Cuba 8ed

De
Publié par

Une nouvelle édition entièrement mise à jour de ce guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour découvrir Cuba


Nouveau : un plan détachable de La Havane avec les principaux sites, un index des rues et un plan des transports.
Une nouvelle édition tout en couleurs et avec de nombreuses photos pour découvrir ou redécouvrir cette île des Caraïbes en pleine transformation.
Une promenade architecturale illustrée au cœur de La Havane.
Une sélection d'adresses d'hébergement et de restauration pour tous les budgets, notamment de restaurants privés (" paladares ") et de chambres chez l'habitant, l'une des meilleures façons de rencontrer les Cubains.
Un chapitre dédié aux activités de plein air : plages, pêche au gros, plongée, surf, observation des animaux, randonnée, escalade...
Des conseils avisés pour se familiariser avec la manière de vivre des Cubains et une couverture approfondie de l'histoire passionnante de Cuba ; les facettes plus méconnues de ce pays en pleine mutation sont abordées pour sortir des clichés.
Des informations pratiques indispensables pour se rendre d'une ville à l'autre en avion, en bus, en voiture, en moto, en train ou... en camion.
Actualité: avec la reprise des relations diplomatiques avec les Etats-Unis, on peut parier sur le développement rapide des structures touristiques du pays.



Publié le : jeudi 28 janvier 2016
Lecture(s) : 0
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782816157482
Nombre de pages : 983
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Illustration
Illustration
Illustration

Bienvenue à Cuba

Sublime et fanée, opulente et décrépite, exaspérante et euphorisante, Cuba et ses paradoxes ensorcellent.

La promesse de surprises

Cette île a tout d’une princesse en guenilles : derrière ses façades souvent délabrées se cachent de vrais trésors. Ce sont ces contrastes qui font la richesse d’un voyage à Cuba. Dans ce pays où le temps semble s’être arrêté, sous embargo économique depuis plus d’un demi-siècle, dites au revoir à vos certitudes d’Occidental et laissez-vous surprendre. Si Cuba était un roman, ce serait peut-être Ulysse de James Joyce : protéiforme, insaisissable, trop souvent incompris, et pourtant, un must absolu.

Un patrimoine préservé

Admirablement conservées, les cités coloniales de Cuba n’ont guère changé depuis l’époque où les pirates sillonnaient la mer des Caraïbes. Avec leurs places grandioses et leurs rues pavées qui évoquent encore chroniques historiques et romans d’aventures, les villes classées par l’Unesco (La Havane, Trinidad, Cienfuegos et Camagüey) éblouissent par leur charme et leur architecture. Ailleurs, de nombreux édifices, fanés sinon en ruine, témoignent du cruel passage du temps, mais ne demandent qu’un généreux mécène pour retrouver leur gloire passée et rivaliser avec les trésors de La Havane ou de Trinidad.

Un cocktail de cultures

Cuba est musique, dans un vivant mélange qui serait le fruit, disent les spécialistes, d’une histoire d’amour entre les tambours africains et la guitare espagnole. Cinq siècles de maturations sonores ont donné naissance à une riche culture musicale, où résonnent des échos venus d’Afrique, de l’Espagne coloniale et des Indiens taïnos, et où murmurent des traditions importées d’Haïti, de Jamaïque, de France et même de Chine. Une beauté métisse et pleine de nuances dont l’éclectisme transparaît aussi dans les danses, l’architecture, la langue et les spiritualités cubaines, et surtout dans sa population arc-en-ciel.

Au-delà des plages

Certes, les rubans de sable blanc que déroule la côte nord de Cuba sont de pures merveilles, mais l’île réserve bien d’autres découvertes, des jungles grouillantes de vie aux marécages infestés de crocodiles en passant par une campagne bucolique et des montagnes aussi riches en épisodes révolutionnaires qu’en faune endémique. Comme le remarquait déjà le naturaliste allemand Alexander von Humboldt, Cuba est une sorte de “Galápagos des Caraïbes” où coexistent de vrais paradoxes naturels.

Illustration

GRANT FAINT / GETTY IMAGES ©

Illustration

Pourquoi j’aime Cuba

Brendan Sainsbury, auteur

Quand je pense à Cuba, je me rappelle toujours ma dernière arrivée, le soir, à La Havane, ces artères animées, ces instantanés de vie quotidienne saisis au vol dans la rue, et ces parfums caractéristiques : une odeur de papaye mêlée de feuille de tabac, d’essence et d’humidité. Cuba est un fruit défendu, un pays complexe traversé d’insolubles contradictions où vos questions ne trouvent jamais toutes leurs réponses. J’aime par-dessus tout la musicalité de cette île, sa culture vivante, son histoire préservée, et puis cette capacité qu’a Cuba de vous exaspérer un instant, pour mieux vous enchanter l’instant d’après.

 

Pour en savoir plus sur nos auteurs, rendez-vousCliquez ici

Illustration

21 façons de voir Cuba

Musique live

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi