Chili et île de Pâques 3

De
Publié par

Une nouvelle édition entièrement mise à jour de ce guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour un séjour inoubliable au Chili





Ce guide couvre la totalité du territoire chilien, ainsi que certaines régions frontalières des pays limitrophes (comme la Patagonie argentine).



Les activités de plein air y sont largement développées : beaucoup d'infos dans les différents chapitres régionaux, de nombreux encadrés et un chapitre qui leur est spécialement consacré.



Pour cette nouvelle édition, le chapitre sur le parc national Torres del Plaine a été encore plus enrichi. On trouve notamment des informations très complètes pour parcourir le célèbre "W', l'un des itinéraires les plus reputés du parc.



Un chapitre spécifique sur le vin chilien



75 cartes revues et améliorées pour être autonome dans ses déplacements.





Publié le : jeudi 3 janvier 2013
Lecture(s) : 19
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782816134506
Nombre de pages : non-communiqué
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat

Plan rapproché sur les pages suivantes

WOODS WHEATCROFT / LONELY PLANET IMAGES ©

Vigognes, Parque Nacional Lauca

Malgré l’immensité de ses étendues sauvages, le Chili est un pays dans lequel il est facile de se déplacer. Séjour tout confort ou à la dure ? À vous de choisir, mais soyez assuré de trouver un accueil chaleureux où que vous alliez.

Terre des extrêmes

Le Chili s’étire sur une étroite bande de 4 300 km du ventre de l’Amérique du Sud jusqu’à sa pointe, du désert le plus sec du monde aux vastes champs de glace du Sud. Dunes arides, vallées fertiles, forêts millénaires, cours d’eau limpides, volcans, glaciers et fjords, la diversité des paysages est impressionnante. La ligne accidentée d’un glacier, le vol du condor, la vue à 360° sur une nature vierge du haut d’un sommet des Andes, tout est ravissement pour le voyageur. Hélas, la soif de développement pourrait bien menacer plus tôt qu’on ne le pense ces trésors restés intacts si longtemps. Pour l’heure, profitez du spectacle, car le Chili abrite encore certains endroits parmi les mieux préservés de la planète.

Retour au début du chapitre

La Buena Onda

Au Chili, la proximité des frontières force la convivialité. Coincé entre les Andes et le Pacifique, le pays ne fait que 175 km de largeur en moyenne. Choisissez un endroit comme base, et vous ne tarderez pas à vous y sentir comme chez vous. Est-ce le fait d’avoir atteint la pointe du continent ? Toujours est-il qu’ici l’hospitalité est reine. La buena onda (bonnes ondes), c’est l’hospitalité. Alors qu’à bien des endroits du globe le touriste n’est pas très bien reçu, ici il est encore considéré comme un hôte. En ville, le dîner s’éternise au gré des discussions et des bouteilles de vin. Ces rituels, la décontraction et la conversation, font si bien partie de la vie locale qu’ils ne se font que rarement remarquer. Mais ils signifient une chose : ici il est possible de s’attarder et de baisser la garde.

CRAIG PERSHOUSE / LONELY PLANET IMAGES ©

Centro Cultural Palacio La Moneda, Santiago

Retour au début du chapitre

Prendre son temps

Visiter le Chili, c’est s’embarquer pour l’aventure. Partez pour un tour à vélo sur la caillouteuse Route australe, et vous pourriez bien vous retrouver à partager un ferry avec des 4x4 et des chars à bœufs, ou vous tromper de route et trouver le paradis dans un verger anonyme. Il est toujours bon de planifier, mais restez ouvert à l’inattendu. Faites l’expérience de la solitude dans le désert, escaladez les rudes sommets andins ou arpentez les forêts sacrées du poète Pablo Neruda. Surfez, pagayez ou naviguez le long de l’interminable côte chilienne. Explorez les mystères de l’île de Pâques, admirez les étoiles, trempez-vous dans des sources d’eau chaude naturelles ou observez la fonte des glaciers. Et si vous parvenez à rester immobile suffisamment longtemps, le Chili pourrait bien vous offrir un instant de grâce.

Retour au début du chapitre

20 FAÇONS DE VOIR LE CHILI

Les musées du Barrio Bellas Artes

1 Bellas Artes (Beaux-Arts) : tout est dit dans le nom de ce quartier (Cliquez ici) du centre de Santiago. Les férus d’art pourront consacrer des journées entières à arpenter les couloirs du Museo Nacional de Bellas Artes et du Museo de Arte Contemporáneo, tous deux abrités dans l’imposant Palacio de Bellas Artes, avant de s’intéresser aux photographies et sculptures avant-gardistes du Museo de Artes Visuales. En chemin, accordez-vous une pause sur l’une des nombreuses terrasses jalonnant les rues piétonnes pavées. Palacio de Bellas Artes

JOHN ELK III / LONELY PLANET IMAGES ©

Retour au début du chapitre

Le Parque Nacional Torres del Paine

2 Steppe sans fin et forêts sinueuses, l’itinéraire pour accéder aux spectaculaires aiguilles granitiques (p. ) tient du rite de passage. Si Las Torres ont donné leur nom au parc, c’est qu’elles en sont l’attraction phare. Mais pas la seule, loin s’en faut. Explorez la surface accidentée du Glacier Grey, arpentez les alentours paisibles du circuit, pagayez dans les eaux calmes du Río Serrano ou gravissez le Paso John Gardner pour jouir d’un panorama sans pareil sur les étendues de glace du Sud.

JOHN ELK III / LONELY PLANET IMAGES ©

Retour au début du chapitre

Les mystérieux moais

3 Dressés sur des ahu (plateformes de pierre), les énigmatiques moais (statues) constellent l’île de Pâques (Rapa Nui ; (Cliquez ici)). La croyance veut que ces gigantesques personnages incarnent les ancêtres du clan. Mais le moyen par lequel ils furent acheminés jusqu’à leurs plateformes partage toujours les spécialistes.

MANFRED GOTTSCHALK / LONELY PLANET IMAGES ©

Retour au début du chapitre

L’ascension du Volcán Villarrica

4 Il gronde et éructe, mais séduit toujours. Si vous décidez d’atteindre le cratère fumant du Volcán Villarrica, vous serez impressionné par le sommet enneigé de ce géant de 2 847 m. Montée d’adrénaline garantie. Pas d’inquiétude : la dernière éruption remonte à 1984 !

MICHELE FALZONE / JAI / CORBIS ©

Retour au début du chapitre

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.