Dans la peau d'un cavalier

De
Publié par

Cet ouvrage ne cherche pas à définir quelle est la meilleure méthode pour être un bon cavalier. Il n'explique pas non plus quel est le meilleur moyen pour maintenir votre bien-être ou celui de votre cheval. Il s'intéresse à la diversité des mondes équestres tels que vous pouvez les vivre. Il porte sur les manières de devenir cavalier ou cavalière aujourd'hui. Ce livre tente de mieux comprendre les particularités des relations humain-cheval au travers de la découverte de ce qu'est vivre "dans la peau d'un cavalier".
Publié le : vendredi 15 avril 2016
Lecture(s) : 6
Tags :
EAN13 : 9782140007200
Nombre de pages : 166
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Un acteur communicaIonnel par excellence ?
e que soit donnée, avaliers uitation cture, en s relations rsonnes nt, sont llions le t publiés re ou de -cheval. uer avec l’animal. Elle entretient cette relation spécifique. Cet ouvrage ne cherche pas à définir quelle est la « meilleure » méthode pour e meilleur re cheval. ue vous cavalier prendre rs de la découverte de ce qu’est vivre « dans la peau d’un cavalier ».
 Régnier oudéac
4636)
le rurale ocié au &S, EA rticipé à t articles ractions ’intérêt.
�
rice R
Patrice R�
DANS LA PEAU D’UN CAVALIER Un acteur communicaIonnel par excellence ?
n acteur communicaIonnel par excellence ?
Dans la peau d’un cavalier
Patrice RÉGNIERDANS LA PEAU DUN CAVALIER
Un acteur communicationnel par excellence ? L’Harmattan
© L’Harmattan, 2016 5-7, rue de l’École-Polytechnique ; 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-08943-0 EAN : 9782343089430
5HPHUFLHPHQWV
0HUFL j 6WpSKDQH +e$6 SRXU VRQ VRXWLHQ VDQV IDLOOH GHSXLV GH QRPEUHXVHV DQQpHV -H WLHQV pJDOHPHQW j UHPHUFLHU 3DVFDO /$5'(//,(5 TXL D DFFHSWp HW VRXWHQX FHW RXYUDJH -H VDOXH WRXWHV OHV SHUVRQQHV TXL RQW FRQWULEXp G¶XQH PDQLqUH RX G¶XQH DXWUH j FHW RXYUDJH TXH FH VRLW VRXV OD IRUPH G¶XQ WpPRLJQDJH G¶XQH DQDO\VH RX G¶XQH GHVFULSWLRQ -H UHPHUFLH O¶HQVHPEOH GHV SURIHVVLRQQHOV LQWHUURJpV SDU PHV VRLQV DLQVL TXH WRXV OHV FKHYDX[ MXPHQWV HW SRQH\V DYHF OHVTXHOV LO P¶D pWp GRQQp GH WUDYDLOOHU -H UHPHUFLH pJDOHPHQW PD PqUH SRXU VRQ VRXWLHQ LQGpIHFWLEOH 0HUFL HQILQ j .DWHOO VDQV TXL WRXW FHOD QH VHUDLW SHXWrWUH MDPDLV DUULYp
‘ƒ‹”‡
,QWURGXFWLRQ ± /¶pYROXWLRQ GH OD SUDWLTXH DX ILO GX WHPSV  ± /H FRUSV HQ VRFLRORJLH  ± /HV UHODWLRQV KXPDLQVDQLPDX[   $SSUHQGUH SDU FRUSV XQH PpWKRGH G¶HQTXrWH   /H FRUSV GX FDYDOLHU HW OD FRPPXQLFDWLRQ KXPDLQFKHYDO &RQFOXVLRQ %LEOLRJUDSKLH
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.