//img.uscri.be/pth/a5e7364b17e12c4b8e039b451ce4f3f09664a6f5
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 3,49 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

sans DRM

Est Américain 2 - Préparer son voyage

De
132 pages

Ce chapitre Préparer son voyage est issu du guide consacré à la destination Est Américain.Tous les chapitres sont disponibles et vendus séparément. Vous pouvez également acheter le guide complet.





Voir plus Voir moins

Plan rapproché sur les pages suivantes

Bienvenue dans l’Est américain

Avec ses deux mégapoles que sont New York et Chicago, ses paysages de plages bordées de dunes, de montagnes embrumées et de marécages peuplés d’alligators, sans oublier ses racines musicales fortes, l’Est américain vaut vraiment le détour !

Retour au début du chapitre

Métropoles imposantes

Avec plus de 8 millions d’habitants, New York est le moteur de l’Est et offre une quantité incroyable d’opportunités culturelles, gastronomiques et de divertissement. Chicago et ses majestueux gratte-ciel, Washington, la capitale, et ses nombreuses institutions américaines, que de villes uniques en leur genre ! Si vous poussez plus loin, vous découvrirez les séduisants vieux quartiers de La Nouvelle-Orléans, toujours debout malgré la violence des éléments, et Détroit, où des habitants unissent leurs forces pour réhabiliter l’ancienne ville industrielle.

Retour au début du chapitre

Plages et routes pittoresques

La côte Est offre un large éventail de plages, des dunes sauvages et des eaux peuplées de baleines, de Cape Cod aux promenades de front de mer d’Ocean City. À l’intérieur des terres, la nature est à l’honneur aux Boundary Waters à la frontière canadienne, sur les sommets brumeux des Appalaches et dans les forêts de Nouvelle-Angleterre. Vous pourrez admirer le paysage en parcourant les petites routes qui sillonnent ces régions, découvrir les champs de bataille de la guerre de Sécession ainsi que les attractions kitch de bord de route comme ces fameux astronautes géants en fibre de verre.

Retour au début du chapitre

Plaisirs de la table

Vous pourrez déguster de superbes homards dans les baraques de fruits de mer du Maine, des bagels au saumon fumé dans les delis de Manhattan, de la viande cuite au barbecue dans les restaurants routiers de Memphis, des biscuits riches en beurre dans les diners de Caroline du Nord, du gombo épicé dans les cafés de La Nouvelle-Orléans et de généreuses parts de tarte aux fruits des bois dans les supper clubs du Middle West. Laissez-vous aussi tenter par les vins blancs doux, les bières locales ou le bourbon.

Retour au début du chapitre

Berceau culturel

Les plus prestigieux musées du pays sont implantés dans l’Est : le Smithsonian, très complet, le Metropolitan Museum of Art, rempli de trésors, et l’Art Institute de Chicago, qui abrite nombre de peintures impressionnistes. L’Est est aussi le berceau du blues, du jazz et du rock’n’roll. Rendez-vous au Sun Studio à Memphis, qui a connu les débuts d’Elvis, au Rock and Roll Hall of Fame de Cleveland, pour admirer des objets rares comme la Stratocaster de Jimi Hendrix, et aux juke joints de Clarksdale, où retentirent les premiers accords de blues. En matière de gratte-ciel, les plus grands architectes de l’ère moderne ont choisi Chicago et New York comme terrains de jeu.

RICHARD I’ANSON / GETTY IMAGES ©

Ci-dessus : Times Square, Manhattan, New York


Pourquoi j’aime l’Est américain

par Karla Zimmerman, auteur

J’aime ce mélange d’urbain et de rural qui caractérise l’est des États-Unis. Ainsi, on peut prendre son petit-déjeuner au milieu des gratte-ciel de Chicago puis, deux heures plus tard, rouler à côté des calèches dans la campagne amish de l’Indiana. De même, il est tout à fait possible de déjeuner dans les coulisses du pouvoir au Capitole de Washington, D.C. et de se retrouver une heure et demie après à sillonner les montagnes du féerique Shenandoah National Park en Virginie. Dans toute la région, la musique est omniprésente et les routes secondaires sont jalonnées d’alléchants diners, de grills et de baraques de fruits de mer.

Pour en savoir plus sur les auteurs, reportez-vous


Retour au début du chapitre

New York

1 Ville d’artistes, de magnats de fonds spéculatifs et d’immigrants du monde entier, New York se réinvente perpétuellement. Haut lieu de la mode, du théâtre, de la gastronomie, de la musique, de l’édition, de la publicité et de la finance, elle possède un nombre impressionnant de musées, de parcs et de quartiers ethniques répartis dans les 5 arrondissements. Faites comme tout New-Yorkais : appropriez-vous la rue. Chaque block reflète le tempérament et l’histoire de ce kaléidoscope étourdissant, où même une courte promenade traverse des continents.

SYLVAIN SONNET / GETTY IMAGES ©

L’horizon de Lower Manhattan avec le One World Trade Center

Retour au début du chapitre

 

National Mall

2 Bordé de monuments emblématiques et d’édifices en marbre, le National Mall est l’épicentre de la vie politique et culturelle à Washington, D.C. Cliquez ici. D’immenses concerts et festivals gastronomiques s’y tiennent en été, et des visiteurs explorent toute l’année les splendides musées qui flanquent cette esplanade de pelouse. Il n’existe pas de meilleur endroit pour découvrir l’histoire américaine, que ce soit en longeant le Vietnam Veterans Memorial ou en gravissant les marches du Lincoln Memorial, où Martin Luther King Jr prononça son fameux discours “I Have a Dream”.

ALTRENDO IMAGES / GETTY IMAGES ©

Washington Monument

Retour au début du chapitre

 

Chicago

3 La “Cité venteuse” vous séduira par son architecture, ses plages, ses musées, et par son mélange de culture sophistiquée et de petits plaisirs ; dans quelle autre ville verrez-vous une sculpture de Picasso parée des couleurs d’une équipe locale ? Où des habitants font-ils aussi bien la queue pour des hot dogs que pour une table dans un restaurant huppé ? Si les hivers sont longs, Chicago fête le retour de l’été avec des festivals gastronomiques et musicaux sur les rives du lac Michigan.

RICK GERHARTER / GETTY IMAGES ©

La Crown Fountain de Jaume Plensa, Millennium Park

Retour au début du chapitre

 

Nouvelle-Angleterre en automne

4 Observer le changement de couleur du feuillage dans la Nouvelle-Angleterre constitue un événement. Des Litchfield Hills (Connecticut) et des Berkshires (Massachusetts) aux Green Mountains (Vermont), des collines entières se parent des chaudes couleurs de l’automne. Les ponts couverts, les églises à flèche blanche et les nombreux érables font du Vermont et du New Hampshire des endroits privilégiés pour ce flamboyant spectacle.

MARK NEWMAN / GETTY IMAGES ©