Ce soir, il fera jour

De
Publié par

" Ce soir, il fera jour ", c'est ce que disent les mineurs, lrosque, à l'aube, les bennes les entraînent dans la nuit à six cents mètres sous terre ; c'est ce que leur coeur crie, les jours de catastrophe : éboulement ou coup de grisous.



On est à Saint-Etienne, en 1933-1934, dans cette ville industrieuse qui bat au rythme de la mnie et de Manufrance, ses sources de vie. Entre les puits et les crassiers, sous les fumées, tout est gris. Les Chaumiet – le père, la mère, deux filles et deux garçons – vivaient heureux dans un village proche ; ils étaient passementiers, un métier noble. La disparition soudaine du père, inexpliquée, les jette sur le carreau de la mine, parmi les plus pauvres.



Comment Henri trouvera sa fierté au fond de la mine et Marceau sa liberté sur les routes, comment les filles s'introduiront dans la société bourgeoise, comme la mère s'épuisera de travail et d'attente, c'est ce que raconte ce livre juste et vrai, sensible aux être comme aux courants de l'époque, film vivant et passionné d'un monde vigoureux que dominaient ces sentiments simples et forts : l'honneur et l'honnêteté. Gilbert Bordes, romancier populaire : oui. Et, ici, fils de Zola.





Publié le : jeudi 12 janvier 2012
Lecture(s) : 19
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782221118313
Nombre de pages : 240
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Ce soir, il fera jour
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Les Chirac

de robert-laffont

suivant