Chine - Anhui

De
Publié par

Ce chapitre Anhui est issu du guide consacré à la destination Chine.
Tous les chapitres sont disponibles et vendus séparément. Vous pouvez également acheter le guide complet.



Publié le : jeudi 29 octobre 2015
Lecture(s) : 5
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782816155068
Nombre de pages : 156
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Sommaire
NHUĪ Túnxī Villages du Huīzhōu Huángshān Jiǔhuá Shān Héféi
Bù’ěrjīn Carnet pratique Transports La Chine en train Santé Langues Index Légende des cartes
Snr la ronte
Ā
huī
64,1 MILLIONS D’HABITANTS
Dans ce chapitre¨ Túnxī Environs de Túnxī Villages du Huīzhōu Huángshān Jiǔhuá Shān Héféi
Les montagnes sublimes
¨Huángshān (Cliquez ici) ¨Jiǔhuá Shān (Cliquez ici) ¨Qíyún Shān (Cliquez ici)
Les plus beaux villages
¨Xīdì (Cliquez ici) ¨Hóngcūn (Cliquez ici) ¨Chéngkǎn (Cliquez ici)
Pourquoi y aller
L’Ānhuī attire avant tout les visiteurs pour ses villages séculaires préservés et ses extraordinaires paysage s de montagne. Dans cette région méridionale du Huīzhōu, le Huángs hān, un pic aux formidables falaises de granit drap ées de brume et de nuages irréels, a inspiré toute une lignée de peintres entre le XVIIe et le XVIII e siècle. Non loin, le Jiǔhuá Shān, où les bouddhistes viennent prier pour les âmes des défunts, contraste par sa quiétude et son aura avec l’étonnante splendeur naturelle du Huángshān. Au pied de ces chaînes de montagnes, les villages d u Huīzhōu, murs blanchis à la chaux et toits de tuiles noires, se détachent sur les collines verdoyantes et les cultures de thé en terrasses. Les montagnes luxuriantes de l’Ānhuī et sa vie paisible sont le parfait antidote au rythme trépidant des grandes villes chinoises.
Quand partir
Mars Les champs de colza sont en pleine floraison aux environs de Shèxiàn. Octobre Les journées sont idéales pour gravir le Huángshān.
Décembre Les toits enneigés des maisons hui de Xīdì semblent tout droit sortis d’un livre d’images.
À ne pas manquer
1Le soleil qui se lève depuis leHuángshān(Cliquez ici), emblématique mont chinois 2L’exploration des grottes et des temples duQíyún Shān(Cliquez ici), pic vénéré par les taoïstes 3L’ambiance évoquant la dynastie Ming dans Lao Jie, la “vieille rue”, àTúnxī(Cliquez ici) 4Un pèlerinage en compagnie de fidèles bouddhistes auJiǔhuá Shān(Cliquez ici), environné de brume 5Le village deHóngcūn(Cliquez ici), classé au patrimoine mondial de l’humanité 6La vie de village àChéngkǎn(Cliquez ici), loin des foules 7La palette colorée des portes du pavillon Shūguāngyù àPíngshān(Cliquez ici) 8LaPig’s Heaven Inn(Cliquez ici), àXīdì, pour profiter d’un délicieux repas 9Une photo mémorable des étonnantesarches ornementales de Tángyuè(Cliquez ici), à Shèxiàn
Histoire
Les limites provinciales de l’Ānhuī, établies sous l’administration Qing, ont réuni deux entités géogr aphiques et culturelles complètement différentes : la plaine de la Chine du Nord, aride et densément peuplée, et la région mon tagneuse au sud du Yangzi, qui ne fut habitée qu’à la fin de la dynastie Tang. Traditionnellement pauvre et aujourd’hui source pri ncipale de l’armée laborieuse desāyí (nourrices) chinoises, la rurale Ānhuī commence à voir son horizon s’éclaircir. D’aucuns a ffirment que les immenses améliorations d’infrastru ctures apportées aux zones jusqu’alors enclavées sont dues en partie à l’ancie n président Hu Jintao, dont le clan ancestral est o riginaire du district de Jìxī. Jintao est en effet issu d’une longue lignée des marchands du Huīzhōu qui, durant des siècles, sont partis co mmercer ou occuper les lointains postes de l’administration impériale, san s jamais manquer à leur devoir de piété filiale ni oublier de faire profiter leurs proches de leurs gains, en bâtissant surtout de grandes demeures et des édifices cérémoniels. Aujourd’hui, comme le faisaient leurs ancêtres, les habitants quittent souvent la région pour trouver un travail ailleurs.
8Depuis/vers l’Ānhuī
Les sites historiques et touristiques d’Ānhuī sont regroupés dans le sud et autour de la ville de Túnx ī. Ils sont facilement accessibles en bus, train ou avion depuis Hángzhōu, Shànghǎi et Nánjīng, ou de n’importe quelle autre région de Chine.
Túnxī
%0559 / 77 000 HABITANTS Entourée de basses collines, la vieille cité commerçante de Túnxī (aussi appelée Huáng Shān Shì ; ) est le principal point de départ pour le Huángshān et les villages environnan ts du Huīzhōu. C’est un lieu agréable, facilement a ccessible depuis Shànghǎi, Nánjīng, Sūzhōu et d’autres destinations du delta d u Yangzi. Comparée à Héféi, la capitale de la régio n, Túnxī est une bien meilleure base pour explorer le sud de Ānhuī.
1À voir
Sa partie la plus ancienne et la plus intéressante est au sud-ouest, autour de Lao Jie lavieille rueanimée (elle est appelée Old Street en anglais). Le quartier le plus récent et vivant de la ville s’étend au nord-est, près de la gare ferroviaire.
INDICATEURS DE PRIX
Vous trouverez dans ce chapitre les indicateurs de prix suivants :
Hébergement
$moins de 200 ¥ $$200-550¥ $$$plus de 550 ¥
Restauration
$moins de 25 ¥ $$26-60 ¥ $$$plus de 60 ¥
Lao Jie (vieille rue)
Plan offlineGoogleMaps
AMBIANCE
( ; Lao Jie). À une rue du fleuve, lavieille ruebordée d’échoppes de souvenirs en bois et de b  est âtiments restaurés dans le style Ming du Huīzhōu. Elle reste animée assez tard ivement. Flânez dans les ruelles pour découvrir la vie des habitants et les petits restaurants.
Musée Wàncuìlóu
Plan offlineGoogleMaps
CULTURE LOCALE
( ; Wàncuìlóu Bówùguǎn ; 143 Lao Jie ; 50 ¥ ;h8h30-21h30). Ce musée, situé dans lavieille rue, offre une introduction à l’architecture, au mobilier et aux antiquités du Huīzhōu, sur 4 niveaux.
TCircuits organisés
Les auberges de jeunesse organisent des excursions d’une journée dans les villages de Xīdì et de Hóngcūn (environ 210 ¥, transport, frais d’entrée et déjeuner compris) et des expéditions en bus à Huángshān (18 ¥, 1 heure, 6h15). Le Ce ntre de distribution touristique de Huángshān (Cliquez ici) gère plusieurs liaisons touristiques par bus.
4Où se loger
Old Street Hostel
Plan offlineGoogleMaps
AUBERGE DE JEUNESSE $
( ; Lǎojiē Guójì Qīngnián Lǚshè ;%254 0386 ; 266 Lao Jie, ; dort 45-50 ¥, lits jum 159-169 ¥, d/tr/f 139/199/219 ¥ ;a i Was et sdb dans les dortoirs de 4 lits, panneaux de bois). Un emplacement central et un bon confort – matel ajourés et TV à écran plat dans les chambres – attirent une clientèle qui ne se limite pas aux voyageurs au budget serré. Un café/bar, au 2e niveau, donne dans Lao Jie, lavieille rue. La réception et l’accès se font à l’arrière d’une boutique sur Lao Jie. Personnel anglophone et directeur très serviable et efficace.
Ancient Town Youth Hostel
Plan offlineGoogleMaps
Túnxī 1À voir 1Vieille rue 2Musée Wàncuìlóu 4Où se loger 3Ancient Town Youth Hostel 4Harbour Inn & Bar 5Hui Boutique Hotel 6Old Street Hostel 7Túnxī Lodge 5Où se restaurer 8Gāotāng Húndūn 9Měishí Rénjiā 10Tóngjùlóu Huīcaì
C2 B2
B2 B2 B2 C2 A2
A2 C2 B2
AUBERGE DE JEUNESSE $
( ; Xiǎozhèn Guójì Qīngnián Lǚshè ;%252 2088 ;www.yhahs.com; dort 40-45 ¥,; 11 Sanma Lu ; d et lits jum 145-198 ¥ ;a i W). Lancée par d’anciens guides de circuits organisé s, cette auberge compte un bar bien fourni, une salle de cinéma, des espaces de détente agréables, un personnel aimable et de bon conseil (parlant un peu anglais), loue des vélos et programme des circuits. Les dortoirs sont spacie ux et confortables. Les moins chères des chambres à lits jumeaux (propres) manquent de lumière naturelle et leur qualité est variable. Jetez-y un œil.
oHui Boutique Hotel
Plan offlineGoogleMaps
HÔTEL DE CHARME $$
( ; Huángshān Huīshèpǐn Jiǔdiàn ;%235 2003 ; 3 Lihong Xiang, ; s/lits jum/d/f 450/450/570/690 ¥ ; a Wng. Les chambres sombres). Dans une ruelle donnant sur la vieille rue, cet hôtel un édifice restauré, datant de la dynastie Qi sont joliment meublées d’antiquités et pourvues de toilettes modernes. Réductions de 40 % en ligne.
Harbour Inn & Bar
Plan offlineGoogleMaps
HÔTEL $$
( ; Yèbó Kèzhàn ;%252 2179 ; 29 Zhongma Lu ; ; d et lits jum 200¥ ;a i W). Dans un bâtiment traditionnel restauré de la vieille ville, une auberge un cran a u-dessus des adresses habituelles. Choisissez une c hambre à lits jumeaux surplombant la rue ou une deluxe, plus chère, où vous dormirez dans un lit à baldaquin. Bar au rez-de-chaussée.
Túnxī Lodge
Plan offlineGoogleMaps
HÔTEL $$
( ; Túnxī Kèzhàn ;%; ch 480-680 ¥ ;258 0388 ; 15 Lao Jie, a i). À l’extrémité ouest de Lao Jie, cet hôtel élégant ravit ses hôtes par son intérieur typique d u Huīzhōu. Les chambres à l’aménagement traditionne l sont dotées de charmants lits de bois et de douches pimpantes. Le restaurant sert une bonne cuisine chinoise et occidentale. Le s doubles les moins chères descendent parfois jusqu’à 290 ¥. Petit-déjeuner occidental 25 ¥.
5Où se restaurer et prendre un verre
Plan offlineGoogleMaps Dans le quartier un peu à l’est de l’extrémité est de lavieille rue, des stands de cuisine de rue et des restaurants s ervent des spécialités locales. Si les restaurants sont légion dans Lao Jie et les rues qui la jouxtent, ils sont parfois bondés. Zhongma Lu, en retrait de Lao Jie, égrène un chapelet de pimpants cafés et bars, tous avec accès Wi-Fi, café à 12-20 ¥ et bière à 10-25 ¥.
oMěishí Rénjiā
Plan offlineGoogleMaps
HUI $
( ; 247 Lao Jie ; plats 7-60 ¥ ;hestaurant animé, aménagé sur deux10h30-tard). À l’entrée officielle de Lao Jie, ce r niveaux et orné de lanternesmǎdēngtraditionnelles, jouit d’un succès permanent. Déco uvrez les plats au comptoir –húndūn(soupe de ravioliswonton),jiǎozi(raviolis),bāozi(brioches à la vapeur farcies de viande ou de légumes), nouilles, marmites, etc. L’annexe, à côté, est plus chère.
Gāotāng Húndūn
Plan offlineGoogleMaps
RAVIOLIS $
( ; 1 Haidi Xiang ; húndūn 8-12 ¥ ;hu 120 Lao Jie pour vous régaler10h-tard). Engouffrez-vous dans la ruelle en face d d’un bol fumant dehúndūn (raviolis), concocté ici depuis douze générations. Le secret du cuisinier : une enveloppe dehúndūn extrafine, de la viande émincée de porc maigre et u n succulent bouillon. Si les bancs sont occupés deh ors, installez-vous dans la salle à manger du patron à l’atmosphère hui de l’époque Qing. On sert aussi desdà húndūn(raviolis plus gros, farcis de légumes).
Tóngjùlóu Huīcaì
Plan offlineGoogleMaps
HUIZHOU $$
( ;%257 2777 ; 216 Lao Jie ; plats à partir de 25 ¥). D ans un angle au cœur de Lao Jie, ce restaurant est l’endroit idéal pour s’installer dehors et déguster la cuisine du H uīzhōu en regardant la rue animée. Des plateaux de mets crus sont disposés à l’intérieur, regardez ce que vous voulez, commandez, prenez quelques bières et trouvez une place (évitez le poulet du mendiant, cher et peu copieux).
8Renseignements
Les auberges de jeunesse proposent Wi-Fi et ordinateurs (4 ¥/h en général). Bank of ChinaZhōngguó( ; Yínháng ; angle Xin’an Beilu et Huangshan Xilu ;hcipales devises ; le DAB8h-17h30). Change les chèques de voyage et les prin 24h/24 accepte les cartes étrangères. Bureau de la sécurité publique (BSP, Gōng’ānjú ;%251 2929 ; 1er niveau, 108 Changgan Donglu ;h8h-12h et 14h30-17h). Pour vos prorogations de visa et tout recours à la police. Poste( Zhōngguó Yóuqū ; 183 Lao Jie ;h8h-18h). Commodément située.
8Depuis/vers Túnxī
AVION
Depuis l’aéroport de la ville de Huángshān ( quotidiens desservent : Běijīng1 090 ¥, 2 heures 30, 2/j Guǎngzhōu960 ¥, 1 heure 30, 2/j Hong Kong2 470 ¥, 1 heure 45, 3/sem Shànghǎi580 ¥, 1 heure, 1/j
 ; Huáng Shānshì Fēijīchǎng), à 5 km à l’ouest de la ville, des vols
Les billets s’achètent auprès de laHuángshān Air Travel Agency ( %251 7373 ; 1-1 Binjiang Xilu ;h8h-17h30)
BUS
 ; Huáng Shān Hángkōng Lǚyóu Gōngsī ;
L agare des bus longue distance ( ; kèyùn zǒngzhàn ; Qiyun Dadao) est à 2 km à l’ouest de la ga re ferroviaire, en périphérie de la ville. Des bus desservent : Hángzhōu85 ¥, 3 heures, 1/h (6h50-17h50) Jǐngdézhèn50 ¥, 3 heures 30, 3/j (9h15, 12h et 14h10) Nánjīng104 ¥, 5 heures 30, 3/j (7h25, 12h10 et 16h20) Shànghǎi132 ¥, 5 heures, 11/j (dernier bus 18h) Sūzhōu132 ¥, 6 heures, 2/j (6h et 11h) Wùyuán34 ¥, 2 heures, 3/j (8h10, 9h et 12h30) Au sein de l’Ānhuī, des bus se rendent à : Héféi114 ¥, 4 heures, toutes les heures (7h30-16h) Jiǔhuá Shān63 ¥, 3 heures 30, 1/j (13h30) Shèxiàn6 ¥, 45 min, fréquents Yīxiàn12,50 ¥, 1 heure, fréquents (6h-17h) Les bus pour Huángshān s’arrêtent à la gare routièr e de Tāngkǒte Nord, à Tàipíngu (18 ¥, 1 heure, fréquents, 6h-17h), puis à la por (20 ¥, 2 heures). Il existe également des minibus pour Tāngkǒu (18 ¥), qui démarrent devant la gare ferroviaire. Dans la gare routière (à droite en entrant), leCentre de distribution touristique de Huángshān; L ( ǚyóu Jísàn Zhōngxīn ;%252 4798 ; Qiyun Lu, ;hes sites réputés. Dans le7h30-18h) affrète des bus touristiques desservant l sens du retour, les bus fonctionnent de 8h à 16h, avec une pause de 12h à 13h. Parmi les destinations : Hóngcūn14,50 ¥, 1 heure 30 Qíyún Shān8,50 ¥, 40 min Xīdì12,50 ¥, 1 heure
TRAIN
Les liaisons ferroviaires sont chaotiques. Les trains en provenance de Běijīng (181-510 ¥, 20 heures, 9h21), Shànghǎi (110-265 ¥, 13 heures, 20h45 et 22h06) et Nánjīng (70-159 ¥, 6-7 heures 30, 9/j) font halte en gare de Túnxī (appelée plus souvent Huángshān Shì ; ). Une ligne dessert aussi Jǐngdézhèn (25-115 ¥, 3-5 heures, 11/j). Pour les autres villes du Sud, mieux vaut d’abord r allier Yīngtán ( ; 55-153 ¥, 5-8 heures, 9/j), dans le Jiāngxī, pou r bénéficier de meilleures correspondances.
8Comment circuler
Les taxis affichent d’emblée 5 ¥ au compteur ; la c ourse de 5 km à l’aéroport coûte environ 30 ¥. Les cyclo-pousse constituent le mode de transport le meilleur marché, grâce à une compétition féroce : vous débourserez dans les 4 ¥ de la gare ferroviaire à Lao Jie (“vieille rue”). Les courses courtes démarrent à 2 ¥. Le bus n°9 (1 ¥) circule entre la gare routière et la gare ferroviaire ; en taxi, comptez 7-10 ¥.
Environs de Túnxī
À 40 minutes de bus à l’ouest de Túnxī, le luxurian tQíyún Shānmars-nov 75 ¥, déc-fév 55 ¥ ;( ; h8h-17h lun-ven, 7h30-17h30 sam-dim), un mont de grès rouge depuis longtemps vénéré par les taoïstes, est jalonné de temples en activité. Des sentiers de montagne guident les randonneurs à travers des paysages extraordinaires. À la descente du bus, longez la rivière durant 10 m inutes pour rejoindre lepont DēngfēngDēngfēng Qiáo). Traversez-le,( ; au cœur d’un panorama époustouflant, puis prenez à droite dans le village au pied de la montagne. Là, un escalier en pierre monte (75 minutes) jusqu’à la billetterie. Sinon, demande z au conducteur de vous déposer plus loin, à la sta tion du téléphérique ( ; suǒdào ; montée/descente 26/14 ¥) pour effectuer le circuit en sens inverse.
Au-delà de la billetterie, lagrotte de Zhēnxiān; Zhēnxiān Dòngf ( ǔ) regroupe un ensemble de sanctuaires taoïstes, établis dans des grottes et des niches creusées dan s des falaises en grès. Dans l’intérieur enfumé du vasteXuán Tiān Tàisù Gōngune sculpture représente la divinité taoïste Zhengwu Dadi en position assise. Un autre pavillon, leYùxū Gōng se dresse sous le gigantesque bord d’une falaise en grès de 200 m de longueur, englobant des représentations de Zhengwu Dadi et de Laotzu (Lao-tseu). En pleine montagne surgit le ravissantvillage de QíyúnQíyún Cūn), dont les maisons blanchies à la chau ( ; x abritent des restaurants et des stands de souvenirs, et dont les habitants vous accueillent avec une grande gentillesse.
8Depuis/vers le Qíyún Shān
Les bus touristiques vont directement à Qíyún Shān (8,50 ¥, 40 min) depuis le Centre de distribution touristique Huángshān de Túnxī (Cliquez ici;), et ce toutes les heures de 8h à 16h. Ces bus peuvent vous déposer au pont de Dēngfēng ( dēngfēng qiáo) ou à la station du téléphérique ( ;suǒdàotination de Yīxiàn en demandant au). Vous pouvez aussi prendre un bus ordinaire à des chauffeur de vous déposer au Qíyún Shān. Pour reven ir à Túnxī, guettez sur le bord de la route les bus en provenance de Yīxiàn, en sachant que le dernier bus repart à 17h. Le dernier bus touristique repart à 16h.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Chine - Tibet

de lonely-planet

Chine - Hainán

de lonely-planet