Réflexions dans le miroir du golf

De
Publié par

Une matinée ordinaire, c'est une ambiance. Un air de flamenco, se faufilant par la porte ouverte d'un bar, rattrape un golfeur et l'invite à pénétrer. Les neuf vies d'un golfeur est la quête du Graal golfique. Un cheminement dans les arcanes du golf pour atteindre la perfection du swing de golf. La migration du golfeur senior est une promenade sur les fairways de l'existence. Le swing de golf n'est plus qu'une composante du jeu, l'homme et le golfeur se trouvent confrontés aux mêmes interrogations. Le temps est venu de regarder derrière le miroir du Golf. Dans l'arène du match play, est le récit d'un défi : joute chevaleresque dans la lice de la vie, corrida dans une arène Andalouse et vision quasi-mystique du golf.
Publié le : jeudi 12 avril 2007
Lecture(s) : 286
Tags :
EAN13 : 9782304006209
Nombre de pages : 267
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
2
Titre
Réflexions dans le miroir du golf
3
Titre Stanislas F.J. Tarabula
Réflexions dans le miroir du golf
Roman
5 Éditions Le Manuscrit
© Éditions Le Manuscrit 2007 www.manuscrit.com ISBN : 978-2-304-00620-9 (livre imprimé) ISBN 13 : 9782304006209 (livre imprimé) ISBN : 978-2-304-00621-6 (livre numérique) ISBN 13 : 9782304006216 (livre numérique)
6
A Gilles Plume, un extraordinaire professeur de golf. Il fait partie de ces rencontres qui modifient, à ja-mais, le cours d’une vie de golfeur. Exceptionnel dans sa perception du swing de golf, sans concession vis-à-vis de l’élève, son apparente intransigeance était le gage d’un enseignement rigoureux et porteur de réussite. Dans le miroir qu’il me présenta, je me suis vu et il me dit alors simplement : c’est de l’autre côté qu’il te faut regarder. A Elise, ma femme de toute une vie. Elle a été pour moi un merveilleux caddy sur les fairways de l’existence. Sans elle, ce livre n’aurait pro-bablement jamais été écrit. A tous les golfeurs et golfeuses, passionnés par ce jeu. Le jeu de golf est la porte qui s’ouvre sur un univers merveilleux.
.
8
UNE MATINÉE ORDINAIRE
Ce bar s’accrochait au passé de l’Espagne. Il me fournissait ainsi l’occasion de me replonger dans cette ambiance où des airs de flamenco venaient se mêler aux discussions qui roulaient le long du comptoir. Pourtant, que de bouleversements s’étaient opérés, ici comme ailleurs, depuis l’époque où j’avais foulé cette terre pour la première fois Lacasa Miguel était un tout petit bar, une sorte de couloir étroit où le passé de l’Espagne y serait un jour entré et, depuis, demeurait coin-cé dans les souvenirs de la patronne des lieux. Ce pays vit dans une profonde contradiction. D’un coté il veut assumer sa place pleine et entière au sein de l’Europe, composée d’états-nations, alors que de l’autre, il doit faire face à une crise identitaire de ses régions. Certaines d’entres-elles allant même jusqu’à requérir la qualité de nation.
9
Réflexions dans le miroir du golf
1
C’était la fin de l’été. Sur la terrasse livrée aux premiers soubresauts du vent, des fleurs sé-chées jouaient à cache-cache derrière les énor-mes pots de bougainvilliers tandis que les om-bres de la matinée s’étaient peu à peu substi-tuées à celles de la nuit. Devant un désordre de tables et de chaises, qui tout au long de la nuit s’étaient rapprochées au gré de confidences et d’affinités diverses, le passant pouvait imaginer la vie de ces noctam-bules qui avaient fait de cette terrasse et de son bar, leur lieu de rendez-vous habituel. Ce bar s’accrochait au passé de l’Espagne. Il me fournissait ainsi l’occasion de me replonger dans une ambiance où des airs de flamenco ve-naient se mêler aux discussions qui roulaient le long du comptoir. Pourtant, que de bouleversements s’étaient opérés, ici comme ailleurs, depuis l’époque où j’avais foulé cette terre pour la première fois.
10
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.