Chine - Shànghai

De
Publié par

Ce chapitre Shanghai est issu du guide consacré à la destination Chine.
Tous les chapitres sont disponibles et vendus séparément. Vous pouvez également acheter le guide complet.



Publié le : jeudi 29 octobre 2015
Lecture(s) : 0
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782816154979
Nombre de pages : 202
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Illustration

Sommaire

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

SHÀNGHĂI

 

Environs de Shànghǎi

Zhūjiājiǎo

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bù’ěrjīn

 

 

 

 

 

 

Shànghǎi

Plan offlineGoogleMaps

%021 / 24 MILLIONS D’HABITANTS

Les meilleures tables

Les meilleurs hébergements

Pourquoi y aller

Baignée par les eaux du Huángpǔ et celles du Yangzi quand il se jette dans la mer de Chine orientale, Shànghǎi Illustration est l’une des métropoles les plus vastes et les plus dynamiques du pays. Unique en son genre, l’ancien Paris de l’Orient incarne l’évidente modernité chinoise mais, un peu comme Hong Kong ou Macao, elle montre aussi une facette originale du pays. On rencontre ici peu de moines bouddhistes plongés dans la méditation ou de poètes échevelés distribuant leurs brochures. Les gratte-ciel, en revanche, poussent quasiment sous vos yeux ! Shànghǎi se visite de préférence à la fin d’un voyage dans l’Empire du Milieu : au terme d’un périple où les palais impériaux et les longs trajets en bus auront eu la part belle, son charme n’en sera que plus envoûtant. Shànghǎi vous offrira alors ses tours vertigineuses, ses trains ultra-rapides, ses cocktails glamour et des possibilités de shopping infinies.

Quand partir

Illustration

Février

Le jardin Yù est magnifique pendant la fête des Lanternes, deux semaines après le Nouvel An chinois.

 

Avril-mai

Il fait encore froid en mars et le chaos règne le 1er mai, mais le printemps est très agréable.

 

Octobre

La meilleure saison, ni trop chaude, ni trop pluvieuse, pour visiter Shànghǎi.

Histoire

Située à l’embouchure du Yangzi (Cháng Jiāng) sur la mer de Chine orientale, Shànghǎi (dont le nom signifie “au bord de la mer”) est de longue date un port de commerce idéal. Si elle était déjà forte de 50 000 habitants à la fin du XVIIe siècle, il fallut attendre l’établissement de la concession britannique en 1842 pour que la Shànghǎi moderne voie vraiment le jour.

L’installation des Britanniques fut suivie de celle des Français et des Américains. Dès 1853, Shànghǎi surpassait tous les ports chinois. Prospérant grâce au commerce de l’opium, de la soie et du thé, elle attira les firmes financières internationales, qui y firent construire de somptueux édifices. Elle devint aussi synonyme d’exploitation et de vice : ses innombrables fumeries d’opium, salles de jeux clandestines et maisons closes, contrôlées par des gangs, formaient un monde interlope. Des militaires américains, français, italiens, britanniques et japonais surveillaient le territoire.

Après le coup porté aux communistes par Tchang Kaï-chek en 1927, le Guomindang coopéra avec la police étrangère, les gangs et les industriels chinois et étrangers afin d’éradiquer toute agitation ouvrière. Exploités, réduits à la famine et à la misère, vendus comme esclaves, exclus de la vie dorée et des parcs créés par les étrangers, les pauvres de Shànghǎi étaient sensibles à l’idéal révolutionnaire. Le Parti communiste chinois (PCC) vit le jour ici en 1921 et, après de nombreux échecs, “libéra” la ville en 1949.

Les communistes détruisirent les taudis, désintoxiquèrent des milliers d’opiomanes et supprimèrent le travail des enfants et l’esclavage. Ce furent d’éclatantes réussites. La fin de la tutelle étrangère entraîna toutefois avec elle celle de la splendeur d’antan. Shànghǎi devint une ville industrielle sans relief et un creuset politique, siège du pouvoir de la tristement célèbre Bande des Quatre pendant la Révolution culturelle.

Le long assoupissement de la ville s’acheva en 1990, avec l’annonce des projets de développement de Pǔdōng, sur la rive orientale du Huángpǔ. Depuis, son économie en plein essor, ses dirigeants influents et son optimisme inébranlable ont permis à Shànghǎi de prendre une large avance sur les autres villes chinoises. Ses lumières attirent les migrants économiques chinois (et étrangers). Entre 2000 et 2010, la densité de population est passée de 2 588 à 3 600 personnes par km2, et le nombre d’habitants a atteint les 24 millions en 2014. Plus de 9 millions d’expatriés vivent à Shànghǎi, la dotant d’une mosaïque de dialectes, de coutumes et de styles de vie. Sans compter les saveurs de la table, qui sont multiples !

Langue

Fort de plus de 13 millions de locuteurs, le shanghaïen (shànghǎihuà en mandarin) appartient au dialecte wú. Sa version la plus pure tend à se perdre au profit du mandarin, parlé couramment par la majorité.

Climat

Les hivers de Shànghǎi sont froids et humides, tandis que les étés sont chauds et moites, ponctués par des averses subites. Les meilleures périodes pour voyager sont à la mi-saison : le printemps, d’avril à mi-mai, et l’automne, de fin septembre à mi-novembre.

1À voir

Si l’agglomération de Shànghǎi est démesurée, la ville proprement dite couvre une superficie plus modeste et se divise en deux secteurs : Pǔxī Illustration à l’ouest du Huángpǔ, et Pǔdōng Illustration à l’est. Histoire, personnalité et charme sont les points forts de Pǔxī, où s’étend le Bund (dont le nom officiel est East Zhongshan No 1 Rd), les anciennes concessions étrangères, les principaux quartiers commerçants et les bars, restaurants et discothèques les plus tendance de Shànghǎi. Moderne mais sans charme, Pǔdōng, centre financier hérissé de gratte-ciel, offre principalement aux visiteurs des terrasses d’observation, des buildings et des musées.

1Le Bund Illustration

Plan offlineGoogleMaps

Cœur touristique de la ville, le Bund et ses environs forment le quartier le plus coté de Shànghǎi. Extrêmement rénovée, Yuanmingyuan Rd, à l’ouest de l’extrémité nord du Bund, recèle des exemples architecturaux Art déco et des bâtiments datant de l’époque des concessions.

oLe Bund

ARCHITECTURE

(Illustration ; Wàitān ; carte Cliquez ici ; East Zhongshan No 1 Rd ; Illustration ; mEast Nanjing Rd). Emblématique du Shànghǎi de l’époque des concessions, le Bund était autrefois le Wall Street de la ville, lieu de transactions frénétiques et de fortunes faites et perdues en un clin d’œil. À l’origine, un chemin de halage servant à remorquer les barges qui transportaient du riz, le Bund (terme anglo-indien désignant un quai sur une rive boueuse) est peu à peu devenu le fief grandiose des banques et des entreprises de négoce les plus puissantes de Shànghǎi. Entre vestiges du passé et vue sur la géométrie futuriste des gratte-ciel de Pǔdōng, le quartier invite à la flânerie.

Illustration

À ne pas manquer

1Une flânerie sur le Bund ou un apéritif dans un des établissements qui le bordent, face aux lumières de Pǔdōng

2Les chefs-d’œuvre de la culture chinoise exposés au Shànghǎi Museum (Cliquez ici)

3La courbe de l’horizon depuis le sommet de la Shànghǎi Tower (Cliquez ici) ou du Shànghǎi World Financial Center (Cliquez ici)

4Les dernières tendances de l’art chinois contemporain au Rockbund Art Museum (Cliquez ici)

5La foule des acheteurs dans le charmant labyrinthe des shíkùmén, les maisons traditionnelles de Tiánzǐfáng (Cliquez ici)

6Les rues de l’ancienne concession française (Cliquez ici)

7Les néons d’East Nanjing Road (Cliquez ici)

8Les restaurants du Bund (Cliquez ici), au cœur du Shànghǎi typique

9La spiritualité qui se dégage du sanctuaire le plus sacré de la ville, le temple du Bouddha de jade (Cliquez ici)

aUn moment de quiétude dans le Yùyuán, ou jardin Yù (Cliquez ici)

SHÀNGHĂI EN…

Un jour

Levez-vous avec le soleil pour voir s’éveiller la ville au bord du fleuve, sur le Bund. Ensuite, descendez East Nanjing Rd jusqu’à la place du Peuple pour rejoindre le Shànghǎi Museum (Cliquez ici) ou le musée de l’Urbanisme (Cliquez ici). Après vous être régalé au déjeuner de raviolis dans Huanghe Rd, une rue à gargotes, prenez le métro People’s Square en direction de Pǔdōng. Visitez le Shànghǎi History Museum (Cliquez ici), amusant et interactif, ou bien contemplez le Bund depuis l’agréable promenade le long du fleuve. Prenez ensuite les ascenseurs à grande vitesse pour atteindre certaines des plus hautes terrasses d’observation du monde, dans la Shànghǎi Tower (Cliquez ici) ou le Shànghǎi World Financial Center (Cliquez ici). Un petit creux ? Il est l’heure de dîner dans le quartier de la concession française, et de terminer la soirée par un verre sur le Bund.

Deux jours

Prenez la foule de vitesse en vous rendant tôt le matin dans le jardin Yù, dans la vieille ville, avant de fureter dans les boutiques de souvenirs de Lǎo Jiē (Old Street) et des ruelles alentour. Faites de Xīntiāndì votre prochaine étape pour le déjeuner, puis visitez le musée des Shíkùmén (Cliquez ici). Rendez-vous en taxi à Tiánzǐfáng pour y passer l’après-midi avant de rejoindre de nouveau la concession française à l’heure du dîner. Encore de l’énergie ? Allez admirer les acrobates, danser en discothèque ou offrez-vous un massage chinois ou une session de jazz de Shànghǎi.

La majorité des bâtiments Art déco et néoclassiques ont été construits au début du XXe siècle ; ils forment un paysage impressionnant, et fort peu chinois, lorsqu’on arrive en bateau dans cette ville portuaire. Aujourd’hui, c’est un quartier de boutiques de créateurs, de restaurants et d’hôtels, qui rassemble les adresses les plus sélectes : c’est là qu’il faut voir et être vu. Le soir, on profite en outre des éclairages illuminant Pǔdōng et les majestueux édifices du Bund. On peut aussi se promener en bateau sur le Huángpǔ ou s’offrir un moment de détente dans des bars et des restaurants de choix. Dans le parc Huángpǔ, à l’extrémité nord de la promenade, le modeste musée de l’Histoire du Bund abrite une collection de photographies et de cartes anciennes.

East Nanjing Road

ARCHITECTURE

Plan offlineGoogleMaps

(Illustration ; Nánjīng Dōnglù ; carte Cliquez ici ; mEast Nanjing Rd). East Nanjing Rd, ancienne Nanking Rd, relie le Bund et la place du Peuple. C’est là qu’ouvrirent les premiers grands magasins en Chine dans les années 1920, lors de l’avènement de l’ère moderne des machines, des automobiles, du style Art déco et autres idées nouvelles. Cette forêt étincelante de néons la nuit ne symbolise plus la crème de la crème du shopping à Shànghǎi, mais elle reste pourtant l’une des rues piétonnes les plus célèbres et les plus fréquentées de Chine.

La réputation de Shànghǎi en tant que première ville chinoise de la mode s’est forgée ici, à travers les nouveaux styles et tendances introduits grâce aux grands magasins tels que le Sun Sun (1926), devenu le Shànghǎi N° 1 Food Store (IllustrationIllustration ; Shànghǎi Shì Dìyī Shípǐn Shāngdiàn ; carte Cliquez ici ; 720 East Nanjing Rd ; IllustrationIllustration ; mPeople’s Sq), et le Sun Company (1936), aujourd’hui le N°1 Department Store (Illustration ; Shànghǎi Shì Dìyī Bǎihuò Shāngdiàn ; carte Cliquez ici ; 800 East Nanjing Rd ; IllustrationIllustration ; h9h30-22h ; mPeople’s Sq). Désormais, ce sont des boutiques comme le vaste Apple Store (carte Cliquez ici ; www.apple.com/cn ; 300 East Nanjing Rd ; Illustration ; h10h-22h ; mEast Nanjing Rd) qui dominent le paysage commercial. La partie piétonne de l’artère est le domaine des vendeurs de fausses montres, des “masseuses” insistantes et des filles qui vous invitent en anglais à dépenser des fortunes en tasses de thé. Des petits “trains” touristiques parcourent toute la longueur de la section piétonne (5 ¥).

Rockbund Art Museum

MUSÉE D’ART

Plan offlineGoogleMaps

(Illustration ; Shànghǎi Wàitān Měishùguǎn ; carte Cliquez ici ; www.rockbundartmuseum.org ; 20 Huqiu Rd ; Illustration20Illustration ; tarif plein 15 ¥ ; h10h-18h mar-dim ; mEast Nanjing Rd). Dans le bâtiment de l’ancienne Royal Asiatic Society (1933) – qui fut le premier musée de Shànghǎi – , cet espace privé derrière le Bund met en avant l’art chinois contemporain, avec des expositions temporaires toute l’année (aucune collection permanente). La façade et l’intérieur de ce bâtiment, l’un des plus beaux musées d’art moderne de la ville, sont sublimes. Ne manquez pas la fenêtre Art déco à bāguà (trigramme) de la façade, synthèse évocatrice du style moderniste occidental et du design chinois traditionnel.

L’intérieur tout en courbes est une parfaite illustration du style Art déco, notamment le bel escalier. Rendez-vous sur la terrasse du toit pour profiter d’un magnifique panorama, malgré l’imposant hôtel Peninsula qui cache une grande partie de Lùjiāzuĭ (quartier de Pudong). Au sommet, le café sert des tasses de thé gratuites.

Musée de la Poste

PATRIMOINE

Plan offlineGoogleMaps

(Illustration ; Yóuzhèng Bówùguǎn ; carte Cliquez ici ; 2e niveau, 250 North Suzhou Rd ; IllustrationIllustration ; h9h-17h mer, jeu, sam-dim, dernière entrée 16h ; mTiantong Rd). FNiché dans l’éblouissant bâtiment principal de la poste, ce musée retrace l’histoire postale de la Chine impériale, qui commence au premier millénaire avant notre ère. À l’époque, un réseau de cavaliers portaient les messages. Marco Polo estimait à 10 000 les relais de poste dans la Chine du XIIIe siècle. Admirez la collection de timbres d’avant et après la “Libération” (1888-1978) dans une salle à la température contrôlée, les motos Xingyue 250 cm3 autrefois utilisées par les facteurs écumant les rues de Shànghǎi, et une trieuse de courrier mécanique.

Shanghai Gallery of Art

GALERIE D’ART

Plan offlineGoogleMaps

(Illustration ; carte Cliquez ici ; www.shanghaigalleryofart.com ; 3e niveau, 3 on the Bund, 3 East Zhongshan No1 Rd ; IllustrationIllustration ; h11h-19h ; mEast Nanjing Rd). F Prenez l’ascenseur jusqu’au 3e niveau pour visiter cette galerie d’art minimaliste et soignée offrant un aperçu de l’art chinois conceptuel. Tout n’est que piliers en béton dépouillés, bouches d’aération et murs nus ; quelques divans permettent d’admirer confortablement les œuvres exposées.

1Place du Peuple

Illustration

Occupant l’ancien hippodrome de Shànghǎi, la place du Peuple (ou place Renmin) est le centre moderne de la ville. S’étendant au pied du spectaculaire gratte-ciel Tomorrow Square (Illustration ; Míngtiān Guǎngchǎng ; carte Cliquez ici ; 399 West Nanjing Rd ; Illustration ; mPeople’s Sq), cette esplanade est ponctuée de musées, de salles de spectacle, d’un parc ombragé, le parc du Peuple, et fréquentée par une foule de gens.

oShànghǎi Museum

ART, HISTOIRE

Plan offlineGoogleMaps

(Illustration ; Shànghǎi Bówùguǎn ; carte Cliquez ici ; www.shanghaimuseum.net ; 201 Renmin Ave ; Illustration ; h9h-17h tlj ; mPeople’s Sq). FCe musée incontournable présente des œuvres millénaires qui vous permettront d’aborder l’histoire de la Chine. Il abrite l’une des collections les plus impressionnantes du pays : passez de la patine verte des objets exposés dans la galerie des bronzes de la Chine ancienne à la solennité silencieuse de la galerie des sculptures, et de l’exquise beauté des céramiques de la galerie Zande Lou aux fioritures intemporelles présentées dans la galerie de la calligraphie.

Des espaces bien éclairés et agencés réunissent des peintures, des sceaux, des jades, des meubles Ming et Qing, des monnaies et des costumes de minorités ethniques. Le bâtiment se veut le reflet d’un ancien dǐng (chaudron chinois à trois pieds). Les photographies sont autorisées dans certaines galeries et l’audioguide vaut largement les 40 Y (caution : 400 Y ou votre passeport). L’excellente boutique du musée propose des cartes postales, une belle sélection d’ouvrages et des copies fidèles de céramiques et d’autres pièces rares. Quelques boutiques onéreuses et des salons de thé sont aménagés dans le musée, qui dispose également d’un snack-bar, d’un vestiaire et d’un DAB. Préparez-vous à y passer au moins une demi-journée ou une journée entière ; notez que l’entrée se situe dans East Yan’an Rd. Venez tôt car seuls 8 000 visiteurs sont autorisés chaque jour.

Musée de l’Urbanisme de Shànghǎi

AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE

Plan offlineGoogleMaps

(Illustration ; Shànghǎi Chéngshì Guīhuà Zhǎnshìguǎn ; carte Cliquez ici ; 100 Renmin Ave, entrée dans Middle Xizang Rd ; Illustration ; adulte 30 € ; h9h-17h mar-dim, dernière entrée 16h ; mPeople’s Sq). Certaines villes réinventent leur passé, d’autres promettent un présent qui chante, mais il n’y a qu’en Chine que l’on peut visiter des lieux qui n’existent pas encore. Le 3e niveau de ce musée renferme une maquette de la future mégalopole et un voyage en immersion dans un monde virtuel en 3D. Photos et plans du Shànghǎi d’antan sont présentés pour équilibrer cette exposition futuriste.

Illustration

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.