Cet ouvrage et des milliers d'autres font partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour les lire en ligne
On lit avec un ordinateur, une tablette ou son smartphone (streaming)
En savoir plus
ou
Achetez pour : 12,99 €

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Partagez cette publication

Du même publieur

L’aquarelle, de l’émotion à la création 4 
Biographie
« L’émotion créative est la seule et véritable connaissance. » Carlo Suares
Originaire d’Alsace, Joëlle Krupa-Astruc est diplômée de l’École des beaux-arts de Mulhouse. À cette époque, son intérêt pour le dessin et la peinture à l’encre constitue déjà un pas important vers les tech-niques de peinture à l’eau. Son savoir artistique est d’abord dévolu à la réalisation de costumes et de décors à l’Opéra du Rhin ; activité qui durant plusieurs années lui apporte la satisfaction de la gestuel-le ample et libre réclamée par la peinture grand format. Sa passion pour l’aquarelle a trouvé son plein épanouissement il y a une dizaine d’années, lorsque Joëlle Krupa-Astruc décide, suite aux contraintes physiques du décor, d’abandonner le milieu du théâtre au profit d’une création plus intimiste. Cependant, elle ne se contente pas de mettre en couleur sa propre vision du monde. En effet, l’idée de transmission est à ses yeux primordiale, d’où sa volonté de faire découvrir le plaisir de créer et de révéler les talents cachés de chacun. Innovant, son chemin artistique ne cesse de nous surprendre, tant par ses audaces techniques que par son imagination. Par l’originalité de son œuvre, Joëlle Krupa-Astruc compte en France parmi les aquarellistes les plus remarqués. À travers ses tableaux, où le corps comme le pay-sage et la nature morte trouvent un espace d’expression, se déploie le passionnant et complexe récit de la vie sous toutes ses formes. Par une grande maîtrise technique et un sens aigu de la mise en forme plastique, Joëlle Krupa-Astruc traque l’insaisissable avec pour but ultime de s’approprier, ne serait-ce qu’un bref instant, la lumière ou même la lueur la plus secrète.
www.krupa-astruc.com
Avant-propos
L’aquarelle est un art de peindre à part entière. Son principe est régi par l’eau. À chaque acte de peinture suit l’acte du corps : le geste m’implique. Tout mon être s’immerge. La tentation est si grande de s’abandonner dans les méandres trompeurs de la transparence liquide. Ma-tière insaisissable, l’eau attire, flatte et affole les sens. Elle louvoie sans cesse, bouscule et détruit à plaisir. Et mon geste s’insurge, résiste, proteste dans une agitation puérile. Épuisée, revenue d’un long combat, je m’apaise. Résignée… sans doute pas…Il s’agit d’être moins directe, d’accepter les règles du jeu et de renoncer au labeur stérile. La partie peut alors commencer. Aux pirouettes et aux simulacres, mon esprit s’élève et riposte avec un sourire heureux, celui serein du plaisir de créer. Genti-ment et patiemment provoquée, l’eau me livre quelques-uns de ses secrets. Je la sens sous mes mains se laisser apprivoiser. L’instant est délicieux, fugace aussi… Gare à l’eau lente et assoupie, gare à son flux dompté ! Dans le dialogue de la création, l’humilité est de mise. De là surgit cette force étrange et indicible. Alors sans hésiter, je m’empare des couleurs, je saisis le pinceau. Et… je danse. Oui, j’improvise. Je crée et imprime les mouvements de mon imagi-naire. Sur un air d’eau, imperceptible pour les uns, assourdissant pour les autres, j’interprète une histoire, mon histoire. Je voudrais qu’à travers la lecture de ce livre, certains trouvent le bonheur de se raconter à leur tour. Joëlle Krupa-Astruc
otion à la créat L’aquarelle, de l’ém ion 5
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin