Afrique du Sud - Limpopo

De
Publié par

Ce chapitre Limpopo est issu du guide consacré à la destination Afrique du Sud.
Tous les chapitres sont disponibles et vendus séparément. Vous pouvez également acheter le guide complet.



Publié le : jeudi 21 avril 2016
Lecture(s) : 1
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782816159608
Nombre de pages : 88
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat

redarr139 on Munnik

redarrIlala Country Lodge

redarrKings Walden

redarrKaia Tani

Pourquoi y aller

Vaste et présentant diverses facettes, la province du Limpopo se distingue par sa culture, son histoire, sa faune et ses grands espaces. Une visite au Mapungubwe National Park permet de découvrir à pied les vestiges les plus importants de l’âge du fer du pays, d’admirer du haut des promontoires rocheux le paysage de rivières marquant la croisée de l’Afrique du Sud, du Botswana et du Zimbabwe, et d’observer des animaux sauvages emblématiques, comme les suricates et les rhinocéros. Culture et art traditionnel sont particulièrement prégnants dans le pays Venda, semé de collines, de lacs et de forêts, lieux emblématiques de la spiritualité de ses habitants. Dans la Waterberg Biosphere Reserve de l’Unesco, la nature éclatante déploie des cieux infinis et des paysages à l’image des merveilles de l’Afrique australe, et offre des safaris remarquables, en particulier dans le Marakele National Park.

Situé sur la route menant au Kruger National Park (côté est) et au Zimbabwe (via Musina), le Limpopo mérite vraiment le détour.


Quand partir

425-2

Juin-août La chaleur s’apaise, en principe. C’est le moment idéal pour visiter le Mapungubwe National Park.

Septembre-décembre La reine de la pluie préside un festival annonçant l’arrivée des averses.

Janvier-mars L’été est chaud et sec, privilégiez les collines, plus fraîches, et le festival des baies de Haenertsburg.


map426-1

Plan rapproché sur les pages suivantes

map426-1a

map426-1b


À ne pas manquer

r1 L’exploration des civilisations anciennes et les paysages époustouflants du Mapungubwe National Park.

r2 La solitude et l’immensité sauvage de la Waterberg Biosphere Reserve.

r3 L’artisanat traditionnel du pays Venda ou les tissages complexes et colorés de Kaross.

r4 Le coucher du soleil derrière les promontoires bleus du point d’observation des vautours du Marakele National Park.

r5 Le climat frais, les forêts brumeuses et la vie décontractée de Haenertsburg et de Kings Walden.



redinfo RISQUE SANITAIRE

Le paludisme et la bilharziose (Cliquez ici) sévissent dans le Limpopo, en particulier au nord-est, à proximité du parc national Kruger et de la frontière zimbabwéenne.


Histoire

Les Makapan’s Caves, près de Mokopane, ont révélé des vestiges préhistoriques, notamment des outils vieux de plus d’un million d’années. La région de l’actuel Mapungubwe National Park fut aussi plus tard le berceau de l’une des civilisations africaines les plus avancées sur le plan technique, dont l’influence fut perceptible sur une étendue de 30 000 km2 et qui connut son âge d’or aux VIIIe et IXe siècles.

Les Voortrekkers, communautés de fermiers boers, s’installèrent dans la région au milieu du XIXe siècle et établirent en 1886 leur base à Pietersburg (actuelle Polokwane). Le peuple ndebele fit preuve d’une résistance durable à la colonisation, marquée de conflits.

Parcs nationaux et réserves

Implanté à Polokwane, le Limpopo Tourism & Parks Board (phone015-293 3600 ; Southern Gateway, N1 ; h8h-16h30 lun-ven) fournit des renseignements sur la plupart des parcs et réserves de la province, incluant le Mapungubwe National Park et le Marakele National Park. Le Limpopo abrite également de nombreuses réserves fauniques privées, dont les plus intéressantes jouxtent le Kruger National Park.

Langues

L’anglais est parlé couramment, même si l’afrikaans reste la langue privilégiée dans de nombreux secteurs.

info4 Comment s’y rendre et circuler

Le Limpopo est traversé par la route nationale N1 (à péage), en excellent état, qui va de Johannesburg (Jo’burg) et Pretoria jusqu’à la frontière du Zimbabwe, située à Beitbridge. Cette voie dessert une bonne partie des villes principales, où font halte les bus Translux (www.translux.co.za) comme les liaisons moins onéreuses assurées par City to City. Les bus Greyhound (www.greyhound.co.za) font quelques arrêts sur le trajet en direction de Harare et de Bulawayo (mais il est impossible de descendre avant la frontière).

Translux circule également le long de la Rte 71 et dessert notamment Tzaneen et Phalaborwa (pour l’accès au parc national du Kruger par la porte de Phalaborwa). Certaines destinations sont difficiles à atteindre sans un véhicule privé, mais les taxis collectifs vont presque partout dans la province.

Louer une voiture demeure la meilleure option pour explorer la région (les routes étant, pour la plupart, en bon état, même si nombre d’entre elles font l’objet d’importants travaux). Vous pourrez gagner un temps précieux en prenant à Jo’burg un vol pour Polokwane, Phalaborwa ou Hoedspruit (villes au nord-ouest de l’Orpen Gate du Kruger) puis en louant un véhicule à l’arrivée.

CAPRICORN

En dehors de Polokwane (Pietersburg), la capitale de la province, la région du Capricorn présente peu d’intérêt. C’est à mi-chemin entre Polokwane et Louis Trichardt (Makhado) que se situe le tropique du Capricorne. Un monument en décrépitude, entouré de quelques aloès, le signale sur la N1.

Polokwane (Pietersburg)

130 000 HABITANTS

Surnommée “le bastion du Nord” par Paul Kruger, Polokwane est la capitale de la province du Limpopo. Les visiteurs lui découvrent une double facette : bien policée dans les paisibles quartiers résidentiels à l’est, aux pelouses impeccables ceintes de clôtures, et joyeusement chaotique au centre-ville, entre Civic Sq et l’Indian Centre, dans une ambiance très africaine. Doté de guesthouses (pensions) correctes, de deux bons centres d’informations et de quelques curiosités intéressantes en ville et alentour, l’endroit fait une halte commode.

redeye4 À voir et à faire

Polokwane Game ReserveRÉSERVE NATURELLE

(phone015-290 2508 ; adulte/enfant/véhicule 20/16/31 R ; h7h-17h30, dernière entrée 15h30 mai-sept, 7h-18h30, dernière entrée 16h30 oct-avr). Participez à un safari à moins de 5 km au sud de Polokwane ! Avec ses 32,5 km2, voici l’une des plus vastes réserves fauniques régies par une municipalité. Elle accueille 21 espèces d’animaux, notamment des zèbres, des girafes et des rhinocéros blancs. Bon réseau de routes et de sentiers.

map429-2

429-1

Bakone Malapa Open-Air MuseumMUSÉE

(phone015-290 2180 ; adulte/enfant 9/8,50 R ; h8h-16h). À 9 km sur la Rte 37 vers Chuniespoort, ce musée de plein air témoigne de la culture des Sotho du Nord. Ce village reconstitué laisse imaginer comment ces populations vivaient il y a trois siècles. Démonstrations de poterie et utilisation d’anciens objets, telles la trompette en corne de gazelle et les allumettes tirées de racines de marula.

Hugh Exton Photographic MuseumMUSÉE

(phone015-290 2186 ; Civic Sq ; h9h-15h30 lun-ven). F Une église restaurée du XIXe siècle accueille ce musée où 23 000 négatifs sur verre du photographe Hugh Exton nous restituent les cinquante premières années de Polokwane et la seconde guerre anglo-boer.

Polokwane Art MuseumMUSÉE

(phone015-290 2177 ; angle Grobler St et Hans van Ransburgh St, Library Gardens ; h9h-16h lun-ven, 10h-12h sam). F Ce musée mérite le détour pour son approche moderne du colonialisme, ses nombreuses descriptions de Nelson Mandela et une présentation intéressante sur les femmes et l’art en Afrique du Sud. Il expose des artistes du Limpopo et du reste du pays.

redhand4 Circuits organisés

Vuwa Safari & ToursCULTURE, FAUNE

(phone015-291 1384 ; www.vuwasafaritours.co.za, 88 Grobler St). Circuits culturels, de découverte du patrimoine et de la faune dans le Limpopo.

redsleep4 Où se loger

Comme dans tout le Limpopo, les hébergements entrent pour l’essentiel dans la catégorie moyenne.

blueheart Plumtree Lodge GUESTHOUSE$$

(phone015-295 6153 ; www.plumtree.co.za ; 138 Marshall St ; s/d petit-déj compris 650/820 R ; aw1s). Une maison d’hôtes tenue par des Allemands, et pourvue des chambres les plus spacieuses et les plus plaisantes de la ville : hauts plafonds, salons, TV satellite et bureau (connexion Wi-Fi). Un bar lapa (édifice circulaire à murs bas et toit de chaume) jouxte la piscine. Petit-déjeuner copieux.

African RootsGUESTHOUSE$$

(phone015-297 0113 ; www.africanroots.info ; 58a Devenish St ; s/d petit-déj compris 700/880 R ; aw1s). Aménagées dans une ferme de 1920, les chambres ont gardé leurs plafonds en acier travaillé et le plancher en pin d’origine, qui se marient harmonieusement aux équipements modernes. Elles donnent toutes directement sur le jardin ou la piscine – autour de laquelle se prélassent aussi bien des personnes en voyage d’affaires que des touristes.

Rustic RestGUESTHOUSE$$

(phone015-295 7402 ; www.rusticrest.co.za ; 36 Rabe St ; s/d petit-déj compris 660/950 R ; a). Cette demeure des années 1940 et son annexe, tenues par une famille, réunissent de magnifiques chambres modernes et luxueuses avec literie et ameublement cosy, à l’ombre d’un immense jacaranda (particulièrement en beauté en octobre).

Victoria PlaceGUESTHOUSE$$

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.