A travers champs. Botanique pour tous, histoire des principales familles végétales

De
«*#> ^..JSr: • ' MlV->« ,.,,^w:-i>»^.j ^'- V ',%• i« fe'^i>^H>;.95ïi-!wm^^mmmm-Rosier. Ji,n^^ pêchers, étalés comme de très grands éventails, se trouvaient disposés avec une symétrie par- la tige principale se détachaient, à droite et à gauche,faite. De lesquelles n'avait laissé quedes branches d'égale longueur, sur on de donner fleurs etles jeunes rameaux chargés de bourgeonner et fruits. ENFANTS D'ADOPTIONLES 59 obtenir une régularitéComment, père, dit Marcel, peut-on prendreaussi grande et obliger ainsi des arbres à forme que l'on veut ?la encore à l'aide des bourgeons qu'on enC'est des Aubry on retranchevient à bout, répondit M. ; quiceux qui gênent et on laisse pousser ceux con- viennent. Le but qu'on se propose en établissant un espalier, c'est de bien exposer des arbres frui- tiers au soleil et de les abriter du vent contre un mur; et pour perdre le moins de place possible, il faut chercher à garnir de branches toute la surface à obliger la sève à répartir d'une façondu mur et se égale dans toutes ces branches. On arrive à ce ré- sultat par la taille intelligente l'arbre.de Lorsqu'une Fig. 65. Feuille d'Orang-er. branche se fortifie trop par rapport aux autres, on la retranche ou on lui enlève ses bourgeons, et sève qu'ils at-la tiraient s'en va d'un autre côté (fig. 66). Si l'on veut au con- traire qu'une branche se dé- veloppedansun certain endroit, on laisse venir un bourgeony ; sève ailleet pour que toute la quivers lui, on enlève ceux l'avoisinent.
Publié le : lundi 1 octobre 2012
Lecture(s) : 51
Source : Archive.org
Licence :
Nombre de pages : 564
Voir plus Voir moins

«*#>
^..JSr:

' MlV->«
,.,,^w:-i>»^.j
^'-
V
',%•
i«fe'^i>^H>;.95ïi-!wm^^mmmm<• r- r^^^-^jfc/(Ly rQ.
BOTANIQ.UE POUR TOUS
HISTOIRE
DES PRINCIPALES FAMILLES VÉGÉTALESCharles Unsingeb, Imprimeur, 83, Rue du Bac, Paris.M-"^- LK BRETON
A TRAVERS CHAMPS
BOTANIQUE POUR TOUS
HISTOIRE
DES PRINCIPALES FAMILLES VÉGÉTALES
REVUE
Par J. DECAISNE
Membre de l'Institut, Professeur au Muséum
OUVRAGE ORNÉ DE 746 VIGNETTES
OEUXIÈME ÉDITION
ai entrevu avecJ Admiration
ijf
" a travers toute chose le Dieu
éternel qui sait tout et qui
peut tout
Linné.
PARIS
ROTHSCHILD,J. ÉDITEUR
RUE DES13, SAINTS-PÈRES, 13
1884

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.