Capri 2013 Petit Futé

De
Publié par

Les Country Guides du Petit Futé sont des guides pour tous les voyageurs. Ils proposent une synthèse équilibrée d'informations pratiques et culturelles et sont conçus pour que les lecteurs puissent effectuer le voyage qui leur convient, seuls ou en groupe.
Publié le : lundi 17 septembre 2012
Lecture(s) : 24
EAN13 : 9782746963092
Nombre de pages : 163
Prix de location à la page : 0,0022€ (en savoir plus)
Voir plus Voir moins
7 jours d'essai offerts
Ce livre et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois
Table des matières
INVITATION AU VOYAGE Benvenuto a Capri ! Fiche technique DECOUVERTE DE L'ITALIE DU SUD L'Italie du Sud en 40 mots-clés Survol de l'Italie du Sud Histoire Politique et économie Religion Population et mode de vie Arts et culture Festivités Cuisine locale Jeux, loisirs et sports Enfants du pays CAPRI CAPRI ANACAPRI ORGANISER SON SÉJOUR Pense futé S'informer Comment partir ? Rester Galerie cartes
GPM
INVITATION AU VOYAGE
Benvenuto a Capri !
A tout seigneur, tout honneur. Des trois îles ancrées dans le golfe de Naples, Capri demeure en effet la plus célèbre mais la plus touristique aussi. Hors de question de faire la fine bouche cependant. Une fois débarqué, on ressent vite la magie des lieux. Pics vertigineux, eaux turquoise, superbes criques, élégantes villas aux jardins en terrasse, grottes et panorama unique narguent presque le visiteur. Sur un plan pratique, deux communes se partagent l'île : Capri et Anacapri. Durant l'Antiquité déjà, les empereurs romains saisissent rapidement tout l'intérêt d'aller un peu se délasser là-bas... Auguste (63 av. J.-C.-14 apr. J.-C.) et Tibère, son successeur, y font ériger de somptueuses demeures. Les artistes toujours en quête d'inspiration relancent le mouvement deux millénaires plus e e tard. Entre le XIX et le XX siècle, Capri accueille peintres, écrivains et musiciens, qui tous lui rendront hommage. Curzio Malaparte y a laissé une villa (lieu de tournage duMéprisde Godard), Gorki s'y est entretenu avec Lénine et Neruda a encore une rue à son nom. Revers de la médaille : l'île attire en été un nombre considérable de visiteurs qui se mêlent aux 15 000 habitants. Les anciens qui ont connu la période dolce vita de la ville, lorsque les touristes et les locaux festoyaient ensemble, ont bien du mal à s'en remettre. Pensez donc à réserver à l'avance et respecter l'île et ses habitants pour profiter d'un voyage exceptionnel.
Fiche technique
Argent Monnaie :la monnaie en cours est l’euro. Les cartes de créditsont acceptées partout. Peut-être un peu moins répandu, l’usage du traveller’s chèque reste courant.
Idées de budget
Budget par jour et par personne (logement compris) :
Petit budget :40 €.
Budget moyen :75 €.
Gros budget :130 €.
La Campanie en bref
La région Région :la Campanie. Capitale de région :Naples.
Provinces de la région :Naples, Avellino, Bénévent, Caserte et Salerne.
2 Superficie de la région :.13 595 km
Langue officielle :italien.
Dialecte :napolitain.
Religion :catholique.
La population e Nombre d’habitants à Naples :ville du pays).960 582. (3 Nombre d’habitants en Campanie :5 825 569.
2 2 Densité à Naples :dans le centreavec des pics à 30 000 hab./km 8 191 hab./km historique (densité urbaine la plus importante d’Italie). 2 Densité en Campanie :428 hab./km . Espérance de vie :82 ans.
L’économie PIB :98 114 millions d’euros. Revenu par habitant (par an) :16 866 €. Nombre d’entreprises :279 885. Importations :2 120 millions d’euros.
Exportations :2 285 millions d’euros.
Taux de chômage :13 %.
Téléphone Indicatifs téléphoniques. 00 39 (code international) suivi de 06 pour Rome ; 02 pour Milan ; 011 pour Turin ; 081 pour Naples ; 041 pour Venise ; 055 pour Florence. Téléphoner depuis la France vers Naples :00 39 suivi du numéro de l’abonné précédé de l’indicatif de province 081. Téléphoner depuis Naples vers la France :00 33 suivi du numéro de l’abonné sans le 0 initial. Téléphones mobiles.système GSM couvre l’ensemble du territoire italien. Le prix Le varie selon les accords passés entre les compagnies françaises et italiennes. Se renseigner avant de partir. Depuis la France vers l’Italie :00 39, suivi du numéro de l’abonné. Depuis l’Italie vers la France : 00 33 et le numéro complet du portable. Téléphones publicsaccessibles partout et fonctionnant à carte, cartes en vente dans les bureaux de tabac, les kiosques à journaux et les cafés. A partir d’un téléphone public, le prix est calculé par impulsion ; une impulsion coûte moins de 10 centimes. Cartes téléphoniques à 5 €. Télégrammes pour l’Italie et pour l’étranger :composer le186 sur un téléphone fixe. Ce service fonctionne sur l’ensemble du territoire national et tous les jours, ouvrables et fériés, 24h/24. Pour un appel en PCV(facturation à la charge du récepteur) : faites le15 ou 170. Le service Tél 176 fournit des informations, en italien et en anglais, sur les numéros de téléphone d’abonnés à l’étranger, les indicatifs des pays, les fuseaux horaires. Fonctionne tous les jours 24h/24. Voir également sur Internet l’annuaire des pages blanches et des pages jaunes : www.paginebianche.it –www.paginegialle.it.
Saisonnalité Douceur des hivers le long des côtes et sur les îles, chaleur estivale, ensoleillement important, précipitations faibles : autant de conditions optimales pour un séjour touristique. La haute saison correspond naturellement à l’été. Le mois d’août, la plupart des restaurants et bars de Naples et sa proche banlieue sont fermés. Les aficionados d’archéologie privilégieront donc mai, juin, septembre et octobre. La mer, omniprésente, les îles, les stations thermales et l’arrière-pays montagneux, plus frais, rendent Naples et sa région particulièrement attrayante. Culture, sport, gastronomie… et farniente regroupés au même endroit. Bref, pas le temps de s’ennuyer.
En hiver, les flux touristiques sont nettement réduits ; autant en profiter pour visiter tranquillement les sites. A noter néanmoins qu’un certain nombre d’établissements ferment durant cette période. Plus difficile alors de se loger pour les petits et moyens budgets.
Le drapeau italien Le drapeau italien, composé de trois bandes verticales de taille égale verte, blanche et rouge, correspond à celui de la République cisalpine (1798-1805) alors sous occupation française. Il s’inspire de la forme du drapeau français et de l’uniforme vert-blanc-rouge des Lombards, qui s’étaient ralliés à Napoléon. D’autres sources affirment en revanche que ces couleurs auraient une origine e religieuse. Dante, dans le 18 chant duPurgatorio, décrit Béatrice en référence aux trois couleurs théologales : le blanc pour la foi, le vert pour l’espoir et le rouge pour e la charité. Au cours du XIX siècle seront ajoutées les armoiries royales puis celles de la maison de Savoie. La chute de la monarchie et l’instauration de la république, en 1946, entraînera la suppression des armoiries et le rétablissement de la formule er simplifiée initiale, officiellement adoptée le 1 janvier 1948.
DECOUVERTE DE L'ITALIE DU SUD
L'Italie du Sud en 40 mots-clés
Albanais Ils sont installés un peu partout mais c’est en Basilicate et en Calabre qu’ils sont les plus nombreux, particulièrement dans les villages du parc du Pollino. Leur arrivée en masse date e e e e des XV , XVI et XVII siècles, même si les premières arrivées remontent au XII siècle. Ils furent accueillis en tant que soldats et paysans et bénéficièrent pendant longtemps d’une autonomie administrative. Malgré la répression religieuse contre leur orthodoxie, ils ont su maintenir une conscience communautaire et culturelle forte. Leur culture est appelée arberesh.
Faire – Ne pas faire Faire Communiquer.Les Italiens sont très généreux et bavards. Pour être définitivement adopté, vous devrez montrer de l’intérêt pour leur ville ou leur région et faire l’effort de communiquer. Dès lors, ils pousseront l’amabilité jusqu’à vous accompagner à un arrêt d’autobus, et quelques-uns même à vous inviter à prendre un café. Soigner son look.au moins une chemise si vous voulez fréquenter la Portez jeunesse citadine (style touriste à bannir !), sans oublier les indispensables lunettes de soleil. Accepter les compliments(pour les femmes). Ne soyez pas choqué par la désinvolture des Italiens envers la gent féminine. Ils aiment faire des compliments, pas toujours avec élégance, certes, mais, pour eux, les femmes sont sacrées. Faire des compliments(pour tous). Faire un petit compliment sur une tenue ou même un bronzage uniforme ne fait jamais de mal ! Ne pas faire Aller en Italie du Sud en août.Même si le tourisme international est toujours au rendez-vous, la saison estivale n’est pas la plus propice car il peut y faire chaud, très chaud. Les villes peuvent donc être désertées et nombre de magasins et de restaurants être fermés. Laisser son sac sur la chaise d’à côté au café :les pickpockets sont très actifs. Gardez toujours votre sac sur vos genoux ou coincé entre vos jambes. Plaisanter sur leur amour du football.C’est vraiment une affaire de cœur pour les Italiens. Pas la peine non plus de faire preuve de chauvinisme exacerbé. Manger dans les restaurants pièges à touristes.trucs pour les Quelques reconnaître : la carte est internationale avec plusieurs langues et elle est illustrée de photos assez « parlantes » des plats servis. Dernier indice : il n’y a généralement pas d’Italiens dans ces établissements. Penser que la Dolce Vita est synonyme de farniente.C’est avant tout un art de vivre allant de l’amour de la nature à la bonne chère, en passant par le football, la famille, la religion et l’honneur. Visiter les églisespendant les heures de messe. Conduire à Rome ou à Naplescomme traverser la rue sans regarder. Les Romains et les Napolitains ont une conduite très, très nerveuse. Ils roulent vite et ne
respectent pas le code. De plus, la voiture est inutile pour visiter le centre-ville de Rome car la plupart des sites sont situés dans des ruelles où vous ne trouverez pas de place pour vous garer et où la circulation est assez difficile.
Barbiere Mesdames ! Vous ne connaîtrez jamais l’extase de se faire faire la barbe par un authentique barbier. Les instruments, l’ambiance, la méticulosité de l’artiste au travail, du blaireau au rinçage rafraîchissant, avec le léger et délicieusement angoissant crissement de la lame sur la peau, tout cela est tellement plus jouissif qu’un rasoir électrique !
Bergamote Fruit (acide) du bergamotier, elle a choisi de vivre en Calabre avec, comme capitale internationale, Reggio di Calabria. C’est en effet le lieu d’une des plus grosses productions au monde de cet agrume odorant dont on prélève l’essence divine. On en fait également de la liqueur ou de la marmelade, vendues dans la plupart des supermarchés calabrais. Une bonne idée de cadeau à rapporter au pays, en pot ou en bouteille.
Café U nmusten Italie : le matin, entrez dans un bar (l’équivalent de nos cafés) et essayez un cappuccinod’un croissant chaud ( accompagné cornetto caldo) ; le midi, vous pouvez prendre un café normal (plutôt corsé…), uncaffé macchiato(auquel on ajoute une goutte de lait chaud), un cafféristrettocorsé), un (très caffé lungo (moins fort) ou même uncaffé lunghissimo(qui s’apparente plus à nos standards !). L’été, n’hésitez pas à prendre uncaffé freddo, un café froid auquel on ajoute du sucre, ou uncaffé shekerato, c’est-à-dire frappé. Il existe aussi lagranita di caffé con panna, de la glace pilée au café avec crème chantilly : un délice ! Pour les amateurs degrappa, à la fin d’un repas laissez-vous tenter par uncaffé corretto, c’est-à-dire parfumé d’une petite goutte d’alcool. Pour avoir un café qui ressemble au nôtre il faudra demander uncaffé all’ammericana. On vous servira un café avec de l’eau chaude à côté à rajouter à votre guise. Attention, suivant les endroits, on vous certifiera que le café est bien meilleur ici qu’il ne l’est à quelques kilomètres : en réalité, la qualité du café dépend aussi de l’eau utilisée pour le préparer, de la quantité de café moulu par tasse (la règle en Italie est d’au moins 7 g de café par tasse) et de la main du barman !
Caisse Le système de paiement dans les bars et lesgelaterieest lié à l’éventualité d’un contrôle fiscal : on va à la caisse demander ce que l’on désire, on paie, on reçoit un ticket, puis on passe sa commande en donnant son ticket (scontrino). Le serveur vérifie le montant avant de vous servir. En terrasse, celui-ci peut aussi encaisser en apportant les consommations. Il est plus rare – uniquement en périodes creuses – que vous puissiez être servi directement derrière le comptoir et que vous puissiez payer ensuite.
Calcio Nom du championnat d’Italie de football, sport national et élément essentiel de la culture italienne. Leguico de calcio(jeu du coup de pied) est l’ancêtre du football qui apparaît pour la première fois en 1569 en Italie, alors qu’un jeu de balle similaire existe déjà sous le nom e desouleen France oufoteh ballsiècle.en Angleterre, depuis le XII
Castelli Romani LesCastelli Romani (châteaux romains) sont un ensemble de villages et petites villes au sud de Rome où les nobles venaient en villégiature se reposer. Il s’agit aussi d’un vin, servi en abondance dans les restaurants de Rome. Rafraîchissant et légèrement pétillant, le
fogliettaest le vin blanc par excellence des Castelli Romani. Le vin rouge existe mais ce n’est pas une panacée… Beaucoup de restaurants servent un Castelli Romani « maison » , un vin vendangé avec des pieds de vigne qu’ils possèdent en propre.
Chats On croise, dans la majorité des villes italiennes et surtout dans le sud, une multitude de chats de toutes races et plus ou moins en forme. Plus nombreux dans les quartiers populaires et typiques. Le chat est en fait un animal emblématique des pays méditerranéens, notamment dans les coins où il y a beaucoup de ruines, et ce n’est pas ce qui manque en Italie du Sud !
Églises Dans la capitale du catholicisme, les églises foisonnent. Pour la bonne cohabitation des croyants et des touristes, il est nécessaire de respecter quelques règles somme toute habituelles pour beaucoup de lieux de culte mais, à Rome, ces règles sont strictes : pas de shorts ni de débardeurs, pas non plus de décolletés pour les femmes. Des châles sont souvent proposés à l’entrée pour ceux qui ne pourraient satisfaire à ces critères vestimentaires. Une visite touristique d’une église alors qu’il y a la messe n’est pas non plus conseillée, et on vous le fera certainement savoir… Avec raison.
Ferragosto C’est le nom que l’on donne en italien au week-end du 15 août, une date incontournable du calendrier italien. Si vous êtes en Italie à cette période, ne soyez pas étonné de n’être entouré que de touristes dans les grandes villes, notamment à Rome. D’ailleurs, la plupart des magasins sont fermés la semaine précédant ou suivant cette date. On pourrait presque affirmer qu’il est mal vu de ne pas quitter la ville durant cette période, et seul un problème financier pourrait empêcher une famille de fêter un Ferragosto digne de ce nom. Heureusement, les temps changent et au fil des ans les habitudes évoluent, permettant ainsi de désengorger les routes et les plages à cette époque.
Fromages L’Italie du Sud connaît une belle déclinaison de fromages aux noms évocateurs. La mozzarella di buffalaà partir de lait de bufflonne) est l’élite de la mozzarella et sa (fait production première provient de la Campanie. Il y a aussi lecacciocavallo, produit dans la région de Bari mais aussi dans la Basilicate et dans la Sila calabraise. Il est fabriqué à partir de lait de vache et sa pâte est dure. Généralement de forme ronde et suspendu aux murs, ce fromage doux sert également de base en cuisine, dans les pâtes notamment. Laburrata est une préparation simple mais diaboliquement tentante : il s’agit d’un fromage frais à base de lait de vache, un lait sélectionné pour son crémeux, cela va sans dire. Comment, sinon, rendre cette sorte de mozzarella crémeuse à un point qu’on peut la manger à la cuillère. On reconnaît laburrataau jonc vert qui l’entoure.
Gelati (glaces) Les meilleures glaces du monde sont italiennes. Affirmation péremptoire ? Peut-être. Mais de manière générale, quand il est indiquégelateria artigianale(glaces artisanales), c’est très bon signe et vous ne devriez pas être déçus. Pour l’anecdote, la fameuse chaîne américaine de glaciers, Häagen-Dasz, n’a pas réussi à s’implanter dans la Botte, tout simplement parce que les Italiens n’avaient aucune raison d’y aller : ils avaient déjà ce qui se faisait de mieux en la matière ! Ne vous laissez pas forcément abuser par les étalages multiples et trop colorés de certains glaciers : rien de tel qu’une petite structure. L’été, vous pourrez déguster unegrattachecca(de la glace pilée à laquelle on ajoute du sirop de fruits), plus communément appeléegranita, et il y a également lecremolato(une version de la
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi