Cette publication est accessible gratuitement
Lire

SCOTT MURRAY " On compte bien garder notre place en Top 14"

2 pages
C'est la grosse recrue du Stade Montois. A 36 ans, Scott Murray s'offre un dernier challenge à la hauteur de sa carrière en venant aider Mont-de-Marsan à se maintenir en Top 14.
Voir plus Voir moins
SCOTT MURRAY " On compte bien garder notre place en Top 14"
"Il faudra être à 100 % tout au long de l'année, pendant 80 minutes, chaque match."

Etes-vous prêt pour cette nouvelle saison qui s'annonce ? Je vais bien. Je suis content de jouer deux ans de plus. En ce moment, je sens que je ne suis pas encore à 100 %. Je manque un peu de vitesse et de physique. Je travaille sur ça. J'ai envie d'être en forme quand on fera appel à moi et je ne veux surtout pas pénaliser mon équipe en étant en dessous de mes capacités.

A 36 ans, la préparation est-elle plus importante qu'avant ? Je sais que je dois être plus exigeant et plus minutieux dans mon travail. Surtout au moment de la préparation de ma saison. Je me sens bien au jour d'aujourd'hui. Après, j'ai un petit problème au mollet quand je force trop dessus, je perds un peu de sensibilité, mais je fais en sorte d'être au top le moment venu.

Pourquoi avoir choisi le Stade Montois ?

A l'issue de la saison dernière, j'ai eu une discussion avec l'entraîneur de Castres, Laurent Travers. Il ne m'offrait pas un contrat pour continuer à jouer, mais plutôt un contrat de reconversion pour devenir entraîneur. J'aurais pu passer mes diplômes et récupérer les équipes Espoirs dans les années à venir. Seulement, j'avais toujours envie de jouer. Montde-Marsan m'a alors proposé de continuer encore quelques saisons avec eux et j'ai dit oui. J'ai encore envie de jouer. Le Stade Montois me permet de rester en France, dans le Top 14. C'est ce que je voulais. C'est un bon challenge, dans une bonne équipe. Je suis convaincu que l'on peut faire quelque chose de bien ensemble.

Avec votre expérience et les différents clubs que vous avez connus, estimezvous Mont-de-Marsan capable de garder sa place en Top 14 ?

On est prêt à jouer dans le Top 14. On fera tout pour y rester. On s'est préparé pour cela. On a fait trois semaines de physique pour répondre aux exigences de ce niveau. On fait les choses bien, mais il faut que l'on fasse encore un effort au niveau de la concentration. Dans le Top 14, la moindre baisse de régime se paye cash. Il faudra être à 100 % tout au long de l'année, pendant 80 minutes, chaque match.

Avec des clubs de plus en plus forts, le Stade Montois a-t-il sa place dans l'élite du rugby français ?

C'est un club très professionnel. Le staff technique sait ce qu'il fait. Le staff médical est au point. Il y a tout pour réussir. Après, on sait très bien que l'on possède un petit budget, que l'on n'a pas forcément les joueurs pour rivaliser avec les autres équipes. On veut jouer pour nous et réussir pour nous. C'est le groupe qui sortira plus fort cette année. C'est ensemble que l'on réussira.

Le niveau du Top 14 est-il de plus en plus fort ?

Ces dernières années, il y a de plus en plus de combat à chaque match. La mêlée est très présente. Beaucoup plus qu'en équipe nationale ou en première division anglaise.

Pour avoir connu dans votre carrière, le Tournoi des Six Nations, la H Cup ou encore les phases finales du Top 14, jouer le maintien sera-t-il plus facile pour vous cette année ?

"Je voulais continuer à jouer et Castres ne me proposait qu'une reconversion comme entraîneur"

Dans ma carrière, j'ai souvent connu des clubs qui avaient déjà leurs places garanties ou qui jouaient les premiers rôles en championnat comme Edimbourg ou les Saracens. Après, au début de ma carrière, j'ai failli descendre une année avec Bedford, mais on s'était sauvé à la fin du championnat. Donc jouer le maintien, je sais ce que sais. Mais en venant à Mont-de-Marsan, je voulais surtout trouver un challenge intéressant, qui me motive.

Est-ce le dernier challenge de votre carrière ? En Ecosse, on aime les défis. On ne pense pas à l'avenir. On prend les années comme elles viennent. Je suis un homme de défi et j'ai envie de réussir ce pari avec Mont-de-Marsan avant de penser à la suite.

Que peut-on vous souhaiter pour cette saison ? Je veux simplement jouer et prendre du plaisir, en réussissant à maintenir Mont-de-Marsan dans le Top 14.

Scott Murray Né le 15 janvier 1976 à Musselburgh (Ecosse) 1m98 - 105 kg

- Deuxième ligne

Clubs successifs : Preston Lodge (Ecosse), Edinburgh Academials (1995-1996, Ecosse), Bedford Blues (1996-1999, Angleterre), Saracens (1999-2002, Angleterre), Edimbourg Rugby (2002-2007, Ecosse), Montauban (2007-2010), Castres (2010-2012), Mont-de-Marsan (depuis juillet 2012)

Palmarès : Tournoi des Cinq Nations (1999) International écossais