Chine - Zhèjiang

De
Publié par

Ce chapitre Zhèjiang est issu du guide consacré à la destination Chine.
Tous les chapitres sont disponibles et vendus séparément. Vous pouvez également acheter le guide complet.



Publié le : jeudi 29 octobre 2015
Lecture(s) : 1
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782816154993
Nombre de pages : 160
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Illustration

Sommaire

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ZHÈJIᾹNG

 

Hángzhōu

Wūzhèn

Xīn’ānjiāng

Pǔtuóshān

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bù’ěrjīn

 

 

 

 

Zhèjiāng

55 MILLIONS D’HABITANTS

Les plus belles escapades

Les meilleurs hébergements

Pourquoi y aller

Le Zhèjiāng Illustration a pour principal atout sa capitale, Hángzhōu, une ville ravissante et très visitée, facilement accessible depuis Shànghǎi. Mais cette province côtière prospère recèle d’autres beautés. Avec ses ponts en demi-lune et ses charmants canaux, la bourgade de Wūzhèn compose un paysage urbain typique du nord du Zhèjiāng, où domine un réseau de rivières et de petites voies d’eau. Quant à l’île bouddhique de Pǔtuóshān, c’est la plus connue parmi les milliers d’autres qui émaillent les eaux proches du littoral aux contours déchiquetés. En été, les versants boisés et brumeux de Mògānshān, une station d’altitude, offrent une fraîcheur appréciable quand Shànghǎi s’épuise sous la chaleur. Les trésors de la province sont toutefois les paisibles villages anciens de Xīnyè et de Zhūgě, modèles d’architecture traditionnelle, où règne une atmosphère bucolique et nonchalante.

Quand partir

Illustration

Fin mars-début mai L’humidité est au plus bas et la végétation s’épanouit.

 

Août-septembre Il est temps de quitter les plaines brûlantes pour la fraîcheur de Mògānshān.

 

Fin septembre à mi-novembre L’hiver n’est pas encore arrivé et on échappe à la touffeur de l’été.

Illustration

À ne pas manquer

1Une balade à vélo autour du splendide lac de l’Ouest (Cliquez ici), à Hángzhōu

2Les pentes boisées luxuriantes de Mògānshān (Cliquez ici), loin de la Chine citadine

3Le village de Xīnyè (Cliquez ici) au charme rustique, son architecture ancienne et ses étangs paisibles

4La découverte des pittoresques canaux du Zhèjiāng à Wūzhèn (Cliquez ici)

5Le village de Zhūgě (Cliquez ici) et les secrets de son feng shui

6L’île bouddhique de Pǔtuóshān (Cliquez ici), particulièrement vénérée

INDICATEURS DE PRIX

Vous trouverez pour ce chapitre les indicateurs de prix suivants :

Hébergement

$ moins de 200 ¥

$$ 200-500 ¥

$$$ plus de 500 ¥

Restauration

$ moins de 40 ¥

$$ 40-100 ¥

$$$ plus de 100 ¥

Histoire

Aux VIIe et VIIIe siècles, Hángzhōu, Níngbō et Shàoxīng comptaient parmi les ports et les centres de négoce les plus importants de Chine. La province, qui faisait partie du grand grenier du Sud, contribuait au ravitaillement des régions défavorisées du Nord, grâce au Grand Canal (Dà Yùnhé), qui entame ici sa longue course. La croissance s’accéléra au XIIe siècle, lorsque la dynastie Song installa sa cour à Hángzhōu à la suite d’une invasion venue du Nord. Du fait de la culture intensive, le nord du Zhèjiāng a perdu beaucoup de sa végétation naturelle et se présente pour l’essentiel comme une plaine monotone.

8Depuis/vers le Zhèjiāng

Le Zhèjiāng est bien relié au reste du pays par des avions, des trains et des bus. Sa capitale, Hángzhōu, facilement accessible par le rail depuis Shànghǎi et Sūzhōu, constitue une première étape pratique pour visiter la province. Des aéroports desservent Hángzhōu et Pǔtuóshān.

8Comment circuler

La province, assez petite, s’explore facilement. Les déplacements en train sont rapides et efficaces. Certaines destinations nécessitent en revanche de prendre le bus (et parfois le bateau). On peut aussi rallier les grandes villes en avion.

Hángzhōu

Illustration

%0571 / 6,16 MILLIONS D’HABITANTS

Le merveilleux lac de l’Ouest, étendue miroitante au milieu de vallons verdoyants, est l’un des grands atouts touristiques de la Chine, et pourrait bien vous amener à vous attarder à Hángzhōu. Loué par les poètes et vanté par les empereurs, ce lac occupe depuis des siècles une place importante dans l’imaginaire chinois. La ville est religieusement entretenue par des armées de balayeurs et d’éboueurs, et ses rives plantées de saules, ses pagodes anciennes et ses collines nimbées de brume, avec çà et là un shíkùmén (maison à porte de pierre) ou un vieux lǐlòng (ruelle résidentielle), évoquent une aquarelle classique. Malgré les nombreux touristes, visiter le lac de l’Ouest, à pied ou à vélo, reste un enchantement.

Histoire

L’histoire de Hángzhōu remonte au début de la dynastie Qin (221 av. J.-C.). Marco Polo, qui traversa la cité au XIIIe siècle, lui donna le nom de Kinsai et nota qu’elle mesurait alors 160 km de circonférence et comptait 12 000 ponts.

Bien que florissante après avoir été reliée au Grand Canal en 610, Hángzhōu n’acquit de l’importance qu’après le renversement de la dynastie Song par les envahisseurs jürchen, ancêtres des Mandchous. En 1126, les Jürchen s’emparèrent de Kāifēng, la capitale des Song, et capturèrent l’empereur comme les hauts dignitaires de la cour impériale. Le reste de la cour s’enfuit vers le sud et s’établit à Hángzhōu, qui devint la capitale des Song du Sud. Du fait de ses constructions en bois, la ville était régulièrement saccagée par des incendies, tel celui de 1237 qui fit partir en fumée 30 000 habitations.

Lorsque les Mongols conquirent la Chine, ils installèrent leur cour à Běijīng (Pékin). Hángzhōu conserva toutefois son statut de cité marchande prospère. Dotée de dix portes à l’époque Ming, elle fut assiégée et prise par les Taiping en 1861, avant que l’armée impériale ne s’en empare à nouveau, deux ans plus tard. Ces affrontements réduisirent la ville en cendres et causèrent la mort de plus de 500 000 habitants, victimes des épidémies, des famines et des combats. Ainsi s’acheva le rayonnement commercial de Hángzhōu. Peu d’édifices échappèrent au désastre et la plupart des bâtiments sont assez récents.

1À voir

1Lac de l’Ouest et environs

oLac de l’Ouest

LIEU INCONTOURNABLE

Plan offlineGoogleMaps

(西湖 ; Xīhú). Les brochures touristiques sont dans le vrai quand elles vantent la splendeur du lac de l’Ouest. Quintessence de la beauté classique chinoise, cette étendue lacustre continue d’exercer sa magie. Des collines couronnées de pagodes dominent ses rives ombragées par les saules, tandis que des bateaux glissent lentement sur ses eaux, évoquant immanquablement la sérénité. Bien que ses vestiges historiques aient été lourdement remaniés, mettant à mal l’authenticité du lieu, il reste une vitrine incontournable de la Chine ancienne.

Le lac fut créé au VIIIe siècle, à l’emplacement d’une lagune contiguë au fleuve Qiántáng, quand le gouverneur de Hángzhōu fit draguer cette étendue marécageuse. Au fil du temps, on procéda à son embellissement, avec la plantation de jardins, la construction de pagodes et l’aménagement d’îles et de chaussées.

Le célèbre poète Su Dongpo contribua à l’aménagement du lac en faisant construire la chaussée Sū (Illustration ; Sūdī) durant son mandat de gouverneur, au XIe siècle. Il imitait en cela Bo Juyi (ou Bai Juyi), également poète et gouverneur, qui avait fait édifier la chaussée Bái (Illustration ; Báidī) deux siècles plus tôt. Bordées de saules, de pruniers et de pêchers, ces chaussées piétonnes aux ponts en demi-lune permettent d’agréables promenades.

Reliée à la rive nord par la chaussée Bái, l’île la plus vaste, l’île Gūshān (Illustration ; Gūshān Dǎo), abrite le Musée provincial du Zhèjiāng (Illustration ; Zhèjiāng Shěng Bówùguǎn ; 25 Gushan Lu ; Illustration ; audioguide 10 ¥ ; h9h-17h mar-dim) Fet le parc Zhōngshān (Illustration ; Zhōngshān Gōngyuán). Au XVIIIe siècle, les bâtiments et les jardins de l’île faisaient partie du palais d’Été de l’empereur Qianlong. L’intéressante Société des graveurs de sceaux (Illustration ; Xīlíng Yìnshè ; h9h-17h30) F, qui étudie l’art antique de la gravure des sceaux personnels, est également installée sur l’île.

Au nord-ouest, les charmants jardins Qūyuàn (Illustration ; Qūyuàn Fēnghé) s’étendent sur plusieurs îlots et sont renommés pour leurs fleurs de lotus qui embaument au printemps. Près du pont Xīlíng (Xīlíng Qiáo) se trouve le tombeau de Su Xiaoxiao (Illustration ; Sū Xiǎoxiǎo Mù), une courtisane du Ve siècle, morte de chagrin en attendant le retour de son amant. Son fantôme hanterait les lieux et, la nuit, on pourrait entendre tinter les clochettes de sa robe.

De l’île Xiǎoyíng (Illustration ; Xiǎoyíng Zhōu), la plus petite île du lac, on découvre les Trois Bassins reflétant la Lune (Illustration ; Sāntán Yìnyuè), trois petites tours construites dans l’eau du côté sud de l’île ; chacune est percée de cinq trous qui laissent filtrer la lumière des bougies la nuit de la fête de la Mi-Automne. Sur cette île, l’étang de la Carpe rouge (Illustration ; Huāgǎng Guānyú) est peuplé de quelques milliers de ces poissons.

EN CROISIÈRE SUR LE LAC DE L’OUEST

Des bateaux de tourisme (Illustration ; yóuchuán ; Hubin Lu ; Illustration ; 1 heure 30, adulte/enfant entrée aux Trois Bassins comprise 70/35 ¥ ; h7h-16h45) font fréquemment la navette entre quatre sites du parc n° 1 (Illustration ; Yī Gōngyuán ; Hubin Lu ; Illustration) et trois autres sites (étang de la Carpe rouge, parc Zhōngshān et mausolée du général Yue Fei) d’une part, et le pavillon du Milieu du lac (Illustration ; Húxīn Tíng) et l’île Xiǎoyíng (Illustration ; Xiǎoyíng Zhōu) d’autre part. La balade dure 1 heure 30 et les bateaux partent toutes les 20 minutes. On peut aussi louer une embarcation à rames de 6 passagers (Illustration ; xiǎo chuán ; 80/160 ¥ par pers/ bateau), conduite par un batelier. Elles sont amarrées le long des ponts-jetées. Sinon, des pédalos (30 min, 15 ¥, caution de 200 ¥) sont disponibles au bord du pont-jetée Bai.

Opéras impromptus et autres manifestations peuvent soudainement s’improviser autour du lac et, s’il fait beau, n’oubliez pas de gagner la rive orientale afin d’assister au spectacle du soleil couchant. Photos sublimes garanties ! Un prodigieux spectacle nocturne, Impression West Lake, a lieu sur le lac – en général à 19h15 ou 19h45 – , près du temple Yue Fei.

Le vélo est le moyen de locomotion le plus agréable (Cliquez ici). Les bus touristiques Y1 et Y2 suivent le même trajet.

Temple Língyǐn

TEMPLE BOUDDHIQUE

(Illustration ; Língyǐn Sì ; Lingyin Lu ; Illustration ; parc 35 ¥, parc et temple 65 ¥ ; h7h-17h). C’est le temple bouddhique le plus célèbre de Hángzhōu. Construit en 326, il fut détruit et rebâti à seize reprises. À l’époque des Cinq Dynasties (907-960), quelque 3 000 moines y vivaient. La remarquable salle des Quatre Rois célestes renferme quatre grandes effigies de ces derniers, et un autel ouvragé où trône une statue de Milefo, le bouddha du Futur. Le grand pavillon renferme une magnifique statue de Siddharta Gautama (Sakyamuni), haute de 20 m. Sculptée en 1956 dans 24 blocs en bois de camphre, elle est inspirée d’un original de la dynastie Tang.

Illustration
Hángzhōu
1Les incontournables
1Lac de l’OuestD3
1À voir
2Pagode BǎochùC1
3Temple taoïste BàopǔC1
4Temple du Grand BouddhaC1
5Musée de la Soie de ChineD6
6Temple de ConfuciusE4
7Musée de la Médecine chinoise Húqìngyú TángF4
8Temple JìngcíC6
9Pagode LéifēngC6
10Mausolée du général Yue FeiB2
11Statues de la dynastie MingC1
12Parc n° 1E3
13Rue de la Culture historique QīnghéfāngE4
14Jardin QūyuànA3
15Étang de la Carpe rougeB5
16Société des graveurs de sceauxB3
17Tombeau de Su XiaoxiaoB3
18Terrasse du Soleil levantB1
19Parc TàizǐwānB6
20Trois bassins reflétant la luneC5
21Île XiǎoyíngC4
Temple Yuè Fēi(voir 10)
22Musée du ZhèjiāngC3
23Parc ZhōngshānB3
24Grotte ZǐyúnB2
2Activités
25Bateaux de tourismeE3
4Où se loger
26Crystal Orange HotelD5
27Four Seasons Hotel HángzhōuA3
28Hofang International Youth HostelF5
29In Lake Youth HostelE4
30Mingtown Youth HostelD4
31Tea Boutique HotelB1
32West Lake Youth HostelD6
33Wúshānyì International Youth HostelF4
5Où se restaurer
34Bì Fēng TángE3
35Cafe de OriginF4
36CarrefourE3
37DōngyīshùnF4
38Grandma’s KitchenE3
Green Tea Restaurant(voir 34)
39LaPedreraB1
40Lǎomǎjiā MiànguǎnE3
41Lóuwàilóu RestaurantB3
6Où prendre un verre et faire la fête
42Eudora StationD4
43JZ ClubE3
44Maya BarB1
7Achats
45Marché de nuit de Wúshān LùF2
8Renseignements
46Bank of China -Laodong LuE4
47Bank of China -Yanan LuE2
48Office du tourisme de HángzhōuG4
49Office du tourisme de HángzhōuE4
50Office du tourisme de HángzhōuC6
51HSBCF2
52Industrial & Commercial Bank of ChinaE2
53Zhèjiāng University First Affiliated HospitalG2
8Transports
54Billetterie des busG4
55Billetterie ferroviaireE3
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.