Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 7,90 € Lire un extrait

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Cinq semaines au Pérou: la suite

De
351 pages
Quelques semaines après son retour du Pérou, alors qu'il vibrait encore de tout son être des émotions vécues là-bas, a surgi en l'auteur le besoin impératif de fixer tous ses souvenirs sur le papier. Sans véritablement en saisir le sens, il se jeta alors dans cette écriture qui dura quinze mois... C'est peut-être une illusion, qui consiste à vouloir stopper la fuite du temps en gravant la vie à l'encre noire sur papier blanc, mais c'est merveilleux qu'elle ait duré suffisamment pour permettre l'écriture de ce récit, production à la fois dérisoire et précieuse, à l'image de la vie...
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

Cinq semaines au Pérou : la suite
Francesca
Cinq semaines au Pérou : la suite
RECIT DE VOYAGELe Manuscrit www.manuscrit.com
Éditions Le Manuscrit 20, rue des Petits-Champs 75002 Paris Téléphone : 01 48 07 50 00 Télécopie : 01 48 07 50 10 www.manuscrit.com contact@manuscrit.com ©Éditions Le Manuscrit, 2005 ISBN : 2-7481-5225-5 ISBN : 2-7481-5224-7
F R A N C E S C A
Jeudi 14 Juillet
Un bus pour Chiquian...
9
C I N Q S E M A I N E S A U P E R O U :L A S U I T E
C'est la montre de Bruno qui me fait sauter du lit avec élan. Je réagis toujours ainsi quand une journée excitante m'attend... Tandis que Bruno flâne encore quelques instants au lit, je file sous la douche. Je me sens une joie de vivre extraordinaire. Ce matin est un matin exceptionnel: nous partons pour les Andes et la haute montagne... Je n'imagine encore rien de ce que sera le trek. J'ai juste en tête quelques mots du descriptif de la brochure de Terdav: altitude moyenne 4500 m, arrieros, portage par mules, ascension facultative du Diablo Mudo... Tous ces mots vont bientôt prendre corps! J'ai le coeur qui bat très fort! C'est aussi ça le bonheur... Soudain, j'entends une chanson en espagnol qui s'échappe par le haut parleur incrusté dans le mur au-dessus de la baignoire. C'est Bruno qui s'amuse avec la radio et positionne finalement l'aiguille sur une station musicale. C'est génial d'écouter cette musique sud-américaine sous la douche. Ma toilette terminée, je laisse la place à Bruno. J'ai suivi le conseil de Didier qui m'a dit hier de bien profiter de la salle de bains car ensuite nous n'aurons plus l'occasion d'apprécier un tel confort pour toute la durée du trek. Son expression de visage suggérait que des conditions très rudimentaires nous attendaient... Tandis que mes cheveux sèchent, je termine de ranger nos affaires. Tout est rapidement prêt. Bruno me rejoint, les cheveux encore mouillés. Il est en pleine forme lui aussi. Je glisse la trousse de toilette dans un sac puis nous jetons un dernier coup d'oeil pour s'assurer de n'avoir rien oublié et quittons la chambre. Je me sens très impatiente d'aller prendre le petit déjeuner. Le couloir est très silencieux à cette heure matinale. Nous descendons au rez de chaussée, traversons un grand salon et arrivons dans une vaste salle au décor
10