Autriche 1ed

De
Publié par

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour un séjour inoubliable en Autriche
Une nouvelle destination dans la collection des guides de voyage Lonely Planet : l'Autriche !
Vienne, Salzbourg, Innsbruck, Tyrol... Tout l'Autriche est passée au peigne fin pour cette première édition.
Un spécialiste des sports de montagne nous livre tous ses conseils pour la randonnée l'été et le ski l'hiver, qu'il s'agisse des meilleures pistes aux plus beaux sentiers de marche.
Des petits hôtels de village aux restaurants chics des grandes villes, les auteurs vous confient leurs meilleures adresses et leurs coups de cœur.
Des pages culturelles approfondies vous donnent toutes les clefs historiques et artistiques pour découvrir l'ancien Empire des Habsbourg.
De nombreuses idées d'itinéraires, de parcours et d'excursions pour aider le voyageur à profiter un maximum de son séjour.



Publié le : jeudi 14 août 2014
Lecture(s) : 10
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782816143188
Nombre de pages : 683
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Cover image

map6-1

Plan rapproché sur les pages suivantes

map6-1a

L’Autriche combine à merveille les attraits d’une nature spectaculaire, propice à une multitude d’activités, et d’élégantes villes marquées du sceau de l’histoire.

La culture tous azimuts

Des palais impériaux de Vienne à la station thermale de Bad Ischl, l’empreinte des Habsbourg est présente un peu partout dans le pays. Une myriade de festivals musicaux, comme le Bregenzer Festspiele, font vivre l’œuvre de Mozart, Schubert, Mahler ou Schönberg dans le cadre magique de lacs et de montagnes spectaculaires. À Vienne, les toiles des grands maîtres remplissent plusieurs musées et l’art contemporain est mis à l’honneur dans l’extraordinaire MuseumsQuartier.

Retour au début du chapitre

Des paysages en majesté

Voyager en Autriche, c’est traverser de profondes vallées, parcourir des routes et des voies ferrées installées à flanc de montagne, et faire le tour de lacs pittoresques. La randonnée et le VTT sont les meilleurs moyens d’arpenter un paysage accidenté pour atteindre des prairies alpines isolées. Téléphériques et télésièges vertigineux permettent de grimper sur certains sommets sans effort. Quand vient l’hiver, ils conduisent skieurs et snowboarders sur les pentes. Les nombreux lacs promettent de délicieuses baignades en été et d’amusantes sessions de patinage en hiver.

Retour au début du chapitre

Merveilles architecturales

Le baroque tient une place particulière en Autriche, où d’innombrables édifices, religieux et civils, ont été construits ou réaménagés dans ce style, caractérisé par une profusion décorative et des fresques ornementales. L’abbaye de Melk sur les rives du Danube ou le palais du Belvédère de Vienne en constituent sans doute les plus beaux exemples. Aux amateurs d’architecture, l’Autriche offre bien d’autres curiosités, à commencer par les édifices ultra-contemporains qui émaillent les grandes villes, comme le MuseumsQuartier de Vienne, l’Ars Electronica à Linz ou la Kunsthaus de Graz.

Retour au début du chapitre

Saveurs autrichiennes

Le café, à Vienne, est une culture à part entière. Les traditionnels Beisln (tavernes) diffusent une odeur de goulasch et autres plats typiques. À l’extérieur de Vienne, des régions comme le Waldviertel, la vallée du Danube et le sud de la Styrie sont propices aux expériences gastronomiques et vinicoles rustiques. Partout, on trouve des Heurigen (tavernes à vin) – établissements où découvrir des spécialités locales lors d’excursions dans des régions viticoles pleines de charme.

GARETH MCCORMACK / GETTY IMAGES ©

Ci-dessus : Alpes de Zillertal, Tyrol


Pourquoi j’aime l’Autriche

Par Anthony Haywood, auteur

Un jour, on suit un sentier forestier en Carinthie, en s’arrêtant pour savourer un Brettljause (plat froid) accompagné d’une bière fraîche dans une cabane dans un pré, et le lendemain on explore les charmantes allées de la capitale. Cette variété fait partie de ce que je préfère en Autriche. Dans ce petit pays, le panorama change de manière rapide et spectaculaire, et des paysages variés s’opposent – une bourgade face à une grande ville comme Vienne, ou un lac alpin tel que le Weissensee face au lac de steppe Neusiedler See. Vienne elle-même offre un net contraste entre son centre historique et ses faubourgs (Vorstädte), où j’aime me balader le soir.

Pour en savoir plus sur nos auteurs, voir (Cliquez ici)


Retour au début du chapitre

23 façons de voir l’Autriche

Route du Grossglockner

1 Virages en épingle : 36. Distance : 48 km. Dénivelé moyen : 9%. Point de vue le plus haut : Edelweiss Spitze (2 571 m). La route alpine du Grossglockner constitue le clou du parc national des Hohe Tauern. Le paysage se dévoile à mesure que l’on grimpe cette route sinueuse. Et quel paysage ! Sommets enneigés, cascades vertigineuses et lacs disséminés tels des joyaux ne sont qu’un avant-goût du Grossglockner (3 798 m), point culminant d’Autriche, et du glacier de Pasterze. Partez tôt et prévoyez assez de temps pour profiter de la vue à chaque instant.

AIC / GETTY IMAGES ©

Retour au début du chapitre

Palais impériaux de Vienne

2 Maîtres de l’Autriche pendant plus de six siècles, les Habsbourg ont tiré profit de leurs richesses illimitées pour ériger des palais grandioses. Le résultat laisse toujours pantois. Véritable ville dans la ville, la Hofburg de Vienne renferme le ballet équestre de l’École espagnole et les appartements de Sissi et le Trésor impérial. Seuls Schönbrunn, le Versailles autrichien classé au patrimoine de l’Unesco, et le palais baroque du Belvédère, tous deux environnés de splendides jardins, peuvent rivaliser en faste. À droite : château de Schönbrunn

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Slovénie 1ed

de lonely-planet