santé », pour nous et nos proches, est un
souhait commun à tous.
Mais contrairement à l’idée répandue, la santé n’est pas seulement l’absence de maladie.
Selon la définition officielle donnée par l’OMS (l’organisation mondiale de la santé), « la santé est
un état complet de bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas en une absence de
maladie ou d’infirmité ».
D’un certain point de vue, la santé est plutôt la capacité de l’organisme à revenir constamment à
un état d’équilibre global, pour lui permettre d’exprimer pleinement son potentiel, physique et
psychique.
La santé n’est donc pas seulement liée à notre corps, la santé mentale est essentielle, et
les deux sont intimement liés.
Si nous l’avons totalement oublié en Occident pendant longtemps, ce lien entre le corps physique
et le corps mental est essentiel dans toutes les thérapies traditionnelles orientales.
Pourtant, nous pouvons facilement comprendre ce lien entre notre corps et notre mental. Tout le
monde a déjà ressenti qu’en cas de contrariétés, des douleurs physiques peuvent
apparaître dans le ventre, dans le dos, dans le cou ou ailleurs, ou encore que, lorsque nous
avons peur, notre ventre se noue. Nous pourrions citer des dizaines d’exemples simples qui
montrent, avec évidence, l’influence du psychisme sur le physique et réciproquement.
Stress : le mal du siècle
Le stress, omniprésent dans nos vies, est devenu un véritable fléau dans notre société où tout va
toujours plus vite. Ainsi, près des deux tiers des consultations médicales seraient liées,
d’une manière ou d’une autre, au stress. Nous avons donc tous expérimenté des périodes plus
ou moins importantes de stress dans nos vies.
Le stress en lui-même est un facteur naturel qui n’est ni positif ni négatif, car c’est un stimulus qui
nous oblige à réagir et à nous adapter à une situation. Mais trop souvent, le sentiment d’être
débordé et de ne pas pouvoir répondre à la situation crée ce que l’on appelle « l’état de stress ».
Cet état conduit à une contraction intérieure et parfois même à un dérèglement physiologique.
Les facteurs de stress peuvent être multiples, même si dans la grande majorité des cas ils
sont liés au travail. Il ne s’agit pas d’éliminer le stress, mais plutôt de bien le gérer. Cela
mobilise une certaine énergie qu’il est nécessaire de libérer pour retrouver un équilibre
satisfaisant. Pour cela, il est utile d’agir sur plusieurs fronts comme de faire du sport pour s’aérer,
de développer le lien social, d’apprendre à s’arrêter ou encore de changer son alimentation.
L’esprit zen
Aujourd’hui, tout le monde connaît et utilise le terme « zen ». C’est un mot courant qui traduit un
état de sérénité, de tranquillité, de pureté, et qui est souvent utilisé en opposition à l’état
de stress. Mais peu de gens savent qu’il s’agit, en fait, d’une branche du bouddhisme qui s’est
particulièrement développée au Japon.
Si l’expression courante ne reflète pas vraiment la dure discipline des temples au Japon, « l’esprit
zen » répond pourtant à un besoin de plus en plus pressant dans notre société moderne. À