Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 3,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

sans DRM

Au cœur de l'Antarctique

De
264 pages
A la charnière des XIXe et XXe siècles, le souci d’une cartographie exacte de la Terre, en particulier de son sud extrême, ainsi que le manque de connaissances géologiques et météorologiques poussent à de nouvelles explorations. L’anglais Ernest Shackelton réussit l’exploit de s’approcher à moins de deux cents kilomètres du pôle et son expédition est un véritable succès scientifique qui apporte une moisson de connaissances nouvelles sur la géologie et la biologie de cet immense continent de glaces et de neige.


Ce livre numérique comporte :



- Une préface

- Au cœur de l'Antarctique de Ernest Henry Shackleton

- Un dossier de lecture rédigé par Claude Le Manchec


La rédaction du dossier de lecture, claire et accessible, a été confiée à un spécialiste universitaire. En effet, Claude Le Manchec est docteur en sciences du langage de l'EHESS. Il a publié plusieurs essais sur l'enseignement des sciences humaines pour différents éditeurs, avant d'être responsable des collections « Savoirs » et « Grands voyageurs » au sein des éditions de l'Ebook malin.
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

Au féminin pluriel

de journal-sud-ouest

Extrait
« Le calme est extraordinaire, c'est la nature en repos, une nature bizarre, farouche et douce en même temps, avec des colorations perpétuellement changeantes, faisant varier à l'infini ce paysage grandiose. Et voilà que subitement un chant étrange dans le calme de cette soirée s'élève au bord de la mer, une sorte de glouglou comme ferait un liquide sortant d'une grosse bouteille à goulot étroit, puis un sifflement lent et modulé, et enfin une longue plainte très douce qui va en s'éteignant. Un même chant répond au premier et plus loin encore un troisième. Ce sont des phoques de Weddell qui chantent ainsi. L'impression est étrange, triste et délicieuse à la fois ; les chants se répètent avec leur douceur et leur charme, et, immobiles et silencieux, nous écoutons, imprégnés de toutes les sensations qu'impose cette nature mystérieuse. » Nul doute que le charme exercé sur le commandant Charcot par le pôle soit aussi ce qui a attiré en ces régions extrêmes l’anglais Ernest Henry Shackleton.

Après avoir pris contact pour la première fois avec les régions polaires en tant que troisième officier lors de l'expédition Discovery menée par Robert Falcon Scott, Shackleton doit quitter l’expédition avant son terme pour des raisons de santé. Déterminé à faire oublier cet échec personnel, il retourne en Antarctique en 1907 comme chef de l'expédition Nimrod. En janvier 1909, il établit, avec trois compagnons, un record à près de 180 km du pôle Sud. Tel est le cœur du récit à venir : « Je prends possession de la zone renfermant le Pôle magnétique au nom de l'Empire britannique. Nous poussons ensuite trois hurrahs en l'honneur du roi. » Cet exploit lui vaut d'être anobli par le roi Édouard VII dès son retour. 
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin