Chine - Guìzhou

De
Publié par

Ce chapitre Guizhou est issu du guide consacré à la destination Chine.
Tous les chapitres sont disponibles et vendus séparément. Vous pouvez également acheter le guide complet.



Publié le : jeudi 29 octobre 2015
Lecture(s) : 0
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782816155167
Nombre de pages : 158
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Sommaire
GUÌZHŌU Centre du Guìzhōu Guìyáng Qīngyán Guìzhōu oriental
Kǎilǐ Zhènyuǎn Guìzhōu occidental Ānshùn Wēiníng Nord du Guìzhōu Chìshuǐ Bù’ěrjīn Carnet pratique Transports La Chine en train Santé Langues Index Légende des cartes
Sur la route
Guìzhōu
34,7 MILLIONS D’HABITANTS
Dans ce chapitre¨ Guìyáng Qīngyán Kǎilǐ Environs de Kǎilǐ Zhènyuǎn Environs de Zhènyuǎn Ānshùn Environs d’Ānshùn Wēiníng Chìshuǐ Environs de Chìshuǐ
Les panoramas inoubliables
¨Temple Yúnjiù (Cliquez ici) ¨Chutes de Huángguǒshù (Cliquez ici) ¨Chute de Shízhàngdòng (Cliquez ici) ¨Tiāntáishān (Cliquez ici)
Les plus belles cités historiques
¨Zhènyuǎn (Cliquez ici) ¨Yúnshān (Cliquez ici) ¨Zhàoxīng (Cliquez ici) ¨Tiānlóng (Cliquez ici)
Pourquoi y aller
Peu visité, le Guìzhōu a toujours été la moins en vogue des provinces chi noises du Sud-Ouest. Un proverbe le décrit du reste comme un endroit “sans troislǐde plaine, sans trois jours de beau temps et sans trois sous en poche”. Si, en effet, certaines régions du Guìzhōu demeuren t encore très pauvres, et que le temps y est plus s ouvent nuageux qu’ensoleillé, la campagne n’en recèle pas moins de s paysages sublimes. Les collines et les forêts son t sillonnées de multiples cours d’eau entrecoupés de cascades, qui s’engouffrent da ns de saisissantes grottes karstiques. Le Guìzhōu peut aussi s’enorgueillir d’une extraord inaire mosaïque ethnique. La population est formée à près de 37 % par plus de 18 minorités, qui contribuent à en faire la provinc e de Chine la plus riche en festivités. Et cette fo rte identité culturelle compense largement la météo !
Quand partir
Janvierrnent au lac CLe spectacle des milliers d’oiseaux rares qui hive ǎohǎi. JuinAvec un peu de chance, les villages du Sud-Est se dévoileront sous un soleil estival. Octobre-novembreTemps du Nouvel An miao à Xījiāng, célébré à grand renfort de vin de riz.
À ne pas manquer
1Une semaine à la découverte des villages autour deKǎilǐ(Cliquez ici) 2L’ambiance d’une des multiplesfêtes(Cliquez ici) annuelles qui animent le Guìzhōu 3s de fougères évoquant les paysages préhistoriques, près deUne balade hors des sentiers battus, dans les forêt Chìshuǐ(Cliquez ici) 4Lagrotte de Zhījīn(Cliquez ici), la plus vaste de Chine 5La brume qui enveloppe les vertigineuseschutes de Huángguǒshù(Cliquez ici), les plus hautes de Chine 6Le calme, l’isolement et les rares grues à cou noir dulac Cǎohǎi(Cliquez ici) 7Une promenade paisible dans la charmante vieille vi lle deZhènyuǎn(Cliquez ici), de part et d’autre de la rivière Wǔyáng
INDICATEURS DE PRIX
Vous trouverez dans ce chapitre les indicateurs de prix suivants :
Hébergement
$moins de 200 ¥ $$200-400 ¥ $$$plus de 400 ¥
Restauration
$moins de 50 ¥ $$50-100 ¥ $$$plus de 100 ¥
Histoire
Les souverains chinois mirent en place une administ ration dans la région dès la dynastie Han (206 av. J.-C.-220), mais celle-ci visait surtout à contrôler les tribus non han. Le développement du Guìzhōu ne commença que lorsque la guerre sino-japonaise contraignit le Guomindang à établir sa capitale à Chóngqìng. Cette activité cessa en grande partie à la fin de la Seconde Guerre mondiale, et l’indust rialisation de la région ne reprit que lors de la construction du chemin de fer par le Parti communiste chinois (PCC). Aujourd’hui, malgr é une industrie minière en expansion, le PNB par habitant du Guìzhōu reste le plus bas du pays.
Langues
La majorité han parle le mandarin, avec un accent d istinctif. Certains habitants s’expriment en zhuàng et en lao. Les Miao et les Yao parlent des dialectes miao-yao (hmong-mien).
8Depuis/vers le Guìzhōu
L’aéroport international de Guìyáng Lóngdòngbǎo est relié à plus de 40 villes chinoises. Des vols directs desservent aussi Taipei, à Taïwan. Une autoroute relie Guìyáng à Chóngqìng, une autre Guìyáng à Kūnmíng, via les chutes de Huángguǒshù. Le Yúnnán est également accessible en bus, moyennant un confort m oindre, via Wēiníng, à l’ouest. De Cóngjiāng, dans le sud-est de la province, vous pourrez rejoindre le Guǎngxī. Les grandes routes de cette province ont été amélio rées, ce qui réduit considérablement la durée des t rajets. Les routes secondaires dans le Nord-Est, l’Ouest et le Sud-Est sont quant à elles plus rares. Les trains-couchettes pour Chéngdū, Kūnmíng et Guìl ín ont du succès. Au moment de votre voyage, un tra in à grande vitesse devrait avoir été mis en service entre Guìyáng, Ché ngdū, Guìlín, Lèshān et Guǎngzhōu (Canton). On peut aussi accéder au Guìzhōu par le Húnán avec le train allant de Huáihuà à Zhèn yuǎn.
8Comment circuler
Le bus est le moyen de transport le plus pratique p our une grande partie du Guìzhōu, même si Kǎilǐ, Zhènyuǎn, l’est de la province et les villes principales bénéficient d’une bonne dess erte en train. De nouvelles autoroutes desservent l es régions occidentales les plus reculées de la province, et le train dessert désorm ais Wēiníng, aux confins occidentaux. Les routes en tre les petites villes et les villages demeurent néanmoins en piètre état et il f aut louvoyer entre montagnes et collines. Armez-vou s de patience.
CENTRE DU GUÌZHŌU
Guìyáng
%0851 / 3 MILLIONS D’HABITANTS Guìyáng, la capitale provinciale, domine le centre du Guìzhōu. Elle fait office de porte d’accès à Āns hùn et aux sites touristiques alentour, ainsi qu’aux chutes de Huángguǒshù, à Kǎilǐ, à Zhènyuǎn et à d’autres destinations de la province.
1À voir
Temple Hóngfú
Plan offlineGoogleMaps
TEMPLE BOUDDHIQUE
(
 ; Hóngfú Sì ; 2 ¥ ; téléphérique montée/ descente 15/20 ¥ ;h7h-18h, téléphérique 9h-17h). Dans leparc Qiánlíng (
 ; Qiánlíng Gōngyuán ; 5 ¥ ;hhé près du sommet du Qiánlíng Shān24h/24), au nord de la ville, le temple Hóngfú, juc (1 300 m), date du XVIIe siècle. Comptez 40 minutes de marche facile pour accéder au temple, ou prenez letéléphérique. Un restaurant végétarien est installé dans la cour arr ière du monastère. Empruntez le bus n° 2 à la gare ferroviaire.
1Autres sites
Traversez la rivière vers le nord, tournez à droite dans Yangming Lu, passez un rond-point, descendez jusqu’à la rivière et longez-la jusqu’aupavillon Jiǎxiù( ; Jiǎxiù Lóu ;h8h30-18h30)F, aux trois toits, l’édifice le plus connu de Guìyá ng. De l’autre côté de la rivière se dresseCuìwēi Gōngyuán( ;h8h-23h)F, un temple de la dynastie Ming aux pavillons pittoresques, abritant de précieux souvenirs miao. Retraversez le pont et empruntez Wenchang Beilu ver s le nord jusqu’à un autre édifice Ming, lepavillon Wénchāng ( ; Wénchāng Gé), restauré, à l’instar des remparts. Le lieu attire de nombreux habitants, qui y flânent, bavardent et mangent un morceau.
TCircuits organisés
Des circuits organisés (en chinois) aux chutes de H uángguǒshù et aux grottes de Lónggōng partent tous les jou rs de la gare des bus touristiques ( ;lǚyóu kèzhàn), en face du parc Qiánlíng. De nombreux hôtels pro posent des excursions d’une journée. Hors saison, l’offre est réduite (si encore elle ex iste).
4Où se loger
Motel 168
Plan offlineGoogleMaps
HÔTEL $
( ; Mòtài Jiǔdiàn 168 ;%0851 1010 2020 ;www.motel168.com; lits jum et d 199 ¥ ;; 2 Shengfu Lu ; a W). Chambres quelconques mais propres et modernes au cœ ur de la ville, près des restaurants et des boutiqu es. Au 2e niveau, leOne Cafeest un bar-café-salon de thé étonnamment branché.
Hàntíng Express
HÔTEL $$ ( ; Hàntíng LiánsuǒJiǔdiàn ;%0851 855 1888 ;www.htinns.com; 372 Jiefang Lu ; ; lits jum et d 219-239 ¥ ;a i W). Cet hôtel fort bien tenu et très propre avec asc personnelenseur se caractérise par de bonnes chambres et un efficace. Café gratuit au salon et trois postes d’a ccès à Internet à disposition. Dans une rue perpend iculaire à Zunyi Lu.
Sheraton Hotel
Plan offlineGoogleMaps
HÔTEL $$$
( ; Xǐláidēng Guìháng Jiǔdiàn ;%0851 588 8280 ;www.sheraton.com/guiyang; 49 Zhonghua Nanlu ;  ; d/ste 2 488/ 4 888 ¥ ;n a i W se Sheraton loue les meilleures chambres de). Ancré, tel un colosse, à un carrefour central, l Guìyáng. Avec pour atouts : des lits immenses et co nfortables, un spa, une salle de gym, une piscine e t des restaurants occidentaux et asiatiques. Le personnel parle l’anglais. Remise s très fréquentes de 50 %.
5Où se restaurer et prendre un verre
Au nord de la gare ferroviaire et de Jiefang Lu, Zu nyi Xiang est une rue animée bordée de restaurants servant d e la fondue, des spécialités maison (jiāchángcàià) ou du Sichuan. Ils ferment vers 22h.
Sìhéyuàn
Plan offlineGoogleMaps
GUÌZHŌU $
( ;%5 ¥ ;0851 682 5419 ; Qianling Xilu ; plats à partir de 1 h12h-21h30). Tout le monde à Guìyáng connaît ce rest aurant préparant de succulents plats locaux. Bémol : le se rvice machinal. La carte est en chinois. Il est dif ficile à trouver – prenez Qianling Xilu vers l’ouest en partant de Zhonghua Beilu et c herchez l’église sur votre droite ; le restaurant e st dans une ruelle en face.
oKǎilǐSour Fish Restaurant
Plan offlineGoogleMaps
MIAO $$
( ; Lǎo Kǎilǐ; Suāntāngyú %8 ¥ ;0851 584 3665 ; 55 Shengfu Lu ; plats à partir de 3 h11h30-22h). Les habitants apprécient cette adresse car on y déguste la meille uresuāntāngyú de la ville. Cette soupe de poisson amère, une rec ette miao, constitue le plat le plus célèbre du Guìzhōu : le poisson est tranché ou plongé entier dans une fondue bouillonnante. Il ne reste plus qu’à ajouter les légumes de son choix. Une ser veuse en costume traditionnel vous accueille à l’ex térieur.
Tree Kitchen
Plan offlineGoogleMaps
GUÌZHŌU $$
( ; Shù Chú ;%0851 582 6853 ; à côté du Novotel ; ; plats à partir de 28 ¥ ;h10h30-21h30). Branché pour Guìyáng, ce restaurant, installé dans une vieille m aison avec cour intérieure, propose 36 plats, tous bons et locaux avec une
tendance fusion. Goûtez le bœuf grillé aux poireaux ( émincées ( ;ruǎnshào túdòupián). Réservez.
Hobo’s
Plan offlineGoogleMaps
 ;huǒshāo cōng xiāng niúròu) ou le porc aux pommes de terre
BAR
(%150 0851 2834 ; 11 Shangyu Jia Xiang ; ; cocktails à partir de 45 ¥ ;h19h-2h). C’est le seul bar à cocktails de Guìyáng. Les barmen, formés au Japon, connaissent l eur métier. Il n’y a pas de bière mais des boissons à prix raisonnable et une belle collection desingle maltsché dans une petite rue près de Qianlong Donglu, la. La clientèle est agréable. L’établissement est ni voie animée dévolue aux bars.
8Renseignements
Lors de notre passage, les cybercafés de Guìyáng n’ acceptaient pas la clientèle étrangère. Certains vo us laisseront peut-être vous connecter en utilisant la carte d’identité d’un mem bre du personnel, mais n’y comptez pas trop. Bank of China( ; lu ;Zhōngguó Yínháng ; angle Dusi Lu et Zhonghua Nan h9h-17h). Possède un DAB et affiche tous les services souhaités. Autres agences au coin de Wench ang Beilu et de Yan’an Donglu, et dans Zunyi Lu, pr ès de la place Renmin. Bureau de la sécurité publique;(BSP ; %0851 590 4509 ; Daying Lu ;h8h30-12h et 14h30-17h lun-ven)
8Comment s’y rendre et circuler
AVION
L’aéroport de Guìyáng Lóngdòngbǎo, à environ 10 km à l’est de la ville, dessert not amment : Běijīng1 363 ¥, 2 heures 50, 10/j Shànghǎi964 ¥, 2 heures 15, 10/j Guǎngzhōu853 ¥, 1 heure 30, 9/j Chéngdū719 ¥, 1 heure 10, 9/j Xī’ān799 ¥, 1 heures 45, 8/j Kūnmíng355 ¥, 1 heure 10, 8/j Hong Kong1 797 ¥, 1 heure 35, 1/j LaCivil Aviation Administration of China; Zhōngguó Mínháng ; 264 Zunyi Lu ;(CAAC ; h8h-19h) se trouve à 1 km au nord de la gare ferroviaire, à l’angle avec Qingyun Lu ; des bus de l’aéroport partent toutes les 30 m inutes du bureau de la CAAC (10 ¥, 20 min, 8h-19h). La course en taxi revient à 60 ¥ environ.
BUS
Guìyáng 1À voir 1Cuìwēi Gōngyuán 2Temple Hóngfú 3Pavillon Jiǎxiù 4Parc Qiánlíng 5Pavillon Wénchāng 4Où se loger 6Hanting Express 7Motel 168 8Sheraton Hotel 5Où se restaurer 9Kaili Sour Fish Restaurant 10Sìhéyuàn 11Tree Kitchen 6Où prendre un verre et faire la fête 12Hobo’s 8Transports 13Civil Aviation Administration of China(CAAC)
D4 A1 D4 A1 D3
B5 C3 D4
D3 C2 C4
C2
C5
Excentrée, lagare routière longue distance de Jīnyáng; Jīnyáng kèyùnzhàn) donne sur Jinyang Nanlu, dans la ( banlieue ouest. Le bus n° 219 (2 ¥, 6h30-22h) s’y r end depuis la gare ferroviaire. Un taxi vous coûter a 45 ¥. Parmi les destinations : Ānshùn35 ¥, 1 heure 30, ttes les 20 min (7h-21h) Huángguǒshù,55 ¥, 2 heures 30, ttes les 40 min (7h40-12h45)
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Chine - Tibet

de lonely-planet

Chine - Fújiàn

de lonely-planet