Chine 10 - Jiangxi

De
Publié par

Ce chapitre Jiangxi est issu du guide consacré à la destination Chine.
Tous les chapitres sont disponibles et vendus séparément. Vous pouvez également acheter le guide complet.





Publié le : jeudi 12 décembre 2013
Lecture(s) : 1
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782816142020
Nombre de pages : 75
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Sommaire
Couverture Jiāngxī Carnet pratique En coulisses Index légende des cartes Les Auteurs Copyright
Retour au début du chapitre
Jiāngxī
45,2 MILLIONS D’HABITANTS
Dans ce chapitre
Nánchāng Environs de Nánchāng Wùyuán Environs de Wùyuán Sānqīng Shān Lónghǔ Shān Lúshān
Le top des randonnées
Sānqīng Shān
Wùyuán
Lúshān
Wǔdāng Shān
Lónghǔ Shān
Les top des villages
Petit Lǐkēng
Sīxī
Luótiáncūn
Pourquoi y aller
Quadrillé par un réseau de rivières, de lacs et de rizières miroitantes, le Jiāngxī (江西) est une région dominée par l’eau. Des paysans chaussés de bottes labourent les champs sous la bruine, alors que des hérons blancs comme neige tournoient dans le ciel. Aux con=ns de la province, les basses collines couvertes de pins élancés cèdent la place à des massifs montagneux, enveloppés de brume. À la frontière nord, le lac Poyang inonde en été les
marécages pour former le plus grand lac d’eau douce du pays.
Peu visitée, la province réserve pourtant bien des surprises et séduira ceux qui souhaitent explorer une région reculée. Les randonneurs se sentiront ici chez eux : la plupart des sites intéressants sont situés dans les montagnes ou sur les collines verdoyantes. Desservie par des trains express depuis Shànghǎi et Hángzhōu, la région est plus accessible que jamais.
Quand partir
Mi-marsLe colza est en Èeur dans les champs en terrasses de Wùyuán, attirant les photographes amateurs de tout le pays.
Fin mai-début juinrhododendrons égayent de leurs couleurs les forêts du Les Sānqīng Shān.
Septembre-novembrepluies et la chaleur s’atténuent, c’est la meilleure Les période pour visiter le Jiāngxī.
À ne pas manquer
La forêt de pics granitiques duSānqīng Shān, parc national méconnu de l’est de la Chine Une balade sur les anciennes routes postales reliant les villages huīzhōu près de Wùyuán La découverte duLónghǔ Shān, un haut lieu du taoïsme tombé dans l’oubli  Les brumes éthérées duLúshān, qui inspirèrent écrivains et poètes et dissimulèrent des luttes politiques
Le pays hakka, ses villages fortifiés et sa forêt subtropicale, près deLóngnán
Les ruelles traditionnelles deLuótiáncūn, loin de la grisaille de Nánchāng
Histoire
Du temps de la Chine impériale, la vallée du Gàn constituait le principal axe marchand entre le Guǎngdōng et le reste du pays. Son emplacement stratégique, ses ressources naturelles et une longue saison de cultures ont toujours assuré la relative prospérité de la
province. Si le Jiāngxī est principalement connu pour les porcelaines impériales de Jǐngdézhèn, ses apports philosophiques et littéraires ont été encore plus importants, en particulier sous les dynasties Tang et Song. Centre bouddhique majeur, Lúshān fut aussi le berceau de la célèbre académie de la Grotte du Cerf blanc, foyer intellectuel prééminent de l’époque sous l’impulsion du fondateur du néo-confucianisme, Zhu Xi (1130-1200). Le taoïsme contribua aussi au développement du Jiāngxī, lorsque la puissante secte Zhèngyī s’installa sur le Lónghǔ Shān (mont Lónghǔ) sous la dynastie Song (960-1279).
e e Des révoltes paysannes secouèrent la province au XVI , puis au XIX siècle, quand les e rebelles Taiping envahirent la vallée du Yangzi. Les soulèvements continuèrent au XX siècle, et le Jiāngxī devint l’une des premières bases des communistes chinois.
Climat
Le centre du Jiāngxī se situe dans la plaine du Gàn et connaît un climat subtropical, avec quatre saisons. En été, les habitants se réfugient dans les montagnes environnantes ; le thermomètre dépasse 30°C en juillet. Les précipitations annuelles, de 120 à 190 cm, sont en général plus fortes dans le Nord-Est et se concentrent, pour moitié, entre avril et juin.
INDICATEURS DE PRIX
Vous trouverez dans ce chapitre les indicateurs de prix suivants :
Hébergement
$ moins de 100 ¥
$$¥ 100-400
$$$ plus de 400 ¥
Restauration
$ moins de 30 ¥
$$ 30-60 ¥
$$$de 60 ¥ plus
Langues
La plupart des natifs du Jiāngxī parlent l’une des innombrables variantes locales du gàn (), dialecte dont le nom désigne aussi la province. Le gàn ressemble au hakka, parlé dans le sud du Jiāngxī.
Comment s’y rendre et circuler
Nánchāng est reliée par avion à la plupart des grandes villes chinoises. De la capitale provinciale, plusieurs trains express desservent Běijīng au nord, Chángshā à l’ouest, et Hángzhōu et Shànghǎi à l’est ; un train-couchettes rallie Guǎngzhōu au sud. Les bus permettent de circuler facilement et rapidement à l’intérieur de la province et vers les
régions voisines.
Nánchāng
0791 / 2,5 MILLIONS D’HABITANTS
Ville animée et dynamique, Nánchāng, dans l’esprit des Chinois, est porteuse du Èambeau révolutionnaire, et est célébrée dans les livres d’histoire pour son rôle dans la consolidation du pouvoir du Parti communiste chinois (PCC). Néanmoins, la ville sert surtout de base pour les voyageurs occidentaux qui veulent découvrir le charme bucolique de Luótiáncūn, la splendide région de Wùyuán ou encore le Sānqīng Shān.
Le secteur du parc Bayi est la plus jolie partie de la ville, et Shengli Lu et Zhongshan Lu, piétonnes, sont les principales rues commerçantes.
À voir
Pavillon TéngwángMONUMENT (腾王阁; Téngwáng Gé ; Rongmen Lu ;榕门路7h30-18h15 en été, 8h-16h50 en; 50 ¥ ; hiver). Principal monument de Nánchāng, cette pagode sur 9 niveaux fut à l’origine érigée sous les Tang.
Temple YòumínTEMPLE BOUDDHIQUE (佑民寺; Yòumín Sì ; 18 Minde Lu ;民德路1819h-17h). Cet immense édi=ce; 2 ¥ ; fut considérablement endommagé pendant la Révolution culturelle, mais conserve quelques belles statues.
Ancien quartier général du soulèvement de NánchāngMUSÉE
(八一南昌起义纪念馆; Bāyī Nánchāng Qǐyì Jìniànguǎn ; 380 Zhongshan Lu ;中山路380; 9h-11h30 et 13h-16h). À réserver aux jours de pluie (nombreux au printemps) ou aux inconditionnels du PCC. Entrée libre sur présentation du passeport.
Où se loger
7 Days InnHÔTEL$$
(七天连锁酒店 ; 8885 7688 ;Qītiān Liánsuǒ Jiǔdiàn ; www.7daysinn.cn142 Bayi ; Dadao ;八一大道142). Un hôtel de chaîne de catégorie moyenne; ch 162-218 ¥ ; apprécié, parmi les plus =ables de Nánchāng, repeint dans des tons pastel orange et jaune. Les chambres sont confortables et fonctionnelles. Accès Wi-Fi dans le hall et petits-déjeuners chinois (7 ¥).
Hàntíng InnHÔTEL$$ (汉庭连锁酒店; Hàntíng Liánsuǒ Jiǔdiàn ; 8885 5556 ;www.htinns.com; 8 Yongshu Lu ;永叔路 8). Revêtement en bois dur, TV à écran plat et chambresd 199-239 ¥ ;  ; récentes, le Hàntíng est plutôt chic. Accès Wi-Fi dans le hall. Petit-déjeuner réservé aux clients. La chaîne Inn possède un autreétablissement8622 1000 ; place de la Gare ( Ferroviaire ;火车站广场), en face de la gare routière. Réservez.; d 199-229 ¥ ;
Galactic Peace HotelHÔTEL$$$ (嘉莱特和平国际酒店; Jiāláitè Hépíng Guójì Jiǔdiàn ; 8611 1118 ;www.glthp.com; 10 Guang-chang Nanlu ;广场南路 10 ; d avec petit-déj 1 080-1 580 ¥ ; ). Très confortable (quoique sans charme particulier), cet hôtel compte d’excellents équipements et de grandes chambres rénovées (les meilleures sont dans le bât. B). Réductions de 35%.
Où se restaurer et prendre un verre
L’extrémité ouest de Yangzi Jie (羊子街) est bordée de petits restaurants bon marché.
Xiánhēng JiǔdiànCHINE DU SUD$$
(咸亨酒店 ; 48 Minde Lu ;民德路 48). Restaurantplats à partir de 16-58 ¥ ;  ; contemporain, avec un assortiment de plats du Sud (Jiāngxī, Guăndōng et Zhèjiāng). Mention spéciale au “bœuf ivre” (酒鬼牛肉;jiǔguǐ niúròu), épicé et garni de cacahuètes.
Bossa NovaBAR
(5 Nanhu Lu ;南湖路 5;
les étrangers.
Renseignements
18h-1h). L’un des bars les plus accueillants de la ville pour
Bank of China (中国银行 ; Zhōngguó Yínháng ; Zhanqian Xilu ;站前西路). Service de change et DAB (aux heures d’ouverture) dans l’agence principale. Tous les DAB de Nánchāng acceptent la plupart des cartes de crédit.
Bureau de la sécurité publique(BSP ;公安局; Gōng’ānjú ; Lu ;阳明路131; 8h-12h et 14h30-18h)
8728 8493 ; 131 Yangming
China Post(中国邮政; Zhōngguó Yóuzhèng ; angle Bayi Dadao et Ruzi Lu)
Hôpital du Peuple n°1 de Nánchāng(南昌市第一人民医院; Nánchāng Shì Dìyī Rénmín Yīyuàn ; 128 Xiangshan Beilu ;象山北路128)
http://verynanchang.comSite Internet pratique sur les sorties.
Xīntiě Wǎngchéng(鑫铁网城place de la Gare ferroviaire ; 3 ¥/heure ; ;
des nombreux cybercafés sur la place de la Gare Ferroviaire.
Depuis/vers Nánchāng
Avion
De l’aéroport Chāngběi, à 28 km au nord de la ville, des vols desservent :
Běijīng1 490 ¥, 2 heures
Guǎngzhōu850 ¥, 1 heure 30
Shànghǎi830 ¥, 1 heure
24h/24). Un
Xī’ān1 200 ¥, 1 heure 30 On peut se procurer des billets d’avion auguichet international des réservations ferroviaires de Nánchāng(南铁国旅;8h30-18h), prèsNántiě Guólǚ ; 393 Bayi Dadao ; du guichet des réservations ferroviaires anticipées.
Bus
Un certain nombre de gares routières des bus longue distance sont éparpillées dans Nánchāng, mais dans la plupart des cas, le train est plus rapide et pratique.
Lagare routière Nord de Qīngshān(青山北站; Qīngshān běizhàn) dessert :
Lúshān50 ¥, 2 heures 30, 9h30
Wùyuán95 ¥, 3 heures 30, 4/jour
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi