Costa Rica 6 - Península de Nicoya

De
Publié par

Ce chapitre Península de Nicoya est issu du guide consacré à la destination Costa Rica.
Tous les chapitres sont disponibles et vendus séparément. Vous pouvez également acheter le guide complet.





Publié le : jeudi 15 janvier 2015
Lecture(s) : 2
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782816151251
Nombre de pages : 148
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat

Pourquoi y aller

Les raisons de se rendre dans cette péninsule sauvage sont innombrables. Vous y profiterez des eaux couleur saphir du Pacifique ou du Golfo de Nicoya. Et les rouleaux parfaits, qui déferlent de part et d’autre de la côte, réjouiront les surfeurs et autres amateurs de vagues. Mais peut-être préférerez-vous lézarder un temps au soleil, sur une plage de sable vierge, puis faire de la plongée ou du snorkeling, et partir pêcher ou pagayer dans l’océan. Les randonneurs pourront quant à eux parcourir des pistes accidentées, franchir des rivières à gué et gravir des crêtes escarpées offrant une vue imprenable sur le littoral.

Une fois le soleil couché, l’atmosphère nocturne se prête à l’observation des tortues marines qui viennent pondre sur le rivage, et à de somptueux bains de minuit dans le Pacifique. Entre deux aventures, vous n’aurez aucun mal à trouver des hôtels de charme ou d’une agréable simplicité, une cuisine savoureuse et un spa hédoniste pour vous remettre d’aplomb. Que votre choix se porte sur les activités ou la détente, vous ne verrez pas le temps passer.

Quand partir

Le climat du nord de la péninsule de Nicoya est l’un des plus secs du Costa Rica. Toutefois, pendant la “saison verte” (septembre-octobre), lorsque les pluies se font de plus en plus fortes, les rivières en cru rendent certaines régions inaccessibles.

C’est également à cette période que la péninsule est la plus luxuriante et que les routes et le ciel ne se confondent pas dans un nuage de poussière. C’est aussi le moment où les baleines migrent – et où les prix baissent. Éh oui, ici, même la saison humide a ses bons côtés !

Plan rapproché sur les pages suivantes


À ne pas manquer

La déferlante du matin à Nosara, avant de pratiquer quelques postures de yoga.

Un périple en 4x4, en franchissant des rivières, le long des pistes côtières entre Playa Santa Teresa et Playa Sámara.

Une randonnée jusqu’à la pointe de la péninsule, dans la Reserva Natural Absoluta Cabo Blanco.

Les splendides breaks de surf de Playa Grande et de Playa Negra.

Un dîner romantique au restaurant Playa de los Artistas, à Montezuma.

Le spectacle du coucher de soleil sous les palmiers de Playa Carrillo.

Les tortues luths à Playa Grande et au Refugio Nacional de Fauna Silvestre Ostional.


NORD DE LA PÉNINSULE

Plages de sable blanc, collines escarpées à la végétation luxuriante, formations calcaires, eaux azur : le nord de la péninsule de Nicoya a tout d’une carte postale. Résultat : cette région parmi les plus convoitées du pays par les promoteurs immobiliers est constituée d’un enchevêtrement de complexes hôteliers et de résidences secondaires, et la forte présence étrangère par rapport à celle des Costaricains s’y remarque d’emblée.

Si, traditionnellement, la vie des habitants suivait ici le cycle des récoltes et des troupeaux, elle est aujourd’hui rythmée par la saison touristique. Chaque année, de décembre à avril, alors que l’Europe et l’Amérique du Nord sont ensevelies sous la neige, le Guanacaste est en pleine saison sèche et les visiteurs y affluent. Ticos et expatriés prennent de plus en plus conscience de la difficulté à préserver l’équilibre précaire entre développement et protection de l’environnement, bien que les vagues continuent à lécher les côtes et que le soleil brille toujours sur les plages du nord de la péninsule.

La Rte 21, principal axe routier de la région, part de Liberia vers le sud-ouest dans l’intérieur des terres, et des routes secondaires rayonnent vers les côtes depuis les petites localités de Comunidad, Belén et Santa Cruz.

Playa del Coco

C’est la pêche sportive qui a donné ses lettres de noblesse à El Coco, et vous y côtoierez certainement des pêcheurs américains à l’happy hour (qui commence relativement tôt ici). Cela dit, une communauté costaricaine vit ici à demeure, à côté de touristes ticos en villégiature. Lors d’une balade le long de la promenade herbeuse en bord de mer, au coucher du soleil, il suffit de contempler cette vaste baie abritée par les longs bras déchiquetés de la péninsule, où se niche une marina naturelle ponctuée de bateaux à moteur et de pangas, pour se sentir bien.

Activités

La pêche sportive, la plongée, la voile, l’équitation et le kayak de mer sont des loisirs appréciés. Plusieurs établissements louent des kayaks, parfaits pour explorer les promontoires, au nord et au sud de la plage.

Deep Blue Diving AdventuresPLONGÉE

(2670-1004; www.deepblue-diving.com; plongée 2 bouteilles 79-150 $US, certification PADI Open Water 415 $US ;7h-18h). Sorties de plongée avec 2 bouteilles dans les eaux des environs et ailleurs.

Rich Coast DivingPLONGÉE

(2670-0176, 800-434-8464 au Canada; www.richcoastdiving.com; plongée 2 bouteilles à partir de 100 $US, certification PADI Open Water 450 $US ;7h30-18h). Dans l’artère principale, ce centre de plongée, gérée par des Néerlandais, est le plus important des environs.

Summer SaltPLONGÉE

(2670-0308; www.summer-salt.com; plongée 2 bouteilles 80-110 $US). Accueillant club de plongée de gérance suisse; personnel expérimenté et bilingue. Les sorties à l’Isla Murciélago coûtent plus cher.

Blue MarlinPÊCHE SPORTIVE

(2670-0707, 8828-8250; www.sportfishingbluemarlin.com; jusqu’à 6 pers 350-860 $US ;départ 6h). Organise de superbes sorties de pêche sportive, à bord d’une panga de 8 m ou d’un bateau de 12 m. Vous naviguerez au nord de Coco et ramènerez certainement du mahi-mahi, du maquereau, du marlin, du poisson-coq et du thon.

Papagayo Golf & Country ClubGOLF

(2697-0169 ;www.playgolfincostarica.com; 9/18 trous 55/95 $US, putting green 4-6 $US ;6h30-17h mar-dim). Un golf 18 trous, à 10 km au sud-est de Playa del Coco.

Fêtes

Fin janvier, la Fiesta Cívica est l’occasion d’assister à des combats de taureaux et à des rodéos, de danser et de faire bombance. Le samedi le plus proche du 16 juillet, la Fiesta de la Virgen del Mar met en scène une procession religieuse en bateau dans le port et un défilé équestre.

Où se loger

Hotel M&MHÔTEL$

(2670-1212; s/d/tr petit-déj inclus 27/47/67 $US ; ). Une adresse romantique, de style hacienda, au bord de la plage, dont la terrasse en bois donne sur la promenade en planches. Chambres carrelées aux poutres apparentes, avec ventileur et douche (eau froide). Préférez les doubles aux simples, propres mais exiguës.


PARCS NATIONAUX ET RÉSERVES

La plupart des zones protégées de Nicoya s’étendent le long du littoral. Plusieurs d’entre elles englobent les rivages et la mer, afin de préserver les tortues marines et leurs lieux de ponte.

Parque Nacional Barra Honda. À visiter à la saison sèche, en partant faire de la spéléologie dans des grottes de calcaire souterraines.

Parque Nacional Marino Las Baulas de Guanacaste. Essentiel à la survie des tortues luths, ce parc national protège l’un des plus importants sites de ponte du Pacifique.

Refugio Nacional de Fauna Silvestre Ostional. Les tortues olivâtres viennent pondre en masse à Ostional.

Refugio Nacional de Vida Silvestre Camaronal. Cette réserve perdue, baignée de belles vagues, protège les lieux de ponte de 4 espèces de tortues marines.

Refugio Nacional de Vida Silvestre Curú. Une petite réserve privée, oasis inattendue de paysages très variés.

Reserva Natural Absoluta Cabo Blanco. La première zone protégée du Costa Rica couvre le cap de la péninsule.


Hotel SavannahHÔTEL$

(2670-0367; www.hotelcocopalms.com; d 50 $US ; ). Établissement de type motel, à l’ambiance détendue et reposante. Ses chambres carrelées impeccables, assez spartiates, sont réparties dans une longue maison ombragée. Cuisine commune et jardin agréable.

Cabinas Coco AzulCABINAS$

(2670-0431; www.cabinascocoazul.co; d 30- 35 $US, app 80 $US ; ). Dans une propriété close et verdoyante derrière l’église, ce bâtiment blanc en brique, sur deux niveaux, est le meilleur des établissements de cabinas bon marché établis ici. Confortables chambres bien tenues, avec douche (eau froide). Lors de notre passage, le propriétaire aménageait une cuisine commune.

Pato Loco InnPENSION$$

(2670-0145; www.patolocoinn.com; d petit-déj inclus 58-78 $US ; ). Richard et Mary Cox réservent à leurs hôtes un accueil chaleureux. Les chambres sont pour la plupart décorées de peintures au pochoir ou de fresques réalisées par la maîtresse des lieux. Bar sympathique et excellent petit-déjeuner américain (goûtez le biscuits and gravy, typique du sud des États-Unis). Passez le lundi ou le vendredi à l’happy hour pour discuter avec les expatriés du coin.

Hotel ChantelBOUTIQUE-HÔTEL$$

(2670-0389; www.hotelchantel.com; ch/ste/app petit-déj inclus 99/110/125 $US ; ). Perché sur une falaise dominant la côte, cet hôtel à l’atmosphère intime se classe au-dessus de la concurrence locale. Ses 11 chambres s’agrémentent de jolis meubles en bois et en osier, de tableaux d’art contemporain et d’une terrasse avec une vue splendide sur Playa del Coco. La belle piscine à débordement et le restaurant sur le toit partagent le même panorama.

À un court trajet en voiture de la ville : de la route principale, prenez l’embranchement qui part vers l’ouest, juste au sud de l’hôtel Flor de Itabo, et suivez les panneaux.

Toro BlancoHÔTEL$$

(2670-1707; www.toroblancoresort.com; s/d 50/ 80 $US ; ). Un bâtiment jaune vif, de style colonial, sur 3 niveaux, surplombant une jolie piscine. Les appartements, bien équipés (têtes de lit sculptées, armoires en bois, cuisine, TV à écran plat) se prolongent d’une terrasse ou d’un balcon privé. Remarquable rapport qualité/prix, à quelques pas de la plage.

Villa del SolHÔTEL$$

(2670-0085, au Canada 866-793-9523; www.villadelsol.com; La Chorrera; ch petit-déj inclus 65-75 $US, app 100 $US ; ). Cette propriété calme et arborée attire, outre les voyageurs qui se prélassent dans ses hamacs, une population de singes, d’iguanes et d’oiseaux. L’aile principale renferme des chambres élégantes, où l’on peut contempler le coucher de soleil depuis le balcon. Dans le bâtiment à l’arrière, les studios pour 4 personnes sont une affaire. À 1 km au nord du centre et 5 minutes à pied de la plage.

Laura’s House B&BB&B$$

(2670-0751; www.laurashousecr.com; La Chorrera; s/d/tr/qua petit-déj inclus 52/68/79/90 $US ; ). Laura était très jeune lorsqu’elle a ouvert ce joyeux B&B tout proche de la plage, à 100 m au nord de l’artère principale. Depuis plus de 10 ans, elle propose des chambres reluisantes sans prétention, dans une ambiance sympathique et familiale. Balancelles suspendues à l’ombre des arbres, qui invitent à bouquiner l’après-midi. Réductions pour les règlements en espèces.

Hotel La Puerta del SolHÔTEL$$$

(2670-0195; www.lapuertadelsolcostarica.com; d petit-déj inclus 113 $US ; ). Un hôtel de style méditerranéen au luxe discret. Sols en béton ciré et briques caractérisent les 2 suites et les 8 chambres immenses, toutes dotées de lits king-size et d’une terrasse privée. Magnifique piscine, salle de sport et restaurant italien à l’ombre d’une tonnelle, dans le parc. À 5 minutes à pied du centre-ville.

Rancho ArmadilloHÔTEL$$$

(2670-0108, 8336-9645; www.ranchoarmadillo.com; standard/deluxe petit-déj inclus 204/244 $US ; ). Ce domaine de 10 ha, à flanc de colline, jouit d’une vue de premier ordre sur l’océan, et recèle une faune abondante. Les 7 chambres s’agrémentent de meubles réalisés sur mesure, de tapisseries artisanales et d’art local. Ceux qui préparent leurs repas apprécieront l’équipement pro de la cuisine. Près de l’entrée de la ville, à 600 m de la grand-route par une voie entièrement goudronnée.

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi