COTE D'AZUR - De Cannes à Vence

De
Publié par

Ce chapitre est issu du guide consacré à la destination. Tous les chapitres sont disponibles et vendus séparément. Vous pouvez également acheter le guide complet.





Publié le : jeudi 7 juillet 2011
Lecture(s) : 177
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782816115918
Nombre de pages : non-communiqué
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat

Activités sportives

Randonnée, plongée, sports nautiques, canyoning, escalade, sports d’eau vive, VTT, parapente, promenades équestres… La Côte d’Azur est un régal pour les amateurs de loisirs sportifs, partagés entre mer et montagne. Des renseignements utiles figurent dans les chapitres régionaux. Reportez-vous également à la section spéciale en couleur,

Argent

Aucun problème pour retirer de l’argent dans les distributeurs automatiques (DAB) dans les villes du littoral. En revanche, la situation se complique dès que l’on entre dans l’arrière-pays, comme dans la vallée de l’Estéron par exemple. Sachez également que certains établissements, même situés dans des coins très touristiques, n’acceptent pas toujours de carte bancaire. Les banques, bureaux de change et bureaux de poste acceptent souvent les chèques de voyage.

Assurance

Il est conseillé de souscrire à une police d’assurance qui vous couvrira en cas d’annulation de votre voyage, de vol, de perte de vos affaires, de maladie ou encore d’accident. Lisez avec la plus grande attention les clauses en petits caractères : c’est là que se cachent les restrictions. Vérifiez notamment que les “sports à risques”, comme la plongée, la moto ou même la randonnée, ne sont pas exclus de votre contrat, ou encore que le rapatriement médical d’urgence, en ambulance ou en avion, est couvert.

Attention ! Avant de souscrire une police d’assu-rance, vérifiez bien que vous ne bénéficiez pas déjà d’une assistance par votre carte de crédit, votre mutuelle ou votre assurance automobile. C’est bien souvent le cas.

Bénévolat

Curieusement, les grandes associations de chantiers bénévoles délaissent un peu la région. Pour ceux qui veulent s’initier aux techniques de construction et découvrir la région autrement, mieux vaut donc s’adresser à des associations locales comme Alpes de Lumière (04 92 75 22 01, www.chantiers-benevoles-al.com), basée à Forcalquier, qui organise quelques chantiers bénévoles pour adultes dans le département du Var. Même chose pour l’Association pour la participation et l’action régionale (04 90 85 51 15, www.apare-gec.org), spécialisée dans la restauration du patrimoine en pierre sèche. Elle coordonne quelques chantiers pour adultes et adolescents dans le Var et les Alpes-de-Haute-Provence.

Cartes et plans

Pour le Var, l’Institut géographique national (IGN) a édité une carte routière indiquant les principales routes du département : la D83 “Var” au 1/200 000 (série orange). Il en existe également une au 1/100 000 (série TOP 100), un peu plus adaptées aux sorties à vélo et aux balades en voitures sur de plus petites routes : la 172 “Toulon/Aix-en-Provence”.

Pour les randonnées, choisissez dans la série bleue Top 25 (au 1/25 000), entre les cartes :

3440OT “Aups-Salernes”

3444OT “Brignoles-Le Luc”

3445OT “Cuers-Pierrefeu-du-Var-Collobrières et massif des Maures”

3446OT “Hyères-Île de Porquerolles”

3446ET “Le Lavandou-Port-Cros-Île du Levant”

3542OT “Castellane (Var Nord-Est)”

3543OT “Draguignan”

3543ET “Haute Siagne”

3544OT “Le Muy-Lorgues”

3544ET “Fréjus-St-Raphaël”

3545OT “St-Tropez-Ste-Maxime”

3344OT “St-Maximin-la-Ste-Baume”

3345OT “Signes-Tourves”

3346OT “Toulon”

Même principe pour les Alpes-Maritimes, avec une carte routière départementale, la D06 “Alpes-Maritimes” au 1/200 000. Dans la série TOP 100, optez pour la 165 “Nice-Draguignan”.

Pour les randonnées, la série bleue Top 25 se décline en :

3643ET “Cannes-Antibes-Cagnes-sur-Mer”

3543ET “Grasse-Mandelieu-Saint-Vallier”

3639OT “Parc du Mercantour-Haute-Tinée”

3640ET “Isola 2000-Haute-Tinée”

3540ET “Haute vallée du Var, gorges de Daluis et parc national du Mercantour”

3641OT “Moyen Var-la Colmiane-Valdeblore”

3641ET “Moyenne Tinée, Valdeblore”

3742OT “Nice-Menton-Monaco-Monte-Carlo”

3640OT “Valberg-Haut de Cians”

3642ET “Vallée de l’Esteron du Loup”

3741OT “Vallée de la Vésubie-Parc du Mercantour”

3841 OT “Vallée de la Roya-Vallée des Merveilles”

3741ET “Vallée la Bévéra-Vallée des Papillons”

À de rares exceptions près, tous les offices du tourisme proposent gratuitement des cartes plus ou moins détaillées des villes et des localités qui les bordent. Dans les Alpes-Maritimes, les guides Randoxygène édités par le Conseil général sont disponibles dans pratiquement tous les offices du tourisme du département. Ils proposent de nombreux itinéraires de randonnée mais aussi à VTT ou en raquette. Tous les itinéraires proposés sont accompagnés de conseils de sécurité, de cartes sommaires et de la référence de la carte IGN.

Climat

Il fait bon vivre de ce côté-ci de l’Hexagone, tout le monde le sait ! En été, climat méditerranéen oblige, les températures peuvent monter assez haut et la chaleur, sèche, devenir pénible. Et c’est en général cette période que les touristes choisissent pour visiter la côte… Les températures dépassent alors aisément les 30°C. Si vous voulez vraiment profiter de votre séjour, préférez les saisons intermédiaires, plus clémentes. Les mois de mai, juin, septembre et octobre sont les plus agréables et on peut facilement se baigner. Vous découvrirez en plus à ce moment-là des terrasses moins bondées et des serveurs détendus et souriants, espèce rarissime en haute saison. Avec 300 jours de soleil par an, les précipitations ne sont pas vraiment la préoccupation locale, même si, quand il pleut dans le Sud (plutôt en automne et au printemps), c’est souvent avec violence.

Pour l’anecdote, sachez que Toulon est statistiquement la ville de France métropolitaine la plus ensoleillée et que Cannes jouit d’un microclimat particulièrement chaud, dû aux hautes collines réchauffant l’air qui descend sur la ville.

En hiver, la bande littorale connaît des températures assez douces, sauf quand le mistral s’en mêle…

Dès que l’on entre dans les arrière-pays varois et niçois, le climat est un peu moins tempéré, le thermomètre descendant facilement l’hiver et grimpant vite l’été.

Quelques chutes de neige peuvent se produire à plus de 800 m d’altitude sur le Haut-Var. Dans les Alpes, le climat est de type montagnard et il y neige de novembre à avril.

Désagréments et dangers

Comme dans toute région hautement touristique, vous ne serez pas à l’abri des vols, surtout en été. Il n’est pas pour autant nécessaire de se calfeutrer dans sa chambre d’hôtel pour y échapper. De simples précautions suffisent, comme ne laisser aucun objet de valeur dans votre voiture ou votre chambre d’hôtel (sauf si l’établissement met un coffre à votre disposition) et garder son sac à main près de soi, même attablé à la terrasse d’un café (évitez de le poser à terre). Sur la plage, n’allez pas vous baigner en laissant vos papiers d’identité ou votre argent sans surveillance.

Le deuxième désagrément que vous rencontrerez peut-être au cours de votre séjour est la conduite quelque peu sportive des autochtones. Ne cédez pas aux appels de phares et aux coups de klaxon des conducteurs impatients et suivez votre route. Ne soyez pas étonné de voir qu’ici le feu orange est un simple dérivé du vert. Une coutume locale que nous vous déconseillons de suivre.

Douane

Vous serez certainement tenté d’aller faire quelques emplettes du côté de l’Italie. La réglementation européenne vous autorise à effectuer des achats d’ordre personnel dans un autre pays de l’UE. Ainsi, vous pourrez rapporter par exemple, sans déclaration particulière aux douanes, 5 cartouches de cigarettes, soit 1 kg de tabac. Côté alcool, vous pouvez acheter au maximum 10 litres de boissons spiritueuses (gin, vodka, whisky…), 20 litres de produits intermédiaires (porto, madère…), 90 litres de vin ou 110 litres de bière. Ces quantités s’entendent par moyen de transport individuel ou par personne âgée de plus de 17 ans en cas d’utilisation d’un transport collectif (au-delà de 9 personnes transportées, chauffeur compris).

Les sommes (espèces ou chèques), titres (actions, obligations…) ou valeurs d’un montant égal ou supérieur à 10 000 € (ou leur équivalent en devises), transportés par une personne physique, doivent être déclarés à l’administration des douanes. Celle-ci effectue des contrôles dans ce domaine afin de lutter contre le blanchiment des capitaux provenant de trafics illicites, notamment de stupéfiants.

Évitez absolument d’acheter à la frontière italienne des contrefaçons, même si leurs prix sont attrayants. Sacs, montres, bijoux, vêtements pullulent, mais leur acquisition est totalement interdite. En cas de contrôle des douanes, il vous sera difficile de mettre en avant votre bonne foi tant le phénomène est de notoriété publique dans le coin. La marchandise sera saisie et vous paierez peut-être en plus une amende.

Pour plus de renseignements : www.douane.gouv.fr.

Enfants

Vos chérubins seront ici comPme chez eux. L’été, de nombreuses activités aquatiques leur seront proposées sur les plages de la côte, même si un simple bain de mer et un château de sable devraient suffire à leur bonheur. Prévoyez une haute protection contre le soleil : écran total à renouveler plusieurs fois par jour, chapeau, lunettes, voire même des vêtements légers mais couvrants pour les plus petits, sont impératifs. Faites boire votre enfant fréquemment, même s’il joue sur le rivage. Préférez les plages surveillées et gardez un œil sur vos enfants lorsqu’ils sont dans une piscine.

En dehors de la haute saison, les sentiers de randonnée vous promettent de belles échappées en famille. Vous trouverez des suggestions d’activités regroupées dans un tableau en début de chaque chapitre régional.

Côté équipements, de nombreux hôtels installent des lits supplémentaires à la demande, et la majorité des agences de location de voitures pourra vous fournir des sièges auto, parfois gratuitement. Certains restaurants proposent des menus enfants, mais il est difficile de sortir de l’éternel “steak haché-frites-boule de glace”. Dans les lieux hautement touristiques, le service de restauration laisse souvent à désirer en juillet-août. N’hésitez pas à vous manifester.

Handicapés

Avec leurs villages perchés et leurs ruelles en pente, le Var et les Alpes-Maritimes ne sont pas facilement accessibles aux personnes en fauteuil roulant. Mais les choses changent doucement. La région PACA encourage notamment les différents établissements touristiques à s’adapter aux personnes à mobilité réduite en finançant une partie des installations nécessaires. Peu de structures ont cependant déjà reçu le label “Tourisme et Handicap”. L’office départemental du Var distribue gratuitement une brochure (une version est téléchargeable sur le site www.tourismevar.com) regroupant les établissements et les activités adaptés aux personnes handicapées, comme une visite guidée de Porquerolles, une balade en calèche ou des ateliers mosaïque. Côté activités sportives, Handi Planète Loisir (04 94 38 97 67, 06 26 57 84 03), à Hyères, propose notamment des baptêmes de quad ou de Jet Ski. Depuis plusieurs années, de plus en plus de plages du littoral possèdent un accès réservé aux personnes en fauteuil roulant, ainsi qu’un système adapté de mise à l’eau et des fauteuils amphibies pour une baignade en toute sécurité.

Les délégations départementales de l’Association des paralysés de France (La Garde 04 98 01 30 50 ; 58 rue Fourcroy La Planquette II, 83130 La Garde ; Nice 04 92 07 98 00 ; http://dd06.blogs.apf.asso.fr ; av. Antoine-Véran, 06100 Nice) s’efforcent d’orienter dans leurs recherches les visiteurs à mobilité réduite ayant une demande particulière. Au niveau national, APF-Évasion (www.apf.asso.fr) organise parfois des séjours dans la région.

Hébergement

Les hébergements abondent, mais la qualité n’est malheureusement pas toujours au rendez-vous. Sur le littoral en particulier, on se permet de doubler, voire parfois de tripler le prix d’une chambre selon la saison ! Vous rencontrerez quand même beaucoup moins ce problème à mesure que vous atteindrez les villages de l’arrière-pays, plus authentiques et donc moins m’as-tu-vu. Voici quelques conseils utiles pour choisir la meilleure saison pour votre séjour :

Certains établissements (chambres d’hôte, hôtels) ferment de novembre à mars, faute de clients.

Les campings sont généralement ouverts de Pâques à fin octobre.

Vous trouverez de bonnes opportunités dans les hôtels, à des tarifs très raisonnables, en avant et en arrière-saison (avril-juin et septembre-octobre).

Dans les hôtels du littoral, on trouve facilement des tarifs variant en fonction de la saison. Il n’est pas rare de voir des classifications incluant basse/moyenne/haute et même très haute saison. Mieux vaut donc bien étudier ses dates de séjour, à quelques jours près, les différences de prix peuvent être importantes.

Il est très prudent de réserver si vous vous rendez sur certaines îles hors-saison (novembre-mars) : il vous sera en effet presque impossible de trouver un hébergement à Port-Cros et sur l’île du Levant et à peine plus facile à Porquerolles.

Le dernier week-end de mai, date du Grand Prix de Monaco, tous les établissements hôteliers entre Nice et la frontière italienne subissent une hausse des prix exceptionnelle. Le même phénomène se produit autour de Cannes lors du Festival (mi-mai). Plus globalement, sachez que si vous calquez vos dates de séjour sur un événement d’envergure : Nouvel An, festival, congrès…, les prix risquent de s’envoler.

Campings

Étant donné le prix exorbitant des hébergements l’été sur la côte, le camping peut être une solution économique et agréable. Du simple terrain vaguement équipé de sanitaires aux prestations luxueuses, il y a du choix pour toutes les bourses. Certains critères seront décisifs : propreté, piscine, activités pour les enfants, terrains de sports, animations en soirée, restaurants, alimentation, proximité de la ville… La solution la plus rentable reste évidemment la tente, mais la location à la semaine d’un mobile home entièrement équipé vous reviendra toujours moins cher qu’un hôtel, surtout si vous êtes en famille.

Enfin, le “camping à la ferme” est une formule originale et bon marché : on plante sa tente sur une parcelle d’une exploitation agricole, près de la maison principale. Vous trouverez quelques adresses de camping à la ferme sur www.bienvenue-a-la-ferme.com.

Chambres d’hôte

De plus en plus appréciées, les chambres d’hôte se multiplient sur la Côte d’Azur et dans l’arrière-pays et sont souvent de très bonne qualité. Le prix, l’accueil et le style varient énormément d’une adresse à l’autre, mais les prestations que vous y trouverez seront de toute façon toujours supérieures à celles d’un hôtel. Certaines font également table d’hôte : l’occasion de faire plus ample connaissance avec les propriétaires et pourquoi pas de tisser des liens amicaux qui vous pousseront à revenir !

Si vous n’êtes pas sûr de la qualité d’une adresse, reportez-vous au réseau Gîtes de France (www.gites-de-france.com) ou à son concurrent Clévacances (www.clevacances.com), qui garantissent en général le respect des normes de sécurité et de confort. Sauf mention contraire, le prix des chambres d’hôte inclut toujours le petit-déjeuner. Comptez entre 70 et 110 € sur le littoral, un peu moins dans l’arrière-pays.

Hôtels

En haute saison, surtout sur la côte, vous serez souvent étonné du peu d’entrain que mettent certains hôteliers à accueillir leur clientèle. Comme il y a toujours du monde dans les environs, les établissements affichent en général complet, quelle que soit leur qualité, ce qui n’incite pas à s’améliorer. Mais, heureusement, d’autres tiennent leur métier à cœur et se font un point d’honneur à recevoir les touristes toute l’année dans de bonnes conditions. Ce sont ces adresses que nous avons cherché à mettre en avant dans ce guide. Les chambres de catégorie moyenne sont généralement équipées d’une TV, d’une sdb privée, du double vitrage (très utile dans les stations balnéaires l’été) et en général de la clim (ou au moins d’un ventilateur). Si vous voyagez en dehors des mois de juin, juillet et août, renseignez-vous sur les tarifs : certains établissements baissent considérablement leurs prix pour remplir leurs chambres. De nombreux estivants adoptent la formule des villages-vacances, réservés des mois à l’avance par l’intermédiaire des tour-opérateurs. N’espérez pas y séjourner sans réservation.

Gîtes ruraux et meublés de tourisme

Les meublés de tourisme désignent des studios, des appartements et des villas équipés, loués à la semaine – une excellente formule pour ceux qui privilégient l’indépendance. Les tarifs sont très variables selon le site et la saison. Comptez une moyenne de 400 à 800 € la semaine en haute saison. La plupart de ces hébergements sont affiliés aux Gîtes de France (www.gites-de-france.com,www.gites-de-france-var.fr,www.gites-de-france-alpes-maritimes.com) : n’hésitez pas à demander la brochure spécialisée. Vous pouvez aussi contacter les offices du tourisme, qui possèdent la liste des hébergements locaux ou réservez par Internet sur l’un des sites Gites de France. Enfin, si vous préférez parler directement à quelqu’un, 2 adresses sont ouvertes au public pour vos réservations : à Draguignan le Relais des Gîtes de France Var (04 94 50 93 93 ; 37 av. Lazare Carnot ; lun-ven 9h-18h, sam 10h-13h et 14h-18h) et, à Nice, la boutique des Gites de France des Alpes-Maritimes (04 92 15 21 30 ; 57 promenade des Anglais ; lun-ven 8h45-18h).

Gîtes d’étape et refuges

Destinés en principe aux randonneurs, les gîtes d’étape font également le bonheur des voyageurs à petit budget, qui y trouvent une excellente alternative au camping et à l’hôtel. Ces structures, privées ou gérées par les mairies, sont installées dans des villages traversés par des sentiers de randonnée. Ils proposent un hébergement en dortoir, de capacité variable, avec des sanitaires communs. Leur niveau de confort est généralement très satisfaisant, voire, pour certains, exceptionnel ! La demi-pension est généralement demandée en haute saison, mais ce n’est pas systématique.

Homosexualité

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.