Bretagne Nord 2 - Côtes d'Emeraude et de Penthièvre

De
Publié par

Ce chapitre Côtes d'Emeraude et de Penthièvre est issu du guide consacré à la destination Bretagne Nord.
Tous les chapitres sont disponibles et vendus séparément. Vous pouvez également acheter le guide complet.





Publié le : jeudi 2 août 2012
Lecture(s) : 13
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782816128055
Nombre de pages : non-communiqué
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat

Le top des restaurants

La Ribote

Le Château d’Oh

Le restaurant de la Gare

Restaurant Crouzil

Le Victorine

Le top des hébergements

Chez M. Husson

La Belle Noé

Le Clos Saint-Cadreuc

Le Val-de-l’Arguenon

Maison d’hôtes Malik


Pourquoi y aller

À l’ouest de Saint-Briac-sur-Mer, la Côte d’Émeraude change de département, mais elle conserve son caractère. Depuis la pointe du Grouin, de multiples baies, qui sont autant de surprenantes apostrophes entre terre et mer, parsemées de dizaines de plages, ponctuent le littoral. Et il en est ainsi jusqu’au cap Fréhel.

Le long de cette côte, une route serpente, presque toujours jalonnée de superbes villégiatures Belle Époque. C’est le règne des stations balnéaires qui ont accueilli, et accueillent, toujours des générations de vacanciers, de France et d’ailleurs, Saint-Jacut et Saint-Cast en tête.

Après la Côte d’Émeraude commence le pays de la lande, annoncé par le fort La Latte qui s’étend jusqu’au cap Fréhel. Ici débute la partie la plus sauvage de la côte, qui prend le nom de Penthièvre, avec ses incroyables plages de sable fin et ses ports de pêche bien actifs. Quelle que soit la couleur du ciel, gris ardoise ou bleu azur, vous aurez certainement du mal à vous extraire de cette terre.

Quand partir

Mars et septembre Deux mois marqués par les marées d’équinoxe les plus importantes de l’année et donc tout indiqués pour la pêche à pied et les balades dans l’estran de Saint-Jacut-de-la-Mer.

Avril À l’occasion du Grand Prix de nautisme de Saint-Cast-le-Guildo se déroulent de nombreuses régates dans la baie de la ville.

Automne Sans doute la meilleure période pour découvrir le cap Fréhel dans sa grandeur sauvage. Les touristes sont partis (alors qu’ils affluent au printemps, lorsque les bruyères fleurissent) et les éléments se déchaînent..


À ne pas manquer

1 Accéder à marée basse à la mystérieuse île des Ébihens

2 Découvrir l’église et le centre-ville aux belles maisons anciennes de Jugon-les-Lacs, petite cité de caractère

3 Voyager dans le passé au château de La Hunaudaye

4 Goûter à un instant magique au site fortifié de Fort-la-Latte au bord de la côte découpée

5 Gagner le cap Fréhel et son phare, une zone naturelle protégée et vouée aux éléments

6 Visiter le château de Bienassis, à Erquy : ses jardins, ses salons, sa cuisine…


Retour au début du chapitre

CÔTE D’ÉMERAUDE

À l’ouest de Saint-Briac-sur-Mer et de l’estuaire du Frémur commence le jeu subtil de dentelle de la Côte d’Émeraude costarmoricaine, qui découpe de façon systématique le littoral jusqu’au cap Fréhel.

Comment circuler

Tibus (0810 22 22 22; www.tibus.fr; ticket 2 €; tlj) assure des liaisons entre Saint-Malo et Saint-Cast-le-Guildo (ligne 14), entre Dinan et Saint-Jacut-de-la-Mer (ligne 12), et entre Dinan et Saint-Cast-le-Guildo par Plancoët (ligne 13). Vous pourrez également rejoindre Plancoët par le TER depuis Lamballe ou Dinan.

Saint-Jacut-de-la-Mer (Sant-Yagu-An-Enez)

S’interposant entre les baies de Lancieux et de l’Arguenon, Saint-Jacut-de-la-Mer couvre une longue presqu’île de près de 5 km. Pas moins de 11 plages la bordent, reliées par le GR®34.

Renseignements

Office du tourisme (02 96 27 71 91; www.valdarguenon.fr; rue du Châtelet; juil-août lun-sam 10h-12h30 et 15h-18h45, dim 10h-12h, hors saison lun-sam 9h30-12h et 14h-17h30). Cette antenne touristique de Plancoët est perdue au milieu du lotissement du Châtelet.


AVEC DES ENFANTS



SEMAINIER DES MARCHÉS


Activités

Plages

La presqu’île de Saint-Jacut-de-la-Mer est une succession de petites plages toutes plus agréables les unes que les autres, l’avantage étant qu’il y en a toujours une abritée du vent. La plus étendue et la plus sportive (club de voile et petite restauration) est la plage du Rougeret (surveillée en saison), et elle est aussi bien abritée du vent d’ouest. Les frileux choisiront la plage du Ruet, car, comme l’eau n’y est pas profonde, elle peut être jusqu’à 5°C plus chaude que sur les autres plages. Les familles choisiront la plage du Hass (en dessous de l’abbaye). Il n’y a pas de club de vacances pour les petits à Saint-Jacut-de-la-Mer.

Activités nautiques

Le club de voile (02 96 27 79 13, 02 96 27 70 59; http://clubnautiquestjacut.free.fr; plage du Rougeret; sur rdv) loue bateaux, planches et chars à voile et propose cours collectifs ou individuels. On peut aussi louer des kayaks pour se rendre à l’île des Ébihens.

Où se loger et se restaurer

Les Balcons de la Baie     CHAMBRES D’HÔTES

(02 96 27 27 85, 06 87 84 14 99; http://www.likhom.com/site_adherent/Les-Balcons-de-La-Baie/tregon/france; Les Balcons de la Baie, Trégon; d 48/50 € petit-déj inclus; tte l’année). Quatre chambres agréables dont deux donnant sur la mer. Situées dans une jolie maison, au calme, à moins de 500 m de la mer. À disposition, un parc de 3 000 m2 avec paillottes et transats pour pique-niquer ou faire des barbecues.


VAUT LE DÉTOUR

L’ÎLE FANTASTIQUE

Face à Saint-Jacut-de-la-Mer, l’île des Ébihens (18 ha), que l’on peut rejoindre à pied à marée basse (30 min) depuis la pointe du Chevet, possède quelques superbes plages de sable blanc. Propriété privée, elle compte une poignée de maisons, ainsi qu’une tour Vauban. Elle se traverse de part et d’autre, mais attention, le camping est interdit et le pique-nique tout juste toléré par les propriétaires. Renseignez-vous sur les horaires des marées. Sauf gros coefficient, vous aurez environ 4 heures pour faire la balade depuis la presqu’île de Saint-Jacut-de-la-Mer. On peut aussi se rendre sur l’île en kayak ou en bateau (voir la rubrique Activités,).


Le Vieux-Moulin     HÔTEL

(02 96 27 71 02; www.hotel-le-vieux-moulin.com; rue du Moulin; d sans/avec sdb 45/60 €, demi-pension 55-60 €/pers; avr-fin nov). Situé à l’extrémité du bourg, cet établissement loue 25 chambres dont 6 dans une annexe. La décoration très classique n’empêche pas le confort, mais attention, il n’y a pas de télévision. Le soir, le restaurant propose la demi-pension, conseillée de mi-juin à mi-septembre.

Saint-Awawa     RESTAURANT

(02 96 27 76 47; 164 Grande-Rue; menu 13,50 €, plats 9-18 €; mer-dim, fermé nov-24 déc). Au centre du bourg, dans une maison en pierre, le Saint-Awawa bénéficie d’une bonne réputation. Dans un décor bariolé, on dégustera diverses spécialités de la mer, ainsi que des plats plus recherchés, à l’image de la salade thaïlandaise ou du duo de gambas et Saint-Jacques à la sauce safranée.

Plancoët et la vallée de l’Arguenon

L’Arguenon (du breton “ar” et “gwenn”, la rivière blanche) est un fleuve côtier qui se jette dans la mer à Notre-Dame-du-Guildo. Son estuaire est aussi un aber, c’est-à-dire une ancienne vallée fluviale envahie par la mer, engendrant de saisissants paysages encaissés, sauvages et naturels. La ville de Plancoët est une agréable bourgade lovée dans la basse vallée de l’Arguenon, à moins de 10 km de la mer. Cette situation proche du littoral a favorisé l’aménagement des rives du fleuve côtier dès le XIVe siècle par la création de quais. L’activité portuaire perdurera jusqu’à l’avènement du chemin de fer au XIXe siècle. La vallée est jalonnée de villages qui, hormis Plancoët et Jugon-les-Lacs, se sont établis sur les replats, à l’écart des rives.

PLANCOËT (PLANGOED)

Le nom de la ville est aussi celui d’une marque d’eau en bouteille (Plancoët possède une source d’eau avec zéro nitrate, ce qui peut être considéré comme un exploit en Bretagne). Le bourg, à la différence des stations balnéaires, reste assez actif, même hors saison.

Renseignements

Office du tourisme (02 96 84 00 57; www.valdarguenon.fr; 1 rue des Venelles; juil-août lun-sam 10h-12h30 et 15h-18h45, hors saison lun et sam 14h-17h, mar et jeu 9h30-12h30, mer et ven 9h30-12h30 et 14h-17h)

Activités

Faites une descente maritime de l’Arguenon, depuis Plancoët jusqu’à l’embouchure de la mer. Cette sortie en canoë ou en kayak avec le Club canoë-kayak (02 96 84 16 12; http://club.sportsregions.fr/canoe-kayak-plancoet; allée des Vergers; location 1 heure kayak/canoë 10/16 €; juil-août lun-sam 9h30-18h, hors saison sur rdv) dure 2 heures environ et vous permettra de découvrir un point de vue original sur cette vallée. Le retour à Plancoët se fait grâce à la navette du club. Une initiation au kayak de mer, encadrée, est également proposée.

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi