Chine - Jiangxi

De
Publié par

Ce chapitre Jiangxi est issu du guide consacré à la destination Chine.
Tous les chapitres sont disponibles et vendus séparément. Vous pouvez également acheter le guide complet.



Publié le : jeudi 29 octobre 2015
Lecture(s) : 0
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782816155099
Nombre de pages : 148
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Illustration

Sommaire

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

JIᾹNGXĪ

 

Nánchāng

Jǐngdézhèn

Wùyuán

Mont Sānqīng

Mont Lónghǔ

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bù’ěrjīn

 

 

 

Jiāngxī

45,2 MILLIONS D’HABITANTS

Les meilleures randonnées

Les villages inoubliables

Pourquoi y aller

Quadrillé par un réseau de rivières, de lacs et de rizières miroitantes, le Jiāngxī Illustration est une région dominée par l’eau. Des paysans chaussés de bottes labourent les champs sous la bruine, alors que des hérons blancs comme neige tournoient dans le ciel. Aux confins de la province, les basses collines couvertes de plantations de thé et de pins élancés cèdent la place à des massifs montagneux, enveloppés de brume.

Peu visitée, la province réserve pourtant bien des surprises à ceux qui aiment sortir des sentiers battus. Jǐngdézhèn demeure la capitale historique de la porcelaine, tandis que les montagnes du Nord-Est se prêtent à la randonnée. Ce sont toutefois les villages à l’architecture traditionnelle, dont la vie est rythmée par les travaux des champs, qui font tout le charme du Jiāngxī.

Quand partir

Illustration

Mi-mars

Le colza en fleur dans les champs en terrasses de Wùyuán attire les photographes amateurs de tout le pays.

 

Fin mai-début juin

Les rhododendrons ajoutent une touche de rose à la végétation du mont Sānqīng.

 

Septembre-novembre

Les pluies et la chaleur diminuant, c’est la meilleure période pour visiter le Jiāngxī.

Illustration

À ne pas manquer

1Les forêts de pics granitiques du Sānqīng Shān (Cliquez ici)

2Une excursion à VTT, de village en village, dans la campagne autour de Wùyuán (Cliquez ici)

3Une randonnée sur l’ancienne route postale qui part du village reculé de Guānkēng (Cliquez ici)

4La visite de Yáolǐ (Cliquez ici), au bord d’une rivière

5Jǐngdézhèn (Cliquez ici), capitale mondiale de la porcelaine.

6Le pays hakka, ses villages fortifiés et sa forêt subtropicale, près de Lóngnán (Cliquez ici)

7La découverte en famille d’un centre culturel taoïste oublié sur le Lónghǔ Shān (Cliquez ici)

8Les meilleures tables du Jiāngxī à Nánchāng (Cliquez ici), capitale pleine de vie de la province

Histoire

Du temps de la Chine impériale, la vallée du Gàn constituait le principal axe marchand entre le Guǎngdōng et le reste du pays. Son emplacement stratégique, ses ressources naturelles et une longue saison de cultures ont toujours assuré la relative prospérité de la province. Si le Jiāngxī est principalement connu pour les porcelaines impériales de Jǐngdézhèn, ses apports philosophiques et littéraires ont été encore plus importants, en particulier sous les dynasties Tang et Song.

Des révoltes paysannes secouèrent la province au XIXe siècle, quand les rebelles Taiping envahirent la vallée du Yangzi. Les soulèvements continuèrent au XXe siècle, et le Jiāngxī devint l’une des premières bases des communistes chinois.

Langues

La plupart des natifs du Jiāngxī parlent l’une des innombrables variantes locales du gàn Illustration dialecte dont le nom désigne aussi la province. Le gàn ressemble au hakka, parlé dans le sud du Jiāngxī.

8Comment s’y rendre et circuler

Nánchāng est reliée par avion à la plupart des grandes villes chinoises. Il existe aussi un petit aéroport à Jǐngdézhèn. Des trains à grande vitesse circulent entre Nánchāng et un nombre croissant de villes, dont Wǔhàn et Shànghǎi. Lors de nos recherches, Wùyuán devait être rattachée à ce réseau. Pour se déplacer à l’intérieur de la province, en revanche, les bus longue distance sont généralement plus rapides et plus fréquents que le rail. En ville, les trajets en bus locaux coûtent 1 ¥ (faites l’appoint). Autour des villages, vous devrez parfois recourir aux motos-taxis.

INDICATEURS DE PRIX

Vous trouverez dans ce chapitre les indicateurs de prix suivants :

 

Hébergement

$ moins de 100 ¥ (pour une chambre)

$$ 100-300 ¥

$$$ plus de 300 ¥

 

Restauration

$ moins de 30 ¥ (repas 1 personne)

$$ 30-60 ¥

$$$ plus de 60¥

Nánchāng

Illustration

% 0791/ 2,5 MILLIONS D’HABITANTS Dynamique et animée, Nánchāng est porteuse, dans la conscience collective, du flambeau révolutionnaire. Les livres d’histoire la célèbrent pour son rôle dans la consolidation du pouvoir du Parti communiste chinois (PCC). Pour les voyageurs occidentaux désireux de découvrir le charme bucolique des campagnes du Jiāngxī, elle sert surtout de point de transit. Si vous décidez d’y loger, les alentours du parc Bāyī constituent le secteur le plus agréable.

1À voir

Pavillon Téngwáng

MONUMENT

Plan offlineGoogleMaps

(Illustration ; Téngwáng Gé ; Rongmen Lu ; Illustration ; 50 ¥ ; h7h30-18h15 été, 8h-16h50 hiver). Monument phare de la ville, cette pagode de 9 niveaux, érigée sous la dynastie Tang, fut détruite et rebâtie à 29 reprises, la dernière fois en 1989. Des concerts de musique traditionnelle ont lieu au 6e étage. Prenez le bus n° 2Illustration à la gare ferroviaire.

Temple Yòumín

TEMPLE BOUDDHIQUE

Plan offlineGoogleMaps

(Illustration ; Yòumín Sì ; 18 Minde Lu ; Illustration ; 2 ¥ ; h9h-17h). Considérablement endommagé pendant la Révolution culturelle, ce vaste sanctuaire, toujours en activité, conserve cependant quelques belles statues.

Ancien quartier général du soulèvement de Nánchāng

MUSÉE

Plan offlineGoogleMaps

(Illustration ; Bāyī Nánchāng Qǐyì Jìniànguǎn ; 380 Zhongshan Lu, Illustration ; h9h-17h, fermé le lun). FÀ réserver aux jours de pluie (nombreux au printemps) ou aux inconditionnels du PCC. Entrée libre sur présentation du passeport.

4Où se loger

Aux abords de la gare, des pensions bon marché louent des chambres à partir de 60 ¥.

Lìhú City Hotel

HÔTEL $$

Plan offline

(Illustration ; Lìhú Chéngshì Jiǔdiàn ; %8631 2288 ; 129 Supu Lu ; Illustration ; ch à partir de 160 ¥ ; aW). Parmi les quelques hôtels proches du parc Bāyī, celui-ci possède de grandes chambres modernes, à l’aménagement élégant et au Wi-Fi puissant. Cela vaut la peine de payer un peu plus pour avoir une chambre à l’avant, plus claire, donnant sur le parc. Prenez le bus n° 22 de la gare ferroviaire jusqu’à l’arrêt Bayi Guangchangbei (Illustration) ou bien le bus n° 212 de la gare routière Xúfāng jusqu’à Zhongshanlu Dong Illustration

HÔTEL $$

Plan offline

Plan offlineGoogleMaps

(Illustration Qītiān Liánsuǒ Jiǔdiàn ; %8610 5088 ; www.7daysinn.cn ; 19 Zhanqian Lu ; IllustrationIllustration ; ch à partir de 165 ¥ ; aiW). Un hôtel de chaîne bien tenu, avec chambres propres, Wi-Fi fiable et petit-déjeuner chinois (7 ¥). Une autre enseigne, plus ancienne et légèrement moins chère, est située plus loin dans la rue.

Galactic Classic International Hotel

HÔTEL $$$

Plan offline

(Illustration ; Jiāláitè Jīngdiǎn Guójì Jiǔdiàn ; %8828 1888 ; www.glthp.com ; 2 Bayi Dadao ; Illustration ; ch à partir de 1 288 ¥, après réduction 699 ¥). L’établissement le plus luxueux du quartier de la gare ferroviaire occupe une tour moderne et tape-à-l’œil. De l’autre côté de la rue, son aîné, le Galactic Peace Hotel (IllustrationIllustration ; Jiāláitè Hépíng Guójì Jiǔdiàn ; %8611 1118 ; www.glthp.com ; 10 Guangchang Nanlu, IllustrationIllustration ; ch à partir de 1 080 ¥, après réduction 498 ¥ ; naiWs) pratique des tarifs légèrement inférieurs.

5Où se restaurer et prendre un verre

Cháimǐ Yóuyán

JIANGXI $

Plan offline

(Illustration ; 428 Ruzi Lu ; Illustration ; plats 16-60 ¥ ; h10h-14h et 17h-23h). Net et confortable, l’endroit sert des spécialités locales telles que jiàng huáng niú ròu (Illustration ; bœuf sauté épicé), lǎo huǒ mèn yā (IllustrationIllustration ; canard à l’étouffée), chì tāng guì yúIllustration ; soupe de perche chinoise) et tàn wēi zhǒu zi (Illustration ; épaule de porc au barbecue). Carte illustrée.

oKǎlúnbì Kāfēi

ASIATIQUE $$

Plan offline

(Illustration ; parc Bāyī ; Illustration ; plats 40-100 ¥ ; h9h-0h30 ; W). Ce café-restaurant moderne jouit d’un bel emplacement au bord du lac, dans le parc Bāyī. Vous y dégusterez du café (40 ¥), du thé (90 ¥) et de la bière importée (30 ¥), ainsi qu’une cuisine de qualité. Préférez les nouilles (45 ¥) et les bons plats en cocotte (50-60 ¥) aux steaks plus onéreux (100-200 ¥). Moyennant un supplément minime, la formule tàocān ajoutera, à votre choix, riz, soupe et petits accompagnements. Enseigne en chinois et carte en anglais.

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Chine 10 - Shandong

de lonely-planet

Chine - Húbei

de lonely-planet

Chine - Yúnnán

de lonely-planet