Fisterra Blues

De
Publié par

« La grande leçon de ce chemin a été de m'inculquer la capacité de lâcher prise, nous confie l'auteur. Lâcher prise signifie ne plus retenir ce qui tente de me fuir, ne plus être enchaîné à rien ni à personne, afin de pouvoir offrir en cadeau aux choses, aux événements, aux êtres aimés, une liberté totale : aimer c'est offrir sans réserve la liberté d'être. » La voie de Compostelle lui a permis d'entrer dans ce détachement total, d'en prendre conscience et d'illuminer à jamais les jours à venir.
Publié le : vendredi 8 avril 2016
Lecture(s) : 1
EAN13 : 9782806108333
Nombre de pages : 210
Prix de location à la page : 0,0112€ (en savoir plus)
Voir plus Voir moins
7 jours d'essai offerts
Ce livre et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois
9HSMIKG*bachee+
Michel Cliquet
FISTERRA BLUES Carnet d’initiationd’un chemineau de Compostelle
FISTERRA BLUES CARNET DINITIATIONDUN CHEMINEAU DECOMPOSTELLE
Du même auteur
La Chandelle à Deux Bouts, éd. MC, Paris, 1991. La Lune Anthropophage, éd. L’Arbre à Paroles, Amay, 1993. Voyage de Papier, éd. MC, Paris, 1993. Fricx : anthologie,éd. Acanthe, Namur, 1994. Embrasser le Silence, éd. Acanthe, Namur, 1996. Enocuhaid & Eatainn, éd. Acanthe, Namur, 1996. En Lettres Amarante, éd. Acanthe, Namur, 1996. Sous l’Écorce l’Ivresse, éd. Acanthe, Namur, 1997. Le Vide, La Plainte, éd. Chantepleure, Bruxelles, 2000. Entre l’Âme et le Fil, éd. Caractères, Paris, 2000. Tu es tout simplement venue(CD), Bruxelles, 2000. Je soussigné rebelle, éd. Acanthe, Tournai, 2003. Le pèlerin des aubes suivi de Savoir l’Amer des sablesMemoryPress,, éd. Érezée, 2003. Le jardin sous les brumes suivi de Aux lèvres de l’Orante, éd. Librairie-Galerie Racine, Paris, 2004. Parole en transhumance, éd. L’Épi de Seigle, Lille, 2004. De pénombre et d’obscur, éd. Les Pierres, Tournai, 2004. Venez de noir voilée, éd. F.A. Landrieu, Tournai, 2006. La mésange de Jérémie, éd. F.A. Landrieu, Tournai, 2007. De pénombre et d’obscur, éd. F.A. Landrieu, Tournai, 2008. Il chevauchait l’aurore, éd. F.A. Landrieu, Tournai, 2010. Petite dédicace, éd. F.A. Landrieu, Tournai, 2011. La louve dévoilée, éd. Chez l’auteur, Liège, 2012. Carrés de Dame, éd. Chez l’auteur, Liège, 2013. La Regardante, éd. Chez l’auteur, Liège, 2013. En ravissance d’Elle, éd. Chez l’auteur, Tournai, 2013. De lys en digitale, éd. Chez l’auteur, Tournai, 2013. Aux portes du silence, éd. Muse, Sarrebrück, 2014.
FISTERRA BLUES CARNET DINITIATIONDUN CHEMINEAU DECOMPOSTELLE
Michel Cliquet
Récit de voyage
Illustration de couverture : Pauline Cliquet
Préface : Marie-Claire Regniers
Commentaires : Landvaettir
D/2016/4910/18
© Academia – L’Harmattan Grand’Place 29 B-1348 Louvain-la-Neuve
 ISBN: 978-2-8061-0274-4
Tous droits de reproduction, d’adaptation ou de traduction, par quelque procédé que ce soit, réservés pour tous pays sans l’auto-risation de l’auteur ou de ses ayants droit.
www.editions-academia.be
Préface
Vieux de plus d’un millénaire dans la forme où nous le con-naissons, le pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle n’a jamais autant attiré l’attention. Si d’aucuns le considèrent comme un itinéraire culturel, d’autres se l’approprient comme un haut lieu de randonnée sportive. Cependant, cette épreuve d’endurance, longue, et qui peut encore être incertaine, est toujours avant tout une façon d’aller à l’extrême limite d’une quête de soi. Pour affronter le quotidien du chemin, abandonner toute forme de confort et rompre avec ses habitudes, il s’agit de savoir se préparer physiquement et mentalement. Savoir tenir bon quand le corps vous lâche ou que l’esprit vous distrait de votre quête. Savoir aller jusqu’au bout en gérant ses efforts dans les moments difficiles. Savoir apprécier les instants de bonheur, de détente, de rencontre et de communion. Poète, sculpteur, musicien et photographe de talent, Michel Cliquet est parti sans appareil photo, son but n’étant pas de recueillir un énième reportage sur les nombreuses étapes qui abritent des joyaux architecturaux ou étalent des merveilles de la nature. Juste un crayon pour annoter scrupuleusement son cheminement spirituel en solitaire. Un ami géobiologue, pratiquant le shiatsu, l’a guidé tout au long de la route afin qu’il puise force et soutien à travers des lieux énergétiques. Il l’a aussi aidé à distance quand la fatigue ou la douleur était trop prégnante.
7
Ouvrons cette chronique de voyageur singulier aux attributs reconnaissables depuis le Moyen-Âge, avec son bourdon, sa besace et son chapeau à large bord. Laissons-nous porter au jour le jour dans le silence des routes caillouteuses, au fil des longues étapes souvent éprouvantes qui débutaient dans le froiddu petit matin. Laissons-nous imprégner de toutes les sensations physiques éprouvées qu’il décrit si bien. Partageons ses moments lumineux avec les hôtes de passage, ses efforts soutenus tout au long d’un itinéraire rythmé par les tampons de la crédenciale et sa solitude lorsque, démuni, il manquait d’eau ou de nourriture. « La grande leçon de ce chemin a été de m’inculquer la capa-cité de lâcher prise, confie-t-il. Lâcher prise signifie ne plus retenir ce qui tente de me fuir, ne plus être enchaîné à rien ni à personne, afin de pouvoir offrir en cadeau aux choses, aux événements, aux êtres aimés, une liberté totale : aimer c’est offrir sans réserve la liberté d’être. » La voie de Compostelle lui a permis d’entrer dans ce détachement total, d’en prendre conscience et d’illuminer à jamais les jours à venir. Marie-Claire Regniers
8
« Il n’est pas arrivé celui qui marche. Le pèlerin n’est pas un sage, n’est pas un saint, c’est un ami de la sagesse, un chercheur de sainteté. La vérité que tu cherches n’est pas au bout de la route. Elle est partout, elle est en toi. C’est toi-même que tu cherches, ô fou, et tu vas te chercher au loin. » PRINCIPES ET PRÉCEPTES DU RETOUR À L’ÉVIDENCE— Lanza del Vasto Merci à Marie France Bodson, sans qui ce livre ne serait
9
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.