Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 3,49 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

sans DRM

Partagez cette publication

Vous aimerez aussi

suivant

bluearrTuulensuu

bluearrPiparkakkutalo

bluearrRavintola Roux

bluearrNeljä Vuodenaikaa

Le top des hébergements

bluearrDream Hostel

bluearrYlä-Tuuhosen Maatila

bluearrMessilä

bluearrScandic Tampere Station

Pourquoi y aller

Villes modernes et bourgades traditionnelles cohabitent dans cette région historique. Vous y découvrirez le passé rural de la Finlande, ses vieilles églises en bois, son histoire tourmentée au château d’Hämeenlinna, ou encore son héritage industriel dans les manufactures textiles de Tampere. Lahti, elle, est la vitrine de deux grandes exportations de la Finlande du XXIe siècle : les hautes technologies et la musique classique.

Tampere, par laquelle de nombreux voyageurs entrent en Finlande grâce à des vols bon marché, est la deuxième ville du pays. Ses imposantes usines de brique rouge, que le déclin industriel avait vouées à l’abandon, abritent aujourd’hui un éventail de restaurants et de musées, et l’énergie qui anime ses habitants, en fait une destination de choix en Finlande.

Toutes les villes de la région voisinent avec une étendue d’eau. Les bateaux ont longtemps été le principal moyen de transport : l’un des plaisirs estivaux ici consiste à retrouver le rythme tranquille du temps jadis en s’accordant une croisière d’une journée, d’une bourgade à l’autre.

Quand partir

130-1


Juillet À vous les croisières et les longues soirées en terrasse !

Septembre Superbes randonnées dans les parcs nationaux ; festival Sibelius.

Décembre Pour l’ambiance de Noël et les illuminations féeriques de Tampere.


map131-1


À ne pas manquer

b1 L’ambiance décontractée et culturelle de la pittoresque Tampere

b2 La version finlandaise de la Route 66, pour ensuite poser ses valises dans le calme de Ruovesi

b3 Une symphonie de Sibelius dans la Sibeliustalo de Lahti

b4 L’œuvre du plus grand sculpteur finlandais, Emil Wickström, à Visavuori

b5 Le Chemin des poètes de Tampere à Virrat, défilé relaxant de paysages lacustres

b6 La visite de la maison des Palander, l’une des maisons-musées les plus intéressantes de Finlande

b7 Les superbes œuvres d’art finlandais du musée Gösta de Mänttä

b8 Les vénérables œuvres d’art religieux dans les églises de Hattula, de Keuruu et de Hollola, à comparer avec la mémorable cathédrale du XXe siècle de Tampere


TAMPERE

phone03 / 217 400 HABITANTS

S’étirant entre deux grands lacs, Tampere affiche une vitalité qui la rend chère au cœur de nombreux visiteurs. Elle est traversée en son centre par les rapides de la Tammer (Tammerkoski), dont les rives verdoyantes contrastent avec les briques rouges des imposantes fabriques qui étaient autrefois le moteur de son économie. Les bâtiments industriels reconvertis abritent aujourd’hui des musées originaux, des boutiques attrayantes, des pubs, des cinémas et des cafés.

Tampere se trouve entre les lacs Näsi et Pyhä (en finlandais Näsijärvi et Pyhäjärvi), reliés par le canal Tammerkoski. Vous trouverez à peu près tout dans une seule artère, Hämeenkatu, y compris la gare, à son extrémité est.

Histoire

Au Moyen Âge, la région était habitée par les Pirkka, une compagnie de chasseurs, de trappeurs risque-tout et de collecteurs d’impôts. Tampere fut fondée en 1779 ; au XIXe siècle, les rapides de la Tammer, aujourd’hui source importante d’énergie hydroélectrique, furent un véritable aimant pour les industries textiles.

La révolution russe de 1917 eut un certain retentissement au sein de la vaste population ouvrière de Tampere. La ville devint la capitale des “Rouges” pendant la guerre civile finlandaise et le théâtre de leur plus grande défaite.

Avec le déclin de l’industrie du textile, la ville dut se réinventer. Son renouveau urbain est l’une des grandes réussites finlandaises.

map132-1

Plan rapproché sur les pages suivantes

map132-1a

map132-1b

134-1

blackeye4 À voir

blueheartCathédraleÉDIFICE RELIGIEUX

(Tuomiokirkko ; www.tampereenseurakunnat.fi ; Tuomiokirkonkatu 3 ; h10h-17h mai-août, 11h-15h sept-avr). F Exemple représentatif de l’architecture romantique nationale, la cathédrale de Tampere date de 1907. Ses fresques et ses vitraux signés Hugo Simberg suscitèrent la controverse. On y voit des apôtres fantomatiques ressemblant à des enfants tenant la “guirlande de la vie”, des tombes et des plantes entretenues par des squelettes et un ange blessé emporté par deux enfants. Le retable de Magnus Enckell (1870-1923) dépeint une Résurrection onirique dans un style semblable. La maçonnerie symboliste et les couleurs dérangeantes ajoutent à l’ambiance quelque peu lugubre.

Centre FinlaysonCENTRE CULTUREL

(Finlaysonin Alue ; Satakunnankatu 18). Tampere entra dans l’âge industriel avec l’arrivée de l’Écossais James Finlayson, qui installa dans les années 1820 une filature de coton au bord de la Tammer. Elle fut considérablement agrandie et devint le premier bâtiment de tous les pays nordiques à être éclairé à l’électricité, en 1882. Elle a bénéficié depuis d’une reconversion très réussie et abrite des cafés, des boutiques, un cinéma, un excellent pub-brasserie et quelques musées intéressants.

Musée de l’EspionnageMUSÉE

(Vakoilumuseo ; www.vakoilumuseo.fi ; Satakunnankatu 18, Centre Finlayson ; adulte/enfant 8/6 € ; h10h-18h lun-sam, 11h-17h dim juin-août, 12h-18h lun-sam, 11h-17h dim sept-mai). L’original musée de l’Espionnage, situé sous le Centre Finlayson, expose une collection modeste mais bien organisée d’objets liés à l’espionnage international, datant principalement de la guerre froide. Outre les biographies d’espions célèbres, finlandais et étrangers, il possède des gadgets d’espions du monde entier dignes de James Bond, ainsi que quelques expositions interactives. Les traductions en anglais sont cependant assez insuffisantes. Pour 5 € de plus, les enfants peuvent passer un test d’aptitude à l’école du KGB.

blueheartMusée Amuri de l’habitat ouvrierMUSÉE

(Amurin Työläismuseokortteli ; www.tampere.fi/amuri ; Satakunnankatu 49 ; adulte/enfant 7/3 € ; h10h-18h mar-dim mi-mai à mi-sept). Cet écomusée comprend tout un quartier de maisons en bois du XIXe siècle, abritant 32 appartements, une boulangerie, un cordonnier, deux épiceries et un café. C’est l’un des musées de reconstitutions les plus réalistes de Finlande. Les anecdotes amusantes (traduction anglaise disponible) donnent une foule de renseignements historiques.

blueheartSärkänniemiPARC D’ATTRACTIONS

(www.sarkanniemi.fi ; pass journée adulte/enfant 37/31 € ; hmanèges vers 10h-19h mi-mai à août). Ce parc d’attractions sur les hauteurs propose une foule de divertissements : des dizaines de manèges, une tour d’observation, une galerie d’art, un aquarium, un zoo, un planétarium et un delphinarium. Pass illimité ou paiement à chaque attraction (10/5 € par adulte/enfant). Les heures d’ouverture étant complexes, consultez le site Internet qui propose également des réductions sur le prix d’entrée. Les attractions en intérieur restent ouvertes toute l’année. Prenez le bus n°20 de la gare ferroviaire ou de la place centrale.

Parmi les manèges figurent les montagnes russes “Tornado”, le manège ultrarapide “High Voltage”, des balades en vedette sur le lac et un espace Angry Birds pour les plus jeunes. L’aquarium (www.sarkanniemi.fi ; adulte/enfant pass à la journée jusqu’à 29/18 € ; h12h-19h mi-mai à août, 11h-21h sept à mi-mai) est médiocre, et les poissons finlandais y sont plus intéressants que les stars à nageoires habituelles. Le planétarium est dans le même complexe, dominé par les 168 m de la tour d’observation de Näsinneula (www.sarkanniemi.fi ; adulte/enfant 10/5 € ; h11h-23h30), la plus haute des pays nordiques. C’est trop cher pour ce que c’est, mais la vue sur la ville et le lac est superbe. Et il y a un restaurant tournant.

La galerie Sara Hildénin (phone03-5654-3500 ; www.tampere.fi/sarahilden ; adulte/enfant 8/4 € ; h10h-18h mar-dim sept à mi-mai, 12h-19h tlj mi-mai à août) abrite une collection d’art moderne et de sculptures finlandaises. Cet espace est normalement consacré à d’excellentes expositions mettant en avant quelques artistes.

Musée du Travail WerstasMUSÉE

(Työväenmuseo Werstas ; www.tyovaenmuseo.fi ; Väinö Linnanaukio 8 ; certaines expositions payantes ; h11h-18h mar-dim). F Cet intéressant musée du Travail propose toute une variété d’expositions changeantes illustrant l’histoire de la société et du travail. La collection permanente est en trois parties : une reconstitution de plusieurs lieux de travail historiques (boutique, imprimerie) typiquement finlandais, une découverte approfondie de l’industrie textile en général et une salle renfermant le colossal moteur à vapeur qui fournissait l’usine Finlayson en électricité au XIXe siècle.

blueheartVapriikkiMUSÉES

(www.vapriikki.fi ; Veturiaukio 4 ; adulte/enfant 10/4 € ; h10h-18h mar-dim). Ce centre muséographique lumineux, tout de verre et d’acier, est installé dans l’ancienne usine textile Tampella. Outre des expositions changeant régulièrement sur des sujets aussi variés que les bicyclettes ou le bouddhisme, on peut y admirer une exposition permanente sur l’histoire de Tampere, un beau Musée minéral, un Musée d’histoire naturelle et un petit musée du Hockey sur glace encombré d’une foule d’objets liés aux joueurs vedettes et aux équipes du sport favori des Finlandais. Sur place aussi, un musée de la Chaussure (Tampere fut longtemps réputée en la matière) et un café agréable.

Musée LénineMUSÉE

(Lenin-Museo ; www.lenin.fi ; Hämeenpuisto 28 ; adulte/enfant 5 €/gratuit ; h11h-16h sept-mai, 11h-18h juin-août). Les admirateurs de la Révolution russe ne manqueront surtout pas ce petit musée aménagé dans le Hall des travailleurs, où Lénine et Staline se rencontrèrent pour la première fois en 1905. Photographies, objets et documents retracent la vie de Lénine ; on peut ainsi voir un vieux bulletin de notes (toutes excellentes) ou encore le canapé élimé où il dormit. Fascinant mais un peu austère. La boutique propose stylos, badges et T-shirts à l’effigie de Lénine, et toutes sortes de souvenirs de l’ère soviétique.

Musée de la Vallée des MouminesMUSÉE

Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin