La Main leste

De
Publié par

BnF collection ebooks - "MADAME LEGRAINARD, à son mari : Voyons !... as-tu bientôt fini de prendre ton café ? LEGRAINARD : Un moment !... il est trop chaud. MADAME LEGRAINARD : Alors pourquoi le demandes-tu toujours bouillant ? LEGRAINARD : Pour le laisser refroidir... j'aspire l'arôme. MADAME LEGRAINARD : Si tu crois que c'est amusant de te voir renifler pendant une heure. LEGRAINARD : Le café se prend deux fois... premièrement par le nez..."


Publié le : jeudi 23 avril 2015
Lecture(s) : 3
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782346007134
Nombre de pages : 46
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
etc/frontcover.jpg
À propos de BnF collection ebooks

 

BnF collection ebooks est éditée par BnF-Partenariats, filiale de la Bibliothèque nationale de France.

Fruit d’une sélection fine réalisée au sein des prestigieux fonds de la BnF par un comité éditorial composé de ses plus grands experts et d’éditeurs, BnF collection ebooks a pour vocation de faire découvrir des textes classiques essentiels dans leur édition la plus remarquable, des perles méconnues de la littérature ou des auteurs souvent injustement oubliés.

Morceaux choisis de la littérature, y compris romans policiers, romans noirs mais aussi livres d’histoire, récits de voyage, portraits et mémoires ou sélections pour la jeunesse, tous les genres y sont représentés.

Éditée dans la meilleure qualité possible eu égard au caractère patrimonial de ces fonds, conservés depuis de nombreuses années par la BnF, les ebooks de BnF collection sont proposés dans le format ePub, un format ouvert standardisé, pour rendre les livres accessibles au plus grand nombre sur tous les supports de lecture.

La Main leste

COMÉDIE-VAUDEVILLE EN UN ACTE

Représentée, pour la première fois, sur le théâtre des BOUFFES-PARISIENS, le vendredi 6 septembre 1867.

Une salle à manger. Porte au fond, portes latérales. Table longue à gauche, une étagère derrière avec cartons et fleurs ; un guéridon à droite.

Personnages

ERNEST RÉGALAS.

LEGRAINARD.

MADAME LEGRAINARD.

CÉLINE, sa fille.

MADAME DE PONTMÊLÉ.

La scène se passe à Paris, cher Legrainard.

Scène première

Legrainard, madame Legrainard, Céline.

Ils sont attablés, à droite, autour du guéridon ; la déjeuner s’achève.

MADAME LEGRAINARD,à son mari

Voyons !… as-tu bientôt fini de prendre ton café ?

LEGRAINARD

Un moment !… il est trop chaud.

MADAME LEGRAINARD

Alors pourquoi le demandes-tu toujours bouillant ?

LEGRAINARD

Pour le laisser refroidir… j’aspire l’arôme.

MADAME LEGRAINARD

Si tu crois que c’est amusant de te voir renifler pendant une heure.

LEGRAINARD

Le café se prend deux fois… premièrement par le nez, secondement…

MADAME LEGRAINARD

Oh ! que c’est agaçant, un homme comme ça !

LEGRAINARD

Voyons, calme-toi ; tiens, mange des noix, ça occupe.

MADAME LEGRAINARD

J’ai fini ! je n’ai plus faim.

Elle se lève et arpente la scène, les mains derrière le dos.

LEGRAINARD,à part

Elle monte sa faction.

MADAME LEGRAINARD,s’arrêtant tout à coup

Ce qui me crispe, c’est de voir ta fille.

CÉLINE

Moi, maman ? Qu’est-ce que j’ai fait ?

MADAME LEGRAINARD

Elle est là, en arrêt devant ta tasse… immobile… comme une momie.

CÉLINE

Ah !

LEGRAINARD

Ma femme !

MADAME LEGRAINARD

Ma parole, je ne sais pas en quoi vous êtes bâtis fous les deux !

CÉLINE

Je ne peux pourtant pas forcer papa à se brûler. Si son café est trop chaud !

MADAME LEGRAINARD

Chaud ! ce café-là ? (Elle prend la tasse et l’avale d’un trait.) Tiens, voilà comme il est chaud !

LEGRAINARD

Et je m’en passerai, moi ? ah ! mais tu me la fais trop souvent, celle-là !… (Se levant et venant à elle.) Mais, sacrebleu !… si tu aimes le café, commandes-en deux tasses !

MADAME LEGRAINARD

Moi ? je ne peux pas le voir en face.

LEGRAINARD

Alors, tourne-lui le dos !

MADAME LEGRAINARD

Bah ! un mouvement d’impatience.

LEGRAINARD

Ah ! voilà, l’impatience !… Certainement tu as mille qualités… d’abord tu m’aimes.

Pendant ce qui suit, Céline débarrasse le guéridon et porte les différents objets dans la coulisse de droite.

MADAME LEGRAINARD

...

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Le Christianisme Ésotérique

de bnf-collection-ebooks

Les Mémoires

de bnf-collection-ebooks

suivant