Nager : une rencontre avec l'imaginaire

De
Publié par

L'auteur décrypte les significations profondes de l'acte de nager. L'imaginaire que la relation à l'eau mobilise est analysée avec toutes les ambivalences que cette relation suscite. Les émotions, les transformations sensorielles engendrées par l'eau, autant d'éléments qui permettent d'André Legrand de mieux comprendre les réactions de peur ou de plaisir face à cet élément originel.
Publié le : jeudi 1 janvier 1998
Lecture(s) : 364
Tags :
EAN13 : 9782296370739
Nombre de pages : 135
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat

NAGER:UNERENCONTRE
AVEC L'IMAGINAIRE

L' Harmattan, 1998 ISBN: 2-7384-6987-6

@

AUDE LEGRAND

NAGER: UNE RENCONTRE AVEC L'IMAGINAIRE
Préface de Jean-Pierre LE BIRAN

L'Harmattan 5-7, rue de l'École Polytechnique 75005 Paris - FRANCE

L 'Harmattan Inc. 55, rue Saint-Jacques Montréal (Qc) - CANADA H2Y lK9

A ma mère

Je suis née du tremblement imperceptible de l'eau et du courant qui pousse l'eau toujours plus loin. Je suis née de l'embouchure d'une rivière à la mère et aussi loin que remontent mes sources, je n'ai jamais su qui était première: la mère ou la rivière?
Je me laisse toujours aller dans cette eau tumultueuse et sans frontière. Je flotte au gré de ses tempêtes et je n'ai jamais connu le vrai naufrage: le creux et la courbe de la vague qui vous noie sans mot dire.

La grande main de ma mère m'abritait, je n'avais pas peur de la violence et de la force de ses flots. Elle me laissait voguer à ma guise, comme le ventre intime de sa direction et je n'étais qu'inlassable quête de sa propre recherche.

Je remercie la municipalité du Blanc Mesnil pour laquelle je travaille et les instances de l'Education Nationale de m'avoir permis d'effectuer cette enquête auprès des élèves ainsi que les instituteurs du Blanc Mesnil et mes collègues. J'adresse toute ma reconnaissance aux enfants qui m'ont offert leurs précieux témoignages. Je remercie aussi la Fédération Française de Natation pour son concours technique et son accueil chaleureux. Parmi les personnes dont l'aide m'a beaucoup apporté, je citerai Florence Giust-Desprairies, directrice de mon mémoire de fnaîtrise duquel est issu ce travail et Chantal Maillet, psychanalyste. En outre, Marie-christine Montesquiat a eu le dévouement de Ure le manuscrit et de me communiquer ses remarques. Je remercie enfin tous les auteurs qui ont guidé ma curiosité et ma réflexion ainsi que Pilar G6mez Crego pour l'iconographie, Raymond Thomas pour son texte en couverture et Jean-Pierre Le Bihan pour sa préface.

PREFACE

J'ai pris connaissance de l'étude de Mlle Aude Legrand avec le sentiment de redécouvrir tout ce que le monde aquatique m'avait inconsciemment transmis. C'est donc avec ce sentiment de double reconnaissance, que Bergson décrivait comme un "déjà vécu", que j'ai avancé dans la lecture. Il est rare d'être à ce point en harmonie avec un auteur, au risque d'abandonner tout sens critique, mais, je dois l'avouer, j'ai savouré les différentes manières de parler de l'eau qu'emploie Aude Legrand, sans retenue. Ainsi, ma vocation d'Educateur Sportif spécialisé dans le domaine de la compétition ne m'a pas empêché, au contraire, d'apprécier la démarche de cet auteur qui décrit la nage sous de multiples facettes. Son approche originale du "savoirnager" vient enrichir une réflexion sur la natation sportive et sur la pédagogie. Cette étude m'a interrogé aussi sur la nature de la relation qui unit le nageur à l'eau. La symbolique de l'eau, à la fois source de vie et de mort, m'a éclairé sur des aspects que j'avais effleurés. Enfin,

7

l'enquête auprès des enfants" apprentis nageurs" nous rappelle que l'auteur est vraiment maître-nageur-sauveteur.

Jean-Pierre Le Bihan, Adjoint au Directeur Technique National de la F.F.N., Chargé du Développement des Activités Sportives.

8

INTRODUCTION

Exerçant la profession de maître-nageur-sauveteur depuis presque dix ans, j'enseigne à ce titre la natation aux enfants et notamment aux scolaires. Au regard de l'affectivité et des forts enjeux présents chez les enfants (et même chez les adultes) en situation d'apprentissage que j'ai pu observer, mon activité professionnelle m'a amenée à me poser ces questions: Apprendre à nager, pourquoi? Quels enjeux cela représentet-il pour l'enfant? Comment vit-il l'activité aquatique et quel sens le "Nager" peut-il revêtir? Je parle ici de "Nager" à dessein et non de natation au sens puriste pour ne pas limiter mon sujet au sens que ce sport de compétition, la natation sportive, peut lui attribuer. Cette forme de nage englobe la notion plus large d'une activité dans l'eau où l'individu effectue des déplacements de toute nature, même dans le sens de la profondeur ainsi que la notion nouvelle de familiarisation et d'adaptation au milieu avec la respiration aquatique. Elle comprend toutes les pratiques de la nage, même celles plus informelles du bain. Cette étude a pour objectif de dégager du sens, des significations au "Nager". J'ai traité mon sujet dans une

9

approche pluridisciplinaire, ce qui permet l'apport de points de vue différents. Dans le premier chapitre, j'aborderai le "Nager" en tant qu'activité sociale avec les représentations sociales auxquelles il donne lieu. Puis, dans le second chapitre, j'étudierai comment la langue française utilise les métaphores du "Nager", lui conférant ainsi une dimension symbolique. Dans le troisième chapitre, j'expliquerai en quoi l'eau vient modifier nos habitudes de terrien et que nager signifie aussi une adaptation physique à l'élément. Dans le quatrième chapitre, les propriétés physiques de l'eau m'entraîneront dans le monde des sensations et des émotions, caractérisées par l'ambivalence. Des références à certains éléments d'ordre psychanalytique seront alors données. Enfin, le cinquième chapitre présentera les résultats d'une enquête effectuée auprès d'enfants venants à la piscine avec l'école. Par leur prise de paroles, ils livrent leurs représentations individuelles du "Nager". En ce qui concerne les représentations sociales du "Nager" , nous ferons d'abord un détour utile par les représentations de l' hostilité de l'eau, car nager peut consister en un moyen d'éviter l'eau et de ne pas se noyer. Nager peut poursuivre aussi le but noble du sauvetage, ce qui confère au nageur le statut d'un héros. Héros qui brave l'élément ou qui s' y fond comme un véritable poisson. L'aspect héroïque de la nage donne à celle-ci un fort caractère initiatique, initiation envisagée dans la violence ou la douceur selon les conceptions éducatives. Les pratiques sociales du "Nager" révèlent, de même, des formes très différentes selon leur finalité~ On peut ainsi nager pour la compétition ou pour le seul plaisir. A l'école, le "Nager" qui a subi l'influence militaire puis celle de l'éclosion de nouvelles pratiques, oriente son évolution vers la notion de jeux, de plaisir et d'adaptation aquatique. L'ensemble des représentations sociales que nous aurons

10

abordées dans ce premier chapitre nous permettra de donner une définition actuelle du "savoir-nager". Avec les expressions françaises au figuré, nous verrons tour à tour le "Nager" comme métaphore de l'autonomie et de l'initiation, du danger, de l'échec et de la difficulté puis, au contraire, de la sécurité. Le "Nager" sert aussi à traduire, d'une manière privilégiée, un état d'envahissement par l'émotion, l'entrée dans le monde du rêve. Enfin, il est la métaphore du plaisir érotique. Avant d'aborder l'adaptation physique qu'induit nécessairement le "Nager", nous ferons d'abord un plongeon dans le monde d'avant la naissance où le foetus, dans le ventre de sa mère, baigne alors, tout naturellement, dans le liquide amniotique. Mais nous verrons que pour l'homme devenu terrien, l'eau constitue un milieu étranger qui appelle une modification tant de sa respiration, de son équilibre et de sa propulsion, que de ses cinq sens. Le passage du terrien au nageur ne se fait pas ainsi sans trouble corporel et nécessite, pour celui-ci, de trouver des solutions aux problèmes posés par le milieu aquatique. Puis nous entrerons dans le domaine plus subjectif de la perception. L'ambivalence physique et symbolique de l'eau se retrouve au niveau des sensations. Nous verrons ainsi l'aspect entourant de l'eau, associé aux sensations d'enveloppement ou au contraire d'envahissement. L'eau fait aussi résistance au déplacement du nageur mais il peut y glisser. Si la poussée d'Archimède permet de se sentir porté par l'eau, sa profondeur, quant à elle, est source de vertige. L'élément aquatique est le Inilieu Inaternel d'avant la naissance: par cet aspect, se prête-t-il à la régression? L'eau peut être aussi envisagée comBle un espace de transition, de continuité entre l'avant et l'après naissance. Enfin, elle constitue un milieu étranger pour le terrien, propice au rêve mais aussi au

Il

sentiment d'étrangeté, et dont l'exploration peut donc être entendue comme une progression. L'eau provoque aussi les émotions ambivalentes de peur et de plaisir. Sa découverte, chez l'enfant, est facilitée par des retours à la sécurité entre les prises de risque. De l'enquête effectuée auprès des scolaires, il ressort que l'enfant rêve de savoir nager, rêve qui s'apparente à celui de voler dans l'air. Il cherche la recette magique qui lui permettrait de le faire et d'accéder à cette autonomie. Nager permet dans son rêve l'exploration du monde sous-marin. Mais nager, c'est déjà "s'essayer" dans l'eau. en faisant connaissance avec cet élément et en apprivoisant la peur. Savoir nager permet aussi de ne pas se noyer, et même de pouvoir sauver les autres et d'être un héros. A l'opposé, se noyer correspond à une chute dans la profondeur de l'eau et à une aspiration par ce fond sans fond. C'est boire l'eau sans pouvoir appeler au secours. C'est se perdre dans l'immensité de la mer et être surpris par le requin. Heureusement.. le dauphin est un alui qui vole à son secours et peut le sauver. Paradoxalelnent, se noyer peut correspondre aussi, pour l'enfant, à un savoir qui lui permettrait d'aller sous)' eau avec facilité. L'enfant peut être tenté par cette aventure subaquatique tuais c'est un jeu interdit par les parents qui le surveillent et auxquels il doit demander la pernlission. L'ambivalence des significations du "Nager" constituera le fil conducteur de ce travail et un lien entre ces différents chapitres. Mais, après cette présentation du plan, plongeons dans le vif du sujet

12

CHAPITRE I LES REPRESENTATIONS DU "NAGER" SOCIALES

Avant d'étudier les représentations sociales du "Nager", nous allons tout d'abord appréhender ce concept de "représentation sociale" en nous appuyant sur des auteurs, chercheurs dans ce domaine. Ceci nous permettra de mieux définir le propos de ce chapitre et de saisir l'intérêt, pour notre présente étude, des représentations sociales.

1 - LES REPRESENTATIONS SOCIALES: DEFINITIONS
Voyons déjà à quels domaines touche la représentation sociale: celle-ci" se situe à la jonction du psychologique et du sociologique, elle est à la fois un mécanisme psychique en tant

13

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.