//img.uscri.be/pth/ed03003603fed73ad1a245e3d9f31d6d2543a587
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 3,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

sans DRM

Fabuleuse New York

De
22 pages

Fabuleuse New York est un chapitre extrait du guide Ulysse Fabuleuse Côte Est américaine. Il fournit une liste descriptive et détaillée des principaux attraits de la ville de New York.
Fabuleuse New York est un chapitre extrait du guide Ulysse Fabuleuse Côte Est américaine. Il fournit une liste descriptive et détaillée des principaux attraits de la ville de New York, la Big Apple. Il parcourt notamment les quartiers de Manhattan et de Brooklyn.



Voir plus Voir moins
cover

Ce livre numérique ne comporte pas de dispositif de blocage afin de vous en faciliter l’utilisation. Toutefois, il est identifié par un tatouage permettant d’assurer sa traçabilité afin de prévenir le piratage.

Ccci_Cote-est-americaine(7783).aiarte de la Côte Est américaine

25434.jpg

Fabuleuse New York

La future Manhattan reçoit en 1621 la visite de trappeurs hollandais qui s’y installent et baptisent leur comptoir Nieuw Amsterdam. Le territoire est déjà habité par des Amérindiens, les Algonquins, un peuple qui y vit depuis environ 10 000 ans; les relations entre les deux nations se nouent, mais, malgré les considérables efforts de Peter Stuyvesant, la colonie n’est pas rentable. Un traité la fait passer aux Anglais en 1664 et Nieuw Amsterdam n’est plus : vive New York!

26785.jpg

Ce que l’on trouve à New York, et qui n’existe nulle part ailleurs à une telle intensité, c’est son unique mélange cosmopolite composé d’Afro-Américains, de Portoricains, d’Irlandais, de Chinois, d’Italiens et d’une foule d’autres gens des quatre coins du monde. Indescriptibles, les sensations éprouvées lorsque l’on passe du Chinatown à la Little Italy valent à elles seules le détour, ne serait-ce que pour constater la diversité que présente la Big Apple.

On déambule à travers les rues, ébaubi par l’architecture la plus variée de toute l’Amérique; la frénésie nous gagne lors de spectacles improvisés au coin d’une rue, des gens de toute sorte se réunissant le temps d’une brève prestation pour garder en mémoire la virtuosité d’un guitariste ou la voix enchanteresse d’une chanteuse; on afflue au Village Vanguard ou au Blue Note pour apprécier les nouveaux géants du jazz et du blues.

Et vous ne serez pas seul… Environ 25 millions de personnes habitent la région métropolitaine et plus de 8 millions de New Yorkers s’entassent dans les cinq boroughs de cette reine de la démesure.

Manhattan Etoile UlysseEtoile UlysseEtoile Ulysse

Peuplé à lui seul de 1,6 million d’habitants, le plus connu des cinq boroughs de New York est Manhattan, sur l’île du même nom, où bat le cœur de cette mégalopole, symbole ultime de l’Amérique. Manhattan offre mille et un visages aux visiteurs, du chic Upper East Side au grouillant Chinatown, en passant par le très touristique Times Square ou le vintage East Village.

26725.jpg

Le quartier de Wall Street et le South Street Seaport Etoile UlysseEtoile Ulysse

Achevé en 1883 après 15 ans de travaux, le Brooklyn Bridge Etoile UlysseEtoile UlysseEtoile Ulysse était considéré à l’époque comme la « huitième merveille du monde ». Quatre fois plus long que le plus long pont suspendu existant, il dominait le paysage, telles les cathédrales médiévales d’Europe, avec ses deux gigantesques piliers de 90 m de haut, percés d’arcs en ogive. Il faut bien sûr emprunter les voies piétonnières ou cyclables, aménagées au centre du pont, qui permettent d’observer les gratte-ciel de Lower Manhattan. Les marcheurs iront jusqu’à Brooklyn, pour une impressionnante traversée d’environ 30 min au-dessus de l’East River. Le trajet en sens inverse offre les vues les plus spectaculaires sur Manhattan.

Wall Street Etoile UlysseEtoile UlysseEtoile Ulysse, synonyme de fortunes colossales et de courtiers ambitieux, est l’artère où se sont installés les banquiers qui contrôlent l’économie mondiale. Cette rue célèbre fait à peine plus de 500 m et semble étroite en comparaison de la taille des édifices des alentours. La « rue du Mur » fut tracée en 1699 sur l’emplacement du mur d’enceinte qui délimitait La Nouvelle-Amsterdam au nord. Pendant tout le XVIIIe siècle, l’artère conserve une vocation majoritairement résidentielle. C’est vers 1820 que les premières banques font leur apparition dans le secteur. Cent ans plus tard, Wall Street déclassait le secteur financier de Londres, et New York devenait la première place financière de la planète.

iStock_000009070785Medium.tif

L’intersection de Broadway et Wall Street. © iStockphoto.com/Marcio Silva

Le nouveau complexe du World Trade Center Etoile UlysseEtoile UlysseEtoile Ulysse fut dessiné par l’architecte Daniel Libeskind. Terminé en 2014, son édifice principal, le One World Trade Center (541 m), est devenu le plus haut édifice d’Occident et le quatrième plus haut gratte-ciel au monde. Sa taille en pieds (1 776 pi) fait volontairement écho à l’année de la Déclaration d’indépendance des États-Unis. Le site du World Trade Center avoisine le National September 11 Memorial & Museum. L’émouvant mémorial, constitué de deux immenses bassins avec cascades, installés sur l’emplacement des deux tours détruites dans l’attaque terroriste, fut inauguré le 11 septembre 2011. Le musée, qui a ouvert ses portes en mai 2014, propose une reconstitution du matin fatidique du 11 septembre 2001 par l’entremise de photos, d’enregistrements vidéo et audio, et d’une collection d’objets liés à l’histoire des tours et aux opérations de sauvetage.

Le South Street Seaport Historic District Etoile Ulysse est un arrondissement historique qui a été classé par la New York Landmarks Preservation Commission en 1977. L’ensemble le mieux conservé de l’arrondissement est constitué du Schermerhorn Row Block Etoile Ulysse. Ces bâtiments érigés en 1811 rappellent par leurs murs de briques rouges l’architecture de Boston.

Battery Park,
la statue de la Liberté et Ellis Island 
Etoile UlysseEtoile Ulysse

L’agréable Battery Park Etoile UlysseEtoile Ulysse fut aménagé sur l’ancien site d’une batterie de canons installée par les Hollandais sur la pointe sud de l’île de Manhattan au XVIIe siècle. Le Staten Island FerryEtoile UlysseEtoile UlysseEtoile Ulysse est amarré au Staten Island Ferry Terminal, qui avoisine le parc à l’est. Ce traversier dessert Staten Island, le plus tranquille des cinq boroughs de New York. Le voyage aller-retour jusqu’à Staten Island dure environ 45 min et permet de profiter d’une vue spectaculaire de la ville, surtout en soirée lorsqu’elle brille de tous ses feux.

iStock_000006002258Medium.tif

Le Staten Island Ferry.
© iStockphoto.com/Franck van den Bergh

Un auguste cadeau

Pour commémorer le centenaire de l’indépendance américaine, obtenue en 1776, le sculpteur parisien Frédéric Auguste Bartholdi (1834-1904), à qui l’on doit notamment le Lionde Belfort, soumet un projet de statue sans précédent dans le monde de l’art. Il propose en effet de greffer, sur une structure de fer conçue par l’ingénieur Gustave Eiffel, 300 plaques de cuivre auxquelles il donnera la forme d’une grande dame, qu’il baptisera officiellement La Liberté éclairant le monde. Il suggère que la gigantesque œuvre d’art ainsi créée soit offerte au gouvernement américain. Après avoir choisi un emplacement dans la baie de New York, Bartholdi se met au travail en 1874, prenant pour modèle sa mère, figure sereine au regard volontaire. Après plusieurs difficultés financières et techniques, la statue de la Liberté est finalement inaugurée le 28 octobre 1886.