Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Achetez pour : 5,49 €

Téléchargement

Format(s) : EPUB

sans DRM

Vous aimerez aussi

suivant
Fille qui roule n’amasse pas mec
Dans la même collection aux Éditions J’ai lu
LA FEMME PARFAITE EST UNE CONNASSE ! N° 10155
ZÉRO POINTÉ N° 10158
MES PARENTS FONT DES SMS N° 10239
FERMELA ! MON CHÉRI N° 10244
ANTIGUIDE DE SAVOIRVIVRE N° 10170
CHERS VOISINS N° 10156
LES PERLES DE LA PRESSE N° 10243
LES MEILLEURES BLAGUES DE TOTO N° 10157
LES BOLOSS DES BELLES LETTRES
COMMENT DEVENIR UN NINJA GRATUITEMENT ? N° 10343
LOL CHATS N° 10502
COMMENT SURVIVRE À UNE ÉNORME GUEULE DE BOIS N° 10344
ANTIGUIDE DE LA MODE N° 10536
COMMENT SAVOIR SI VOUS ÊTES NOIR ? N° 10626
COMMENT SURVIVRE DANS LES TRANSPORTS EN COMMUN N° 10641
MINITEL ET FULGUROPOING N° 10640
CHERS VOISINS 2 N° 10724
JSÉPHINEDRAÏ O C ALEXANDRAISMONDI
Fille qui roule n’amasse pas mec
Antiguide de la lose
Collection dirigée par Christophe Absi
Illustrations : Arnaud Cismondi Alexandra Cismondi Joséphine Draï (la courgette)
© Éditions J’ai lu, 2014
À tous ceux qui, comme nous, chaque jour,tombent dans la rue, tombent sur des cons, tombent de haut, tombent sur la tête, tombent mal, tombent en panne ou en amour, à tous ceuxqui tomberont par hasard sur nous, MERCI !
À tous ceux qui nous supportent en plus dese supporter.
« Si je peux me permettre de te donner un conseil, c’est oublie qu’t’as aucune chance, vasy, fonce ! On sait jamais, sur un malentendu ça peut marcher… » JeanClaude Duss dansLes Bronzés font du ski
« Qu’estce qu’il vous arrive encore ? – Je ne sais pas, je m’enfonce. – Pourquoi ? – Je ne sais pas je vous dis. – Vous allez arrêter de faire le pitre quand je vous parle ? – Mais je ne fais pas le pitre. Le terrain se dérobe sous mes pieds, je m’enfonce. – Et pourquoi je m’enfonce pas, moi ? – Sans doute parce que vous êtes sur une bande de terrain dur et moi sur une bande de terrain meuble. Si on n’avait pas quitté la route, ça serait pas arrivé, c’est vous qui avez voulu couper. – Et vous vous enfoncez sans réagir ? – Si je réagis, je m’enfonce encore plus, c’est bien connu, faut pas se débattre dans les sables mouvants. – Perrin, il n’y a pas de sables mouvants signalés dans cette région. – Eh bien si vous voulez mon avis, il est temps de les signaler ! » François Perrin dansLa Chèvre