Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 0,99 € Lire un extrait

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : ZIP - PDF

sans DRM

" Pour gagner le Tour, dois perdre du poids"

4 pages
" Pour gagner le Tour, dois perdre du poids" "Ce maillot vert, c'est un rêve d'enfant qui se réalise." Avec un peu de recul, comment analysez-vous votre Tour de France ? Naturellement, je ne peux qu'être satisfait. Avant de disputer cette première Grande Boucle, j'avais dit que je voulais remporter une étape. Au bout du compte, j'en ai gagné trois (vainqueur de la 1ère, de la 3ème et de la 6ème étape, Ndlr) et j'ai décroché le maillot vert. Que demander de plus ? Avant de prendre part à l'épreuve, vous aviez tout de même enregistré de très bons résultats. Finalement, ce que vous avez vécu dans le Tour de France n'est pas si surprenant que cela, non ? Effectivement. J'avais obtenu de bons résultats lors des semaines précédentes. Mais remporter des étapes dans le Tour de France ça n'a vraiment rien à voir. C'est beaucoup plus compliqué à réaliser et c'est une course à part. Que symbolise pour vous ce maillot vert de meilleur sprinteur ? C'est un rêve d'enfant qui s'est réalisé. Y prendre part est déjà quelque chose de très fort, alors remporter un maillot comme celui-là m'a procuré une joie indescriptible. Je ressens un sentiment très fort. Dans cette conquête, vous avez battu des coureurs comme Cavendish, Goss et Greipel. Pensez-vous qu'ils ont été en dessous de leur niveau ou c'est vous qui, au contraire, êtes parvenu à franchement élever le vôtre ? Je ne sais pas vraiment.
Voir plus Voir moins
" Pour gagner le Tour, dois perdre du poids"
"Ce maillot vert, c'est un rêve d'enfant qui se réalise."

Avec un peu de recul, comment analysez-vous votre Tour de France ? Naturellement, je ne peux qu'être satisfait. Avant de disputer cette première Grande Boucle, j'avais dit que je voulais remporter une étape. Au bout du compte, j'en ai gagné trois (vainqueur de la 1ère, de la 3ème et de la 6ème étape, Ndlr) et j'ai décroché le maillot vert. Que demander de plus ? Avant de prendre part à l'épreuve, vous aviez tout de même enregistré de très bons résultats. Finalement, ce que vous avez vécu dans le Tour de France n'est pas si surprenant que cela, non ? Effectivement. J'avais obtenu de bons résultats lors des semaines précédentes. Mais remporter des étapes dans le Tour de France ça n'a vraiment rien à voir. C'est beaucoup plus compliqué à réaliser et c'est une course à part.

Que symbolise pour vous ce maillot vert de meilleur sprinteur ? C'est un rêve d'enfant qui s'est réalisé. Y prendre part est déjà quelque chose de très fort, alors remporter un maillot comme celui-là m'a procuré une joie indescriptible. Je ressens un sentiment très fort.

Dans cette conquête, vous avez battu des coureurs comme Cavendish, Goss et Greipel. Pensez-vous qu'ils ont été en dessous de leur niveau ou c'est vous qui, au contraire, êtes parvenu à franchement élever le vôtre ? Je ne sais pas vraiment. Par contre, ce que je peux affirmer, c'est que je me suis davantage montré à mon avantage lors d'échappées en marquant les points nécessaire. Cela a fait la différence.

Pour atteindre cet objectif, vous étiezvous entraîné d'une manière particulière ? Je me suis surtout illustré à travers les courses auxquelles j'ai participé et elles m'ont servi en termes de préparation. J'ai fait le Tour de Suisse, puis je me suis retiré du côté de San Pellegrino pour me préparer au mieux et dans les meilleures conditions pour ce Tour de France. Cela a fonctionné. Tant mieux.

Quel objectif vous fixezvous pour le Tour de France 2013 ?

Je viens de finir celui-là donc je ne veux pas trop me projeter. Il est bien trop tôt pour le dire.

Mais le remporter un jour fait-il partie de vos objectifs ? Y arriver l'an prochain, c'est purement et simplement impossible. On se fixera cet objectif avec le temps, mais il est impossible de se prononcer là-dessus dans l'immédiat.

A moins que vous fassiez la chasse au maillot vert comme a pu le faire un Erik Zabel par le passé ! Ce serait une autre superbe satisfaction, mais encore une fois le moment n'est pas venu d'y penser.

Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin