//img.uscri.be/pth/d7402c8b9d6060a2e3c89a1c06b4c732ed277f53
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 1,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB - PDF - MOBI

sans DRM

L'Insoupçonnable Résidence

De
204 pages

« Sexe, mensonges, drogues, un endroit spectaculaire ?!

Un cachet d’aspirine pour avaler ce tourbillon infernal ? Des homosexuels extraordinaires et un groupe d’hétérosexuels qui ne donnent pas leur part aux chiens ! Pire que ça ?!

Prenez place comme dans un film, car cela vaut son pesant d'or.

Qui sont ces fous qui ont détruit la tranquillité de cette résidence de faux bourgeois ? [...]

J'aimerai un jour le savoir. À vous de deviner qui sont les deux personnes responsables de ce chaos complet.

Bon courage, je vous donne rendez-vous à la fin de mon livre.

Bonne lecture. »

EVA


Voir plus Voir moins
Couverture
Copyright
Cet ouvrage a été composé par Edilivre 175, boulevard Anatole France – 93200 Saint-Denis Tél. : 01 41 62 14 40 – Fax : 01 41 62 14 50 Mail : client@edilivre.com www.edilivre.com
Tous droits de reproduction, d’adaptation et de traduction, intégrale ou partielle réservés pour tous pays.
ISBN numérique : 978-2-332-79976-0
© Edilivre, 2014
OH MY GOD !!!!!! Vous avez le cafard, la dépression vous guette… plongez-vous profondément dans ce livre qui vous surprendra au-delà des pensées ; visions, bruits frénétiques et exubérants de ce monde en folie. Cette histoire vraie nous ouvre les portes de l’extraordinaire, de l’irrationnel, du bizarre, de l’étrange, de l’atypique et du grotesque ; du jamais vu… Intéressant de se voir au travers du prisme déformant de cette étrange résidence ! Palmarès ; une personne qui fait bouger ce contexte. Femme libérée, généreuse, volcanique ou petit ange… elle a de l’influence, de l’audace et des idées. Elle se met à nue pour nous parler de son quotidien… Un style bien élevé et enflammé, une histoire invraisemblable comme une blague et un spectacle ébouriffant sur la vie quotidienne de jeunes. C’est quoi ?… La rencontre d’un groupe d’homos et d’hétéros qui inventent un univers rêvés où le quotidien devient un théâtre, une piste de cirque avec funambules intrépides et acrobates poètes qui poussent les murs du décor, sautent sur un trampoline pour faire tomber toutes les frontières ! C’est comment ??… rapide, tonique, drôle et émouvant et pour le reste accrochez-vous !! « Vous allez vraiment être sur une autre planète !! ». Si je me suis décidée à finalement écrire cette histoire, c’est grâce à mon ex René qui m’a soutenu malgré notre rupture. C’est une personne extraordinaire que je n’ai pu voir. L’ERREUR EST HUMAINE !!!!!!!! A BIENTOT… Un cachet d’aspirine pour avaler ce tourbillon infernal ?, des homosexuels extraordinaires et, un groupe d’hétérosexuels qui ne donnent pas leur part aux chiens !, pire que ça ! « SEXES, MENSONGES, DROGUES, UN ENDROIT SPECTACULAIRE ! » VU PAR DIABLESSE, EVA… PRENEZ PLACE COMME DANS UN FILM CAR CELA VAUT SON PESANT D’OR, BONNE LECTURE… « …, QUI SONT CES FOUS QUI ONT DETRUIT LA TRANQUILITE DANS CETTE RESIDENCE DE FAUX BOURGEOIS ; MAISPENIBLE, FINALEMENT ? J’AIMERAI UN JOUR LE SAVOIR ? » Je vous laisse devinez qui sont les deux personnes de ce chaos complet… !! « BON COURAGE !! » « Je vous donne rendez-vous à la fin du livre, bye » « CLAP ! ON TOURNE… » … AUJOURD’HUI C’EST MOI LA VEDETTE…
Introduction
D’abord je me présente, EVA, je suis grec et j’ai la quarantaine. On me dit souvent que je suis très charmante. Il est vrai que je suis grande et mince, avec des cheveux brun, long et ondulé. J’aime rigoler et faire la fête. Je suis très gentille et j’aime rendre service. Mais je n’ai pas ma langue dans ma poche quand il faut dire quelque chose, et bin je le dit… Que ça plaise ou non. EVA… Tu mérites de gagner une étoile à Hollywood ! « EN AVANT, POUR UNE BELLE AVENTURE, PAR CONTRE, PRENEZ VOTRE TEMPS LORS DE CE CHEMINEMENT ? C’EST UN PEU FLOU, ET LE RESTE NE VOUS FERA PAS PLEURER ». IT’S OVER THE TOP, I AM ?, I’ DON’T KNOW ?
L’insoupçonnable Résidence
Mercredi 19 mai 2010 Sous l’emprise de cette résidence j’étais coupée du monde extérieur et, c’était comme si j’avais émigrée sur une autre planète (en fait, j’étais chez moi) ; qui étaient ces occupants avec qui je vivais ? Un diplôme de psychologie m’aurait peut-être permis de comprendre. Fuir avec un jet quelconque et aller sur une île déserte serait la meilleure solution ; mais ce ne fut pas le cas, pourquoi ?? Je me trouvais dans l’obligation de subir tout en rêvant d’un départ inattendu !! Toute notre vie est un test et, j’y goutais chaque jour avec une puissance mentale impressionnante !! On ne parachute pas fortuitement dans un tel endroit, il y a bien évidemment un fait générateur. Après quatre ans de vie commune avec mon petit ami, la séparation fut inévitable. Il m’a mise à la porte in extremis, j’étais obligée de me trouver rapidement un appartement, en 15 jours. J’ai accepté ce studio car il y avait une terrasse, malgré le peu de mètre carré. Mais j’étais loin d’imaginer la suite, (Au secours !). Le déménagement terminé, j’ai pris mes repères avec… tranquillité… et soulagement. Pendant les trois premiers mois tout était normal, je ne voyais personnes et, ma vie se déroulait comme un long fleuve tranquille. Et puis un jour, ma voisine m’invita pour un verre pour un premier contact qui fût fort sympathique. Après avoir fait la connaissance de quelques personnes dans la résidence, un jour j’ai décidé d’organiser la fête des voisins et, ce fut un cocktail Molotov !! Pourquoi ? Lisez ce livre car en tête il y a deux acteurs principaux qui ?? Vous serez riche si vous le découvrez !! De vous à nous l’homme est un paradoxe comme les autres, en tant que femme qu’on le veuille ou non, la beauté nous rend toutes DIABLESSES !! Même l’empereur m’a confirmé qu’avant la venue de ces deux personnes la résidence était d’un calme olympien et, deux vedettes débarquent ; c’est un séisme incontrôlable !!! Bon courage à vous pour deviner qui est-ce ?? La résidence est assez coquette, constituée de 2 blocs. Il y a 28 appartements, beaucoup de studios, quelques F2 et 2 F3, très bien agencé. La plupart des habitants sont des célibataires, et 3 couples d’une tranquillité morose !! Les autres c’est nous les duos « hétéro-homo ». Bonne chance pour idéaliser un pacifisme agréable, et à vous de faire travailler votre imagination concernant les deux fous qu’il faut soigner au plus vite !! Pour bien comprendre, je vais vous faire un petit descriptif des « vedettes » de ce livre. BOB, son physique est moyen, brun et pas très grand. Il n’a aucun charme particulier. Il est bisexuel, naïf, mais son côté attachant lui donne des valeurs humaines. Il travail de nuit dans une entreprise de plastique. NARCOS, son visage reflète les substances illicites qu’il prend. C’est une personne paranoïaque et très maline. Il peut être très manipulateur avec les autres, surtout les faibles. Brun, d’une taille correct mais maigre à faire peur. Il est soudeur. MOTARD, négligé de par son apparence, ses cheveux sont souvent sales, son allure médiocre me fait penser à un pervers de par son regard ! Il a un job très spécial, lequel ? L’ŒIL DE MOSCOU, 2° pseudoL’ANNAMITE, il est homo, ses dents sont de travers, une coupe de cheveux avec beaucoup de gel ! Des yeux globuleux qui sont dotés d’une luminosité à l’échelle mondiale. Il est dans la sécurité, que dire ? La star du sexe, il aurait pu tourner des films pornos sans aucun souci ! En avant. NICO, un beau garçon de 21 ans, dynamique qui fait des études d’informatique. Très séducteur pour l’avoir testé moi-même. LA BRESILIENNE, la quarantaine, brune d’une allure galante. Elle est divorcée et a 2 filles. Elle travaille, seulement 6 mois dans l’année, au fruit, pour financer le reste du temps au Brésil ; elle est très sympathique. BLANCO, calme comme garçon, il est homosexuel, grand associé d’un beau visage d’ange. En couple avec Mexicanos qu’il a connu sur internet. Il travaille dans la restauration.
MEXICANOS, il est malin comme un singe, il ment à Blanco, mais ce dernier dort debout, un vrai n’importe quoi. Son physique est moyen. L’EMPEREUR, homo, « la suggestion du chef ». Quelle obsession envers son ex, le grand manitou homosexuel. Physiquement il présente une belle prestance, musclé, grand. Et son appart est un vrai bijou. Il travaille dans le médical et aime sa tranquillité. Un bémol ? Il cache son homosexualité et vit dans le mensonge total. GOLDEN BOY, un bel homme d’une soixantaine d’année, à la retraite, célibataire et dragueur à n’en plus finir. Il multiplie les conquêtes nationales. Une grande vedette ! L’AMERICAIN, célibataire, hétéro à mon avis. Doté d’un corps musclé et tatoué à faire jouir les femmes avides de sensations fortes ! Son appart est super, mais, son univers se résume à toutes les drogues confondues. Ses amis, au secours !! LA RATIERE, ex de Narcos, et mère de leur fille. Habitat pendant quelque moment dans la résidence. Fille simple d’apparence. Dure à cerner. Et les autresvous découvrirez au cours de ce récit, qui n’habitent pas là, mais qui font partis que intégrante de ma vie. Bon, maintenant, reprenons la vie trépidante de cette résidence… Dimanche 12 septembre 2010 (La Drôme) Que le temps passe n’est-ce pas ? Je suis rentrée de Paris et, j’ai repris ma vie drômoise ! L’empereur est venu me chercher à la gare TGV et là, il m’a expliqué les épisodes sanglants concernant les habitants. Le soir de nos retrouvailles, je l’ai invité à boire l’apéro accompagné d’une pizza. Il m’a parlé de son ex qu’il ne voit plus, après ce fut l’histoire de Narcos avec sa ratière, et je suis restée muette. L’Annamite est en guerre avec l’empereur à cause d’une histoire de sexe !!!! Au début nous étions une sacrée équipe, L’Annamite, L’Empereur, Narcos, Bob, Blanco, tous les ex et, avec le temps, le beau château fût détruit par beaucoup de tempêtes que dire ? I don ’t know !!! Il n’y avait que Mamie Grecque qui ne se doutait de rien et, heureusement. Ici il y avait plusieurs mélanges, drogue, sexe, mensonges et, un profit hors pair. J’avais une deuxième famille très particulière et, difficile à comprendre. Bob avait un quotidien banal, L’Annamite sautait sur tous ce qui bouge, l’Empereur renfermait des secrets inimaginables, Narcos vivait sous l’emprise de substances illicites, et que dire de sa situation amoureuse, si elle a eu lieu un jour ? Le Bon Samaritain jouait le rôle d’un intellectuel qu’il n’était pas… Golden boy faisait le commandant dans la résidence, sans grande facilité parce-que j’étais là. La Brésilienne, qui avait quitté ce lieu sordide, me contacté souvent pour s’informer de la suite des événements comme pour un feuilleton, je vous l’ai dit. Blanco rêvait du retour de Mexicanos partit dans son pays depuis le 4 juin 2010 !! La Ratière et sa fille parcouraient toute la France sans but précis, et oui, il fallait fuir Narcos le père biologique ? Totor Cadillac quant à lui c’était le feu d’artifice, il s’enfonçait dans les sables mouvants. Vous comprendrez plus tard, pourquoi. Par contre que faisait Mexicanos, disait-il la vérité à Blanco ? Je me posais souvent cette question. Est-il honnête ? Que cache-t-il ? Mercredi 15 septembre 2010 « Quel cirque ! » Au milieu de tous ce chaos j’essaie d’organiser ma vie correctement !! Hier soir, j’étais avec l’Empereur, ce fût simple mais sympa. Nous avons parlé de tout et de rien. Le sujet était notre sacrée résidence évidemment !! Nos interrogations ? Que fait Blanco sans Mexicanos ? Va-t-il fait un impair ? Et réciproquement ? Bob que devient-il ? Quant à L’Annamite lui il cherche de la chair fraîche quotidiennement, suivi de son ménage du matin au soir. Un jour avec un ami nous avions pris un fou rire car, nous voulions lui offrir un stage de nettoyage. Je suis partie de chez l’Empereur relativement tôt, 22 heures. En rentrant chez moi j’ai fait une synthèse ? Il n’y avait aucune solution à ce problème, c’était Tchernobyl !! Nous étions tous contaminés sans exception mais à des degrés différents. Moi-même je ne comprenais plus rien, une sorte de fumée altérait mon QI intellectuel. Vendredi 15 octobre 2010 Un mois sans vous donnez de nouvelles, décidément je faille à mes obligations n’est-ce-pas ? Reprenez place suite à un entracte, la bobine continue. Je n’ai plus de contacts avec le Bon Samaritain évincée ma part par rapport à son comportement très déplaisant et, de surcroît il plane… L’Empereur en ce moment vit une déception amoureuse déclenchée le
week-end précédent à Paris, que s’est-il passé ?? Au lieu de vivre de bons moments avec son ex, à contrario ce fût un tremblement de terre. Ce dernier a humilié L’Empereur, lors d’une sortie nocturne dans Paris la ville la plus fashion du monde, il a surpris son ami dans les bras d’un autre et, je vous laisse imaginer la suite !! Le lendemain L’empereur fît ses bagages et, se retrouva à la gare pour rentrer dans la Drôme avec beaucoup de chagrins… Je ne comprenais plus rien ! Etre romantique est-ce un handicap ?… Il règne dans cette résidence un climat de tension, de haine, et de ras le bol. Quel en est le facteur ? Il fallait que je sois intelligente et, interactive pour gérer toutes ces situations, selon la charge et, le degré de gravité !! J’ai donc décidé de mettre une enseigne sur ma porte « Station d’accueil : – Profitez de mes conseils stockés dans mon cerveau grâce à sa grande puissance »… De plus, elle vous servira également de livre de chevet et, de chargeur ! L’analyse des habitants me parait souhaitable pour que vous puissiez !! COMPRENDRE ! Mercredi 20 octobre 2010 Bob dans sa grande folie, figurez-vous que je l’ai vu hier, quelle aubaine. Ce garçon est discret, il vit avec son téléviseur, et oui c’est sa réelle femme !! Un jour, m’a-t ‘il dit que ses amis lui avaient fait un profil assez sympathique sur internet pour qu’il se trouve une femme et qu’elle s’occupe de lui… Il a eu une réponse, venant d’Afrique ! Bob riait car elle ne parlait pas le français. Donc il n’a pas suivi l’affaire. Et depuis son quotidien se résume à son activité professionnelle, à l’audio-visuelle, et à ses sorties amicales. Autour de cette conversation, nous avons appréciés un apéritif Grec. Que fais Golden-Boy ? Très bizarre comme individu, il est en cessation d’activité professionnelle et, passe le plus clair de son temps à flâner, chanté, se promener, en ayant des relations amoureuses tumultueuses ! Narcos que vit-il ? Depuis le départ de sa Ratière, il est hors circuit et, c’est même inquiétant. Dans son appartement la musique à fond est journalière, la drogue circule comme une tempête et, lui comment peut-il accepter de se mettre dans un tel état !! Mamie Grecque m’a dit qu’il venait de temps en temps lui rendre visite mais qu’elle avait du mal à le cerner et, quant au reste c’est une énigme… Et la Brésilienne ou vit-elle ? Elle plane avec ses relations et, essaie de faire front… La dernière fois que je l’ai vue, elle m’a confié son amour pour un photographe qui entretenait une histoire amoureuse avec une fille fantôme !! Malgré cela elle s’accroche et, espère qu’il lui dise je t’aime ?? Comment fonctionne les hommes, expliquez-moi ?? Dans ce tourbillon infernal je me suis dit : « Et si mes grands-Parents qui m’ont élevés débarquaient chez moi et me regardaient vivre ? Que verraient-ils ? Certaines habitudes terrestres peuvent rapidement plonger dans des abîmes de perplexités ». Oui, j’ai vécu pendant 5 ans chez mes grands-parents en Grèce, j’étais toute petite, mais j’en ai un souvenir extraordinaire. Blanco où es-tu ? Je ne sais pas. Son appartement est souvent fermé et, depuis la disparition de son chat, il est d’une tristesse. Seul le retour de son bien-aimé fin octobre lui rendra le sourire et, la joie de vivre. Bref vous serez la suite à partir de cette date. Coucou Mexicanos prépares tu ton retour en France ? J’ai souvent eu l’occasion de parler avec lui et, il m’a confié que son homosexualité ne lui convenait pas !! Blanco ne se doute de rien… ET POUR LES AUTRES, UN PEU DE PATIENCE, COOL ! INCROYABLE MAIS VRAI ! JE PLANE A UN NIVEAU !!! « A première vue, les humains se ressemblent tous : Ce sont des bipèdes, et la plupart de leurs organes sensoriels sont concentrés dans leur tête. Il existe toutefois des variations en matière de type physique et de couleur de peau et il est même possible, avec un peu de pratique, de différencier les sexes ». « La technologie primitive de l’humanité est telle qu’à de rares et brillantes exceptions, les habitants de cette résidence pensent qu’ils représentent la seule forme de vie intelligente de l’univers ». Jeudi 21 octobre 2010 Il y a deux jours que je suis malade dû au temps… J’ai vu Blanco et nous sommes allés faire les courses ensemble. Et il m’a dit que Mexicanos serait de retour en France le 28 octobre logiquement. Ensuite je suis allée voir Mamie Grecque pour lui expliquer le cirque d’un groupe très spécial et, elle a ri. En fait Mamie grecque est là pour un petit moment, elle doit se faire opérer et à trouver un petit studio ici. Ensuite elle repart en Grèce chez elle. Elle a 77 ans, donc on va la voir, si elle a besoin on est tous là.
Vendredi 22 octobre 2010 Tenez-vous correctement dans votre siège pourquoi ? « Diablesse et L’Empereur » Cette journée s’appelle la layette d’un enfant !! Ce jour-là L’Empereur et moi avions décidés d’aller faire les boutiques, et sur le chemin nous avons croisés L’Annamite notre cher voisin… Et évidemment il était avide de curiosité ! Alors avec L’Empereur nous lui avons dit que nous allions acheter une layette pour un enfant conçut, et ; la surprise fût de taille !! Le soir même j’avais 20 appels me félicitant de cette naissance !! J’ai de suite appelé L’Empereur et, le fou rire était d’une telle intensité que je ne me contrôlais plus. En fait c’était une blague que nous lui avions faite. Et notre cher étalon est tombé dans le panneau et, de surcroit je l’ai surnommé l’Œil de Moscou !! Quelle rigolade lorsque je l’ai dit à mon entourage effectivement.
Samedi 23 octobre 2010 Je suis allée voir Mamie Grecque et, nous avons eu une dispute concernant Narcos, à votre avis ? Narcos génère des problèmes dans la résidence et, personne ne sait que faire ? Musique à fond et dégradation dans l’espace vertet j’en passe… Il passe son temps à aller et venir pour aller chercher son « chocolat ». En plus de tous ses amis qui viennent pour fumer et qui empeste toute la résidence avec cette odeur « bizarre » de joints. Ça passe son temps à rouler, à fumer, et «fait tourner, fait tourner »comme ils le disent si bien… Il s’embrume le cerveau. Le soir L’Empereur est venu boire un verre et, il m’a parlé de son ex, encore !! Ce dernier lui a envoyé un sms en lui disant : «Tu ne comprends pas que je ne t’aime plus et, fait le deuil de cette relation sans importance pour moi ». L’Empereur était anéanti, il a fallu que je sois son psychologue le temps d’une soirée heureusement !!
Dimanche 24 octobre 2010 « Nous sommes fous » J’appelle cette journée : Les pantoufles orange. Avec l’Empereur nous avons pris un délire concernant des chaussons hideux que ma tante de Grèce m’avait offert. Nous avons passé notre journée à nous envoyer des sms hilarants. Il m’a suggérait de les prendre en photos, pour qu’elles fassent la couverture de mon livre et là, je me suis mise à rire dans mon appartement toute seule ! J’ai pensé « J’espère que personne ne passera devant chez moi, car on m’aurait mise dans une camisole de force ». Ce jour-là il pleuvait beaucoup, mais cela ne m’a pas empêché de sortir sur ma terrasse avec mon parapluie et mes belles chaussures de « Cendrillon ». C’est l’appellation que L’Empereur trouva. Lorsque ce dernier me vit ainsi, ce fût un tremblement de terre en rire. Ce scénario pris fin vers 22 heures, le dernier sms disait « Mes pantoufles s’appellent Lilly et elles te souhaitent de faire de beaux rêves ». Quel divertissement !!! Comme quoi il n’est pas nécessaire de prendre des antidépresseurs. J’ai inventé une nouvelle substance pour soigner le moral : Faites-vous injecter le « vaccin Lilly ». J’étais vraiment contaminée par cette résidence somme toute exceptionnelle !!!
Lundi 25 octobre 2010 « Mon anniversaire » Ce que je vivais nécessiter une psychothérapie à vie, mais j’avais peur d’éteindre la profession de « Psychologue !! ». A l’intention de mon anniversaire…, des amis m’ont envoyé des sms ; ainsi que quelques membres de ma familles !! (Sans commentaire). J’ai passé ma soirée en compagnie de L’Empereur et de Blanco. Nous avons parlé de mon livre et, le rires’installa. Pour info, Mexicanos arrive jeudi 28 octobre à Lyon, quel soulagement… L’Empereur espère un revirement de situation par rapport à son ex, a t’il raison ? Seul l’avenir nous le dira. … « En avant la Résidence qui va revoir Mexicanos et, sa façon particulière d’amadouer son tendre et cher Blanco, que va-t-il lui faire croire encore ? ».
Lundi 1 novembre 2010 « Le singe Mexicain est en première loge » … Je suis allée chez Blanco et Mexicanos boire l’apéritif en l’honneur de son retour. Il a ramené des spécialités mexicaines et, des cadeaux pour moi et, je l’ai trouvé changé depuis le mois de juin, plus mince et, moins joyeux pourquoi ?? Nous avons parlé jusqu’à 21 heures de Narcos qui dégénère sans sa Ratière, de l’Empereur soucieux de se retrouver seul sans l’être qu’il aime, de Bob qui ne décolle pas de son téléviseur, de la Brésilienne qui part le 4 janvier dans son pays préféré, du Bon Samaritain qui est sous l’eau 24 heures par jour. Quant aux autres en ce moment c’est silence radio et, oui !!!
J’ai fini ma soirée avec un ami de Narcos et, il ne comprend plus rien concernant cet endroit. Mercredi 3 novembre 2010 « L’agression de L’Annamite, oh mygod !! » – Quel scénario ! Ce matin alors que j’étais en train de boire mon café, on frappa à ma porte et surprise c’était notre cher étalon. Je lui ai dit : «Mais qu’as-tu ? Ton visage est terne !» Il m’a répondu : « Un incident est survenu sur mon lieu de travail assez sanglant ! » Il y a une personne recherchée des services de police qui a voulu voler son véhicule et, fortuitement L’Annamiteétait de garde lorsque ça s’est passé, il a couru pour l’attraper mais s’était sans compter que l’individu était armé. Stupéfait !! Il a reculé… Heureusement l’alarme s’est déclenchée et les flics sont arrivés assez rapidement pour l’appréhender, en pleine tentative de vol. Les gens ont eu peur, L’Annamite tremblait, son chef croyait vivre un cauchemar, la secrétaire hurlait, bref la panique complète !! Un interrogatoire fût nécessaire pour avoir suffisamment de preuves pour le mettre en garde à vue bien sûr. La direction leur a à tous laissé une journée pour se remettre du traumatisme engendré. Donc après avoir entendu cet épisode réel, et traumatisant, je lui ai payé un verre à notre Œil de Moscou qu’il essaye de se calmer malgré ce qu’il a vécu. Le soir je suis allée voir Mamie Grecque pour lui expliquer et, aussi parce-ce-que demain elle va subir son opération de la hanche à l’hôpital. En rentrant chez moi j’ai pris une douche et via mon lit qui n’était pas du luxe mentalement. Lundi 8 novembre 2010 « Au secours !! » Et oui les jours se suivent mais ne se ressemblent pas. Sous l’effet de cette résidence, on cesse de réfléchir, de travailler correctement, d’être en paix. Beaucoup de gens sont effrayés, parce-ce qu’elle anéantit tout sur son passage, ça relève d’un cauchemar. Personne n’aime à voir son univers désorganisé, je n’avais plus aucun contrôle. Je m’abandonnais sans réfléchir, espérant trouver dans l’avenir la solution à tous mes problèmes. Se préserver de tous ces habitants ou s’y abandonner aveuglément, laquelle de ces deux attitudes est la moins destructive ?? JE NE SAIS PAS. Chaque jour je choisis la vérité avec laquelle je veux vivre. J’essaie d’être courageuse, patiente et pleine de compassion. Mais j’aimerais pouvoir prendre, toujours le bon chemin. Non par obligation, ni parce-ce-que c’est bien. Mais parce que je le souhaite vraiment !! Mercredi 10 Novembre 2010 « Haute voltige » Réveillée à 6 heures 30 du matin, après un bon café, le vieux Grigou est venu m’amener du vin. C’est un ami qui est amoureux de moi ; le pauvre, il ne sait pas où il met les pieds, il essaye de se refaire une jeunesse pour oublier son passé. J’ai aussi téléphoné à ma tante de Grèce, elle a de sérieux ennuis avec ma cousine qui lui en fait voir de toutes les couleurs !! A 13 heures 30 Claudius m’a amené à l’hôpital pour voir Mamie Grecque. Elle était fatiguée mais tout en ayant une mine correcte malgré son opération. Une heure plus tard Blanco et Mexicanos sont venus également, elle rayonnait de plaisir d’avoir eu de la visite. Nous l’avons laissé vers 16 heures, pour une petite virée en ville avec mon ami Claudius. Un vrai gamin malgré son âge, mais on rigole tout le temps avec lui. Il n’est pas de la résidence, et heureusement comme ça je sors un peu de cet endroit déjanté. Jeudi 11 novembre 2010(Jourférié) « Blanco au côté de Jo » Ce matin le réveil fut difficile. Après quelques taches ménagères, journée farniente. A 18 heures je suis allée chez L’Empereur pour lui faire un gratin Dauphinois qu’il adore, cela nous a permis de parler de certaines personnes notamment de Blanco. D’un commun accord nous avons constaté que ce dernier était un avare et, qu’il allait toujours manger chez les autres !! Il n’y a pas de petite économie pour monsieur. A 19 heures nous sommes allés chercher Grégo, un ami fort sympathique, homo mais doté d’un charme éclatant. La soirée m’a plu, toute notre troupe était là. Blanco n’était pas à l’aise à cause de la présence de Jo. Un autre homo très friqué et porté sur le sexe. Pourquoi à votre avis ? Parce qu’ils étaient tous les deux sortis avec L’Annamite, l’homme à plusieurs facettes. Quand à Mexicanos il passait son temps à boire et,
ne s’apercevait de rien. Avec l’Empereur nous avions compris mais silence radio bien sûr. J’étais sous la couette à minuit tout en riant de mes voisins, sans méchanceté bien sûr. Samedi 13 novembre 2010 « Petite virée sur Grenoble » J’ai gardé contact avec quatre personnes du temps où je faisais mes études de droit à la faculté de Grenoble et, nous étions en très bonne harmonie malgré la difficulté que nous vivions au quotidien. Avec Sandrine, Albine, Ange et Jérôme nous sommes allés au restaurant, ensuite dans un piano bar connu parJérôme. L’ambiance était trop bien, nous avons ri à propos d’une anecdote assez spéciale avant mon oral de science-Politique. « C’était vraiment à filmer !!! » Avant mon tour, je m’amusais avec mon portable, et le prof m’a vue de loin, moi, très stoïque. C’était sans savoir qu’il allait m’interroger. Quand je suis rentrée pour mon oral, ma surprise était totale !! Il m’a dit en me voyant : «Alors Mademoiselle vous passez votre temps à rire pour un rien ?». Je ne savais plus ou me mettre !! Il m’a posé des questions sur son livre évidemment, et j’ai répondu avec une excellence qui l’a fait devenir muet. A la fin, il m’a regardé avec un sourire en m’attribuant une note de 15 sur vingt ; mon visage rayonnait de bonheur !! Le sien de stupéfaction !! Lorsque j’ai expliqué cet entretien à mes collègues, ils ont failli s’évanouir !! En fait je savais le livre du Professeur presque parfaitement. Le reste de la soirée se finit avec succès dans un club où il y avait de la musique très branché. J’ai dormi chez Albine et, le lendemain je suis rentrée dans la Drôme chez moi. Que c’est bien de s’aérer...