7 jours d'essai offerts
Cet ouvrage et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois
ou
Achetez pour : 9,00 €

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

®«im €€» numéra
La suite des confi-à
dences d Alfredo
BINDA
COPPI et BARTALI
faillirent en venir
aux mains...
\
m M *
;v -
*
ITii & •
• t..
gf! SSf
&
tm v»*.T s
,4;
^,-v; 'fcv & 3W JT
s*
W
v
• ' m - -;» •
«S?
V -
«Tu
*•-

•V.-i P? I
•s»
m i h-
en
y*

5>
-l
••>•<£Z>
sv v i
» M
- m
h
-i' gf
iw ft m ' - :.^V . - - '
«• «* 1 • 5 P-• • * :z<* .?*
•" ccjeyS LA PLUS FORTE VENTE
kfe
DES HEBDOMADAIRES SPORTIFS
LE SOLDAT JANY N'A PAS PERDU PIED.. N° 165 - 1er MUT 1949 QH fr
Alex Jany, actuellement sous l'uniforme, ne voyait pas venir sans appréhension les championnats de France de natation. 16 P A G E S ûU En effet, l'Algérois Jo Bernardo avait battu dans les jours précédents le dernier record national de Taris, celui des
1.500 mètres. De plus, o s'annonçait comme un redoutable adversaire sur 400 mètres, mais le puissant et souple SUISSE : 45 centimes.
Toulousain, bien décidé à conserver sa suprématie française et européenne, nagea le 100 m. nage libre en 57" 8 10 et AFRIQUE DU NORD : 22 francs.
400 m- en 4' 52" 6 10. Temps magnifiques qui lui donnent le droit de souffler (assez curieusement). (Photo de René ROBERT.)